Recyclage et Gestion des Déchets

Peut-on recycler les peaux de bananes (et les mettre dans le compost) ?

Dans un monde où l’homme produit chaque jour d’énormes quantités de déchets, nous nous sommes habitués aux trois R de la sauvegarde de l’environnement : réutiliser, réduire et recycler. Dans cette optique, il est logique de se demander si certaines choses, qui sont en fait des déchets, peuvent être réutilisées ou recyclées. Cet article traite de la réutilisation, du recyclage et du compostage des peaux de banane, dans le but de préserver l’environnement.

Les peaux de banane peuvent-elles être recyclées ?

La réponse à cette question est malheureusement non ! La banane est un fruit très populaire. Dans le cadre de la campagne « Sustainable America », on estime que 3,2 milliards de livres de bananes sont consommées par les Américains, soit environ 304 bananes par seconde. Malheureusement, les peaux de banane sont des déchets alimentaires et ne sont pas recyclables.

Il y a bien d’autres choses à faire avec les peaux de banane, comme les composter, mais elles ne doivent pas être jetées dans la poubelle de recyclage. Si le compostage n’est pas votre première priorité avec les peaux de banane, vous pouvez également choisir de les utiliser comme cirage, pour blanchir vos dents ou éliminer les verrues. Vous pouvez également en nourrir vos animaux, les utiliser comme engrais pour vos plantes ou en faire du vinaigre.

Peut-on mettre les peaux de banane dans le compost ?

Bien sûr, oui ! Le bac à compost est l’endroit idéal pour mettre votre peau de banane si vous ne voulez pas l’utiliser aux fins susmentionnées ou plus encore. Étant donné qu’il s’agit de déchets alimentaires, le bac de compostage est l’endroit idéal pour jeter vos peaux de banane.

De plus, leur compostage est un processus très facile. Il vous suffit de jeter les peaux restantes dans le compost. Bien que vous puissiez les jeter entières, sachez qu’elles prennent un certain temps à se composter de cette façon. Pour accélérer le processus de compostage, coupez-les en petits morceaux avant de les jeter dans le bac à compost.

Lorsqu’elles sont dans le bac de compostage, les peaux de banane apportent du phosphore, du calcium et du potassium au tas de compostage et, par la suite, des nutriments au sol. Si les bonnes mesures sont prises, le compostage des peaux de banane peut prendre quelques semaines. Parmi ces mesures, citons, comme nous l’avons déjà mentionné, le fait de les couper en petits morceaux et de laisser suffisamment d’air dans le tas de compostage.

Si vous utilisez un tambour à compost, veillez à le faire tourner de temps en temps, et si vous utilisez un bac à compost, ouvrez-le et percez des trous, ou utilisez votre aérateur pour vous assurer que les microbes bénéficient d’un apport constant d’oxygène.

Les peaux de banane peuvent-elles être utilisées comme engrais ?

Tout à fait ! Les peaux de banane peuvent être facilement utilisées comme engrais. Les peaux de banane apportent du calcium, du magnésium, du soufre, des phosphates, du potassium et du sodium, tant au tas de compostage qu’au sol, comme des nutriments.

Les bananes sont d’excellents engrais potassiques qui aident au développement de racines et de tiges solides pour les plantes, en plus de réguler les enzymes des plantes, et sont souvent utilisées comme répulsif pour les parasites dans les jardins. Il existe au moins deux façons de procéder :

La première est, comme déjà mentionné précédemment, de les composter. Les peaux de banane sont un excellent ajout aux plantes en tant qu’engrais. Pour un compostage optimal, ajoutez au tas de compostage des matières brunes séchées comme des brindilles, de l’herbe morte, des feuilles mortes, des fleurs fanées et d’autres matières organiques, car elles constituent une excellente source de carbone.

Ensuite, coupez les peaux de bananes en petits morceaux d’environ un pouce ou deux, avec un couteau de la maison. En plus de celles-ci, apportez d’autres pelures de fruits et de légumes de la cuisine et ajoutez-les au tas comme partie de la matière verte. On les appelle les matières vertes car elles apportent de l’azote au processus.

Dans le bac de compostage ou le tambour, ajoutez des parts égales de matières vertes et brunes et, une fois par semaine, retournez et mélangez le tas pour qu’il y ait suffisamment d’oxygène dans le tas, ce qui favorise le processus de compostage. Après plusieurs semaines, lorsque le compost est prêt, ajoutez-le comme engrais à vos plantes et cultures. Les peaux de bananes apporteront à vos cultures le potassium et le calcium nécessaires à leur bon développement.

A lire aussi :  Corbeilles de recyclage : Types, couleurs et comment cela aide l'environnement

Toutefois, avant de les jeter dans le tas de compost, veillez à retirer les minuscules étiquettes autocollantes ennuyeuses placées sur les produits alimentaires et indiquant leur origine et leur prix. En effet, elles sont en vinyle ou en plastique et, bien qu’elles soient classées dans la catégorie alimentaire, elles ne sont ni biodégradables ni comestibles.

La deuxième façon d’utiliser les peaux de banane comme engrais est de les ajouter directement à la plante. Il suffit de creuser un peu de terre autour des plantes et d’y placer la peau pour attirer les vers qui font un excellent travail de décomposition de la peau de banane.

De nombreux livres et sites