Solaire

Avantages des routes solaires et pourquoi elles semblent être une mauvaise idée

Traditionnellement, les routes sont faites de béton, de macadam, d’asphalte, de ciment et d’autres matériaux. Cependant, ces éléments sont en train d’être repensés, afin d’être remplacés par des matériaux qui pourraient également fournir de l’énergie renouvelable. C’est la logique de base des routes solaires. Les routes solaires sont des routes qui ont été construites à l’aide de la technologie solaire photovoltaïque.

En gros, la surface de la route est équipée de panneaux solaires ou de cellules solaires photovoltaïques. Ce changement a pour but de générer de l’énergie à partir des routes, qui couvrent jusqu’à 0,5 % de la surface de la terre, et de rendre la conduite plus agréable pour tous. Cette technologie n’est pas seulement utilisée sur les routes publiques, mais aussi dans les rues résidentielles, les allées et les parkings.

Vous trouverez ci-dessous de plus amples informations sur les routes solaires, notamment sur leur fonctionnement, leurs avantages, les raisons pour lesquelles elles sont une mauvaise idée et si les routes solaires représentent l’avenir.

Avantages des routes solaires

1. Fournir de l’électricité

Les routes solaires utilisent des panneaux solaires qui sont construits pour générer de l’électricité à partir du soleil. L’électricité peut être utilisée par les communautés voisines, pour éclairer leurs rues ainsi que les routes elles-mêmes. La quantité d’électricité produite dépend toutefois de plusieurs facteurs, notamment la situation géographique, l’orientation de la route et l’ombrage.

Par ailleurs, les routes très fréquentées peuvent ne pas générer beaucoup d’électricité car la présence de véhicules finit par bloquer la lumière du soleil. Toutefois, comme la plupart des véhicules ne restent pas à l’intérieur pendant la journée, les allées solaires finissent par générer des quantités considérables d’électricité. Avec la popularité croissante des voitures électriques, les routes solaires seront également essentielles pour recharger ces véhicules.

2. Générer de l’énergie écologique

Les panneaux solaires sont réputés pour générer beaucoup d’énergie écologique et renouvelable. En raison du changement climatique, les scientifiques préconisent que le monde passe aux énergies renouvelables au lieu de s’appuyer sur les combustibles fossiles qui contribuent au changement climatique. Pour cette raison, l’ajout de routes solaires contribuerait grandement à sauver la planète et à réduire le changement climatique.

3. Les routes sont dotées d’autres caractéristiques de haute technologie

Les routes solaires sont dotées d’autres caractéristiques qui portent la technologie à un niveau supérieur. Elles ont notamment la capacité de chauffer la route. Elles sont également aménagées de la même manière que les pavés traditionnels, c’est-à-dire que les blocs sont placés ensemble pour former une surface uniforme. Ils sont également configurés de telle sorte qu’ils sont faciles et peu coûteux à réparer ; seuls les blocs endommagés sont retirés et remplacés.

4. Les caractéristiques de haute technologie sont très avantageuses

Les caractéristiques de haute technologie, notamment la capacité à chauffer la route, sont très importantes, en particulier dans les zones humides et froides. La chaleur générée par les panneaux peut être utilisée pour faire fondre la glace et la neige, garantissant ainsi la praticabilité des routes. Ils permettent également de s’assurer que les routes et les chemins ne sont pas glissants après une forte chute de neige, des conditions de froid ou de fortes pluies, ce qui les rend sûrs pour la conduite.

5. Aide à l’éclairage des routes

Toutes les routes d’un pays, en particulier dans les campagnes, ne sont pas équipées d’un éclairage. Cela s’explique par le fait que l’éclairage des routes est coûteux et n’est pas nécessaire dans les zones où le trafic humain n’est pas trop important. Cependant, avec les routes solaires, il est possible d’éclairer ces zones à des coûts bien moindres.

