Jardinage

Combien de temps vivent les palmiers ? (Et comment savoir son âge ?)

Vous avez probablement été témoin de la beauté spectaculaire des palmiers à un moment donné, et maintenant vous voulez la même beauté dans votre jardin. Heureusement, cela peut être une réalité pour la plupart d’entre nous ! La culture des palmiers est assez simple et une fois que vous suivez les bonnes instructions d’entretien, ils prendront leur forme noble dans quelques années. Mais combien de temps ces arbres prospéreront-ils? Quelle est la durée de vie moyenne d’un palmier ?

Eh bien, ce sont quelques-unes des nombreuses questions que nous allons explorer dans cet article. Alors, si vous aimez les palmiers et que vous envisagez d’en avoir un chez vous, voici tout ce que vous devez savoir.

Cocotier

Combien de temps un palmier vivra-t-il ?

La durée de vie moyenne des palmiers dépend entièrement de leur espèce. Habituellement, les variantes qui poussent dans des environnements chauds peuvent survivre entre 7 et 10 décennies. Cependant, vous pouvez également augmenter cette durée de vie en prenant soin du palmier et en utilisant les bons engrais pour sa croissance.

En règle générale, la durée de vie des palmiers a tendance à varier en fonction de leur type. Par exemple, des espèces comme le palmier mexicain sont connues pour avoir une durée de vie moyenne de 10 décenniesdonnant et prenant quelques années selon leur habitat existant.

Alternativement, vous trouverez d’autres espèces comme le Cocotier qui ne vit que 8 à 9 décennies. Encore une fois, vous trouverez Des palmiers dattiers connus pour prospérer pendant 10 décennies, tout comme les fans mexicains, cependant, la plupart des palmiers dattiers finissent par tomber en raison de leur hauteur élevée. Dans certains cas, ils ne prospèrent même pas avant de vieillir.

Areca Palm est probablement l’une des espèces dont la durée de vie est la plus faible. Contrairement à ses puissants concurrents, il ne finit par vivre que 4 décennies à la fois. Malgré leur durée de vie assez courte, de nombreuses personnes envisagent de les garder à la maison. Vous constaterez également qu’ils sont beaucoup plus petits par rapport à leurs homologues plus prospères. Cela explique davantage la cause d’une courte durée de vie.

Quels palmiers pouvez-vous planter autour de votre maison ?

Plusieurs palmiers s’avèrent idéaux pour les propriétaires. Certains des plus populaires sont énumérés ci-dessous :

  • Gelée de palmiers
  • Palmiers dattiers
  • Bambous
  • Paumes de broche
  • Paumes de ventilateur
  • Paumes princesse
  • Palmiers d’arec
  • Rameaux de Noël

Quel est le cycle de vie d’un palmier ?

Le cycle de vie des palmiers comprend plusieurs étapes. Dans cette section, nous les examinerons de plus près.

1. Germination

Comme il ressort du titre, c’est le stade où votre palmier commencera progressivement à développer des racines. Quelle que soit l’espèce de palmier que vous aurez ramenée chez vous, vous travaillerez soit avec une monocotylédone complète, soit avec une petite plante dont la croissance naturelle ne peut être observée qu’à travers la germination d’une seule feuille.

Cependant, la germination de tous les palmiers ne se déroule pas de la même manière. En règle générale, il existe deux processus. Le premier traite de la croissance à distance et au cours de ce processus, vous trouverez une petite vapeur qui jaillit de la plante avant même que les racines ne commencent à germer.

La deuxième méthode est connue sous le nom de germination adjacente et vous trouverez ici la feuille émergeant partiellement à travers la graine. Après cela, le système racinaire de la plante se développera à partir du «bouton» ou de cette zone spécifique de la feuille qui est déjà en croissance.

A lire aussi :  Quand les magnolias fleurissent-ils ? (Et combien de temps durent les fleurs ?)

2. Croissance verticale et de l’étrier

Fait intéressant, le processus de germination seul est le plus difficile en ce qui concerne le cycle de vie de votre plante. Une fois qu’une feuille ou une pousse a germé de la plante, vous pouvez bientôt commencer à vous attendre à ce qu’elle prenne une hauteur élevée au cours des deux prochaines années. Également connue sous le nom de croissance verticale, au cours de cette étape, vous devez positionner les feuilles de manière à ce qu’elles montent vers le haut. Finalement, les feuilles séchées et fatiguées tomberont du tronc épais.

Après la croissance verticale, vous pouvez commencer à vous attendre à une croissance de l’épaisseur. À ce stade, il convient de noter que les troncs de palmiers ne ressemblent à aucun autre arbre. Ils ne viennent pas avec le même type de bois. C’est pourquoi votre plante aura besoin de certaines techniques d’élargissement des tissus si elle cherche à rester complètement stable et élevée. L’arbre commencera à s’élargir avec l’âge. Cependant, la croissance de son calibre ne cessera jamais.

3. Floraison

Au fur et à mesure que le palmier commence à mûrir, il commencera à fleurir pendant les mois chauds d’été. Oui! Les palmiers portent des fleurs. Assez sensiblement, ces fleurs ne seront pas aussi étonnantes que vous le verriez dans d’autres arbres. Les fleurs portées par les palmiers sont chétives. Dans certaines situations, vous ne pouvez même pas les localiser à une courte distance. Ils poussent en grappes et sont généralement blanchâtres.

Les palmiers ne portent pas non plus de fleurs chaque année. Certaines espèces de la plante ne peuvent porter des fleurs qu’une seule fois tout au long de leur vie. D’autres présenteront des fleurs qui finiront par prendre la forme de fruits, chaque année.

4. Réalisation

Comme pour toutes les autres plantes, vous devez compter sur les pollinisateurs locaux pour la fructification de vos arbres. Certains d’entre eux, comme les chauves-souris ou même les abeilles, peuvent déplacer le pollen de plusieurs arbres, les disséminant éventuellement parmi les plantes. De cette façon, vos fleurs finiront par prendre la forme du fruit.

Tout comme les fleurs, les fruits du palmier ont tendance à prospérer en minuscules grappes, et vous pouvez les récolter immédiatement après le processus de maturation. Si vous ne le faites pas, les animaux qui habitent votre habitat local pourraient finir par les dévorer.

5. Mort

La plupart des palmiers suivent le schéma habituel de floraison et de fructification tout au long de leur vie. Enfin, lorsque les arbres atteindront l’extrémité du fag, leurs frondes et les étriers commenceront à mourir. Vos paumes peuvent également mourir plus rapidement lorsqu’elles sont soumises à un stress élevé. Dans d’autres cas, ils peuvent mourir de catastrophes naturelles. Après la mort, vous pouvez remplacer l’endroit par un nouvel arbre ou obtenir un autre palmier et recommencer le processus à partir de zéro.

Quelle est la durée de vie moyenne d’un palmier ?

La durée de vie moyenne d’un palmier est de 7 à 8 décennies. Cependant, certains ne vivent que quarante ans, et d’autres peuvent vivre jusqu’à 100 ans. Étant donné que cela dépend entièrement de l’espèce de palmier, il est préférable de rechercher les différents types avant de finaliser un type spécifique.

Comment savoir l’âge d’un palmier ?

La façon la plus simple de déterminer l’âge d’un arbre est de compter le nombre total d’anneaux présents sur le tronc. Malheureusement, puisque les palmiers ne portent pas un tronc aussi épais ou dense, vous ne pouvez pas dire la même chose pour eux.

A lire aussi :  Aperçu de l'arbre de noix de pécan : variétés, plantation, arrosage, lumière du soleil, température, alimentation, récolte

Bien qu’il existe plusieurs façons de déterminer l’âge de votre arbre, la méthode la plus fiable consiste à évaluer son historique. La durée de vie de votre palmier dépendra de son espèce. Par exemple, les chaumes verts peuvent vivre 15 décennies alors que les palmiers à huile ne survivent que 25 ans.

Une autre chose à vérifier est de savoir si le palmier a survécu lors de la datation au radiocarbone. Vous pouvez obtenir ce détail auprès d’un représentant d’un parc national. Il s’agit d’une méthode entièrement scientifique qui évalue le taux de croissance de l’arbre en vérifiant les produits chimiques. Cette méthode, cependant, est contestée car elle ne tient pas compte des facteurs (comme l’habitat et les maladies) qui peuvent entraver la croissance de la plante à n’importe quel stade.

Les palmiers sont-ils dangereux ?

Alors que la plupart des palmiers sont totalement sûrs, certains d’entre eux peuvent finir par être dangereux. Au cas où vous ne l’auriez pas déjà deviné, nous parlons de palmiers épineux. Plusieurs palmiers, en particulier ceux qui poussent dans les régions tropicales comme la Californie, présentent des épines. Ils ne sont pas seulement dangereux lorsqu’il s’agit de gaffes, mais ils peuvent être tout aussi risqués pendant le processus d’élagage..

Bien que nous comprenions que certains palmiers doivent être épineux pour créer un bouclier protecteur contre les parasites et les animaux indiscrets, ceux qui ont de très grandes grappes de dents ou d’épines doivent être évités pour des raisons de sécurité.

Pourquoi les palmiers meurent-ils ?

Les palmiers peuvent mourir de plusieurs raisons, la principale étant les maladies. Très souvent, les palmiers finissent par attraper des infections bactériennes mortelles qui non seulement retardent leur croissance, mais entraînent également leur mort.. D’autres cas peuvent inclure le déracinement, un arrosage excessif ou une humidité élevée.

Si votre arbre est situé dans une zone humide, il pourrait tout aussi bien être sensible à la pourriture rose. Vous pouvez identifier cette pourriture en localisant les petits cercles roses avec les feuilles. Le moyen le plus simple de traiter la pourriture rose est de couper les feuilles prématurément. Cependant, pour ce faire, vous devez également être extrêmement observateur.

Les autres causes courantes de décès incluent la brûlure d’engrais (qui se produit lorsque vous utilisez des quantités excessives d’engrais), l’infestation par des parasites et les attaques de foudre.

Eh bien, c’était notre point de vue détaillé sur les palmiers. Donc, si vous envisagez de les installer à la maison, comprenez d’abord leur cycle de vie, leurs exigences de croissance, puis procédez enfin à leur plantation. Puisque vous savez aussi maintenant pourquoi les palmiers ont tendance à mourir, vous avez également une idée claire de ce qu’il faut exactement éviter lors de l’entretien de ces arbres. Explorez vos options, choisissez un magnifique palmier et vous finirez bientôt par transformer l’apparence de toute votre maison.

Bouton retour en haut de la page