Il est possible d’apposer des lampes solaires sur les routes, qui se rechargent grâce aux routes solaires, éclairant ainsi les routes la nuit. Des lampes LED sont également fixées le long des bords de la route et elles utilisent l’énergie solaire stockée pour marquer la route et assurer l’autosuffisance de la route. Conduire la nuit ne sera plus jamais un casse-tête, car les routes sont bien éclairées et bien balisées.

A lire aussi :  Les lampes solaires ont-elles besoin de piles ?

6. Peut aider les communautés voisines

Ces routes solaires sont également équipées de capteurs et de détecteurs de pression, intégrés aux panneaux eux-mêmes, qui peuvent aider à prévenir la criminalité. Cela est possible car ces capteurs alerteront les propriétaires de la présence de quelqu’un sur leurs allées ou leur allée.

De la même manière, les capteurs alerteront le propriétaire de la présence ou de l’arrivée d’invités et d’autres prestataires de services importants comme la distribution postale. On estime qu’un kilomètre de panneaux solaires routiers peut alimenter 428 foyers, en supposant qu’il n’y ait que quatre heures d’ensoleillement par jour.

7. Elles sont construites pour durer

Comme les matériaux traditionnels pour les allées, les routes solaires sont également conçues pour durer longtemps. Elles peuvent résister à tout type de temps, elles sont durables et peuvent également supporter un poids important. Par conséquent, elles ne nécessitent pas de traitement spécial ni d’entretien ou de nettoyage supplémentaire. Il suffit d’enlever les mauvaises herbes et de refaire l’étanchéité de l’allée comme cela a toujours été le cas avec les allées traditionnelles.

8. Applications diverses

L’énergie solaire générée peut être utilisée à d’autres fins que le chauffage ou l’éclairage des routes. Les routes solaires peuvent également générer de l’électricité utilisée dans des zones où l’accès au réseau énergétique est limité. Elles peuvent également être utilisées pour distiller de l’eau dans des zones où l’accès à l’eau potable et à l’approvisionnement est limité. Elles peuvent également alimenter les satellites dans l’espace. Les panneaux solaires peuvent également être intégrés à d’autres éléments que les routes, puisqu’il existe désormais des fenêtres transparentes à énergie solaire, qui produisent également de l’énergie écologique.

9. Faibles coûts d’entretien

Les routes solaires nécessitent le même entretien, sinon moins, que les routes traditionnelles. Il suffit de les préserver de la saleté en les nettoyant plusieurs fois par an. En cas de doute, on peut demander les services d’un spécialiste qui ne facturera pas beaucoup. En fait, la plupart des fabricants de panneaux solaires offrent une garantie qui peut aller jusqu’à 20 ans.

Il n’y a pas de pièces mobiles, ce qui signifie qu’il n’y a pas d’usure. La seule chose qui nécessite d’être changée tous les 5 à 10 ans est l’onduleur, qui permet de les remettre sur les rails. Les câbles nécessitent également une certaine maintenance pour fonctionner au maximum de leur efficacité. Mais là encore, les routes solaires peuvent être une mauvaise idée, et les raisons en sont expliquées ci-dessous.

Pourquoi les routes solaires sont-elles une mauvaise idée ?

1. Problèmes de sécurité

Les inventeurs des routes solaires ont déclaré que les tuiles solaires peuvent rendre les routes plus sûres. Cependant, ces affirmations doivent encore être testées sur des routes réelles avec de vraies automobiles sur une surface réelle. Jusqu’à présent, les tests ont été réalisés à l’aide de vélos et d’un pendule dans un environnement. Cela ne tient pas compte de facteurs tels que l’huile de moteur renversée ou la pluie sur la chaussée. Même si des tests ont été effectués ailleurs, on ne sait pas si les panneaux peuvent résister au poids de la circulation.

2. Positionnement

Un panneau solaire typique est positionné de manière à capter le plus de lumière solaire possible, ce qui signifie qu’il est souvent incliné. Malheureusement pour les routes solaires, les panneaux devront être positionnés horizontalement sur la surface de la route, ce qui n’est pas un angle optimal pour sa productivité. Le problème de l’ombrage signifie que moins d’énergie sera produite et que seul un petit pourcentage du panneau produira l’énergie requise.

3. Performance réduite

Outre le fait que les panneaux ne produisent pas autant d’énergie en raison de leur positionnement, ils peuvent également être moins efficaces en raison de la manière dont ils sont installés. Ils sont fixés sur la surface de la route, ce qui les prive de toute circulation d’air.

A lire aussi :  10 moyens extraordinaires pour économiser de l'énergie avec le solaire.

Cela signifie que les panneaux chauffent davantage qu’un panneau solaire installé sur un toit. Pour chaque degré Celsius au-dessus de la température optimale, environ 5 % de l’efficacité énergétique sera perdue. De ce fait, le rendement des panneaux diminue, ce qui ne permet pas de rentabiliser les investissements.

4. Coûts

C’est l’inconvénient majeur des routes solaires. Les routes solaires sont un concept relativement nouveau et reposent sur des panneaux solaires qui ne sont pas très abordables, surtout s’ils sont censés résister au poids des véhicules en mouvement. De plus, les panneaux seraient posés les uns après les autres, couvrant des centaines de milliers de kilomètres.

Cela signifie que beaucoup d’argent est nécessaire pour lancer le projet, sans oublier l’expertise requise pour le processus, ainsi que d’autres dispositifs comme les onduleurs, les batteries et le câblage global. Par exemple, le WattWay en France, lancé en 2016, couvrant seulement 1 km, soit environ 2 880 mètres carrés de panneaux solaires a coûté environ 5 millions d’euros.

5. Ils ne peuvent être installés que dans des endroits spécifiques

Certaines routes traversent des forêts naturelles, des tunnels ou sont proches de gratte-ciel. Ces structures ou habitats ne peuvent pas permettre le passage correct de la lumière du soleil sur la route et cela se traduit par le fait que les routes solaires dans ces zones ne produiraient pas assez d’énergie comme requis. En tant que telles, elles ne peuvent être fixées que dans des endroits spécifiques, en particulier ceux qui reçoivent beaucoup de lumière directe du soleil.

Les routes solaires sont-elles l’avenir ?

Les routes solaires sont l’avenir, compte tenu de leur utilisation et de leurs installations croissantes dans le monde au cours des cinq dernières années :

1. La France : Comme mentionné ci-dessus, à Tourouvre-au-Perche, en France, une route solaire de 1 km a été construite en 2016, ce qui en fait la première route solaire au monde. Il a utilisé environ 2 880 mètres carrés de la route solaire est dit de générer suffisamment d’énergie pour alimenter les lampadaires dans la région.

2. Géorgie, États-Unis : après le succès rencontré en France, un tronçon test a été installé près de la frontière Géorgie-Alabama. Cet essai pilote de la fondation Ray C. Anderson fait partie du projet The Ray de la fondation, un laboratoire vivant de 29 km destiné à tester les énergies et technologies renouvelables.

3. La Chine : Une voie rapide de 1 km a été construite en 2018 à Jinan, en Chine. Elle peut générer environ 1 million de kilowattheures par an. Cependant, certains panneaux ont été dérobés peu après la construction, mais ils n’ont aucune valeur commerciale et on pense qu’ils ont été pris pour faire de la rétro-ingénierie.

4. Les Pays-Bas : À Kilometres, aux Pays-Bas, une piste cyclable de 70 m a été conçue. Sur une année, la piste cyclable solaire a généré entre 50 et 70 kWh par mètre carré, soit suffisamment pour alimenter trois maisons. Les utilisateurs ont déclaré qu’ils ne remarquaient même pas la différence avec le goudron normal.

5. Les États-Unis : une entreprise de l’État américain de l’Idaho prévoit de déployer des routes solaires dans tout le pays. Elle a l’intention d’utiliser des dalles solaires hexagonales pouvant générer de l’électricité et servir de surfaces de conduite numériques à l’aide de LED, contrôlées à distance. Elles seront également renforcées afin que le verre puisse supporter un camion de 113 tonnes.

Bouton retour en haut de la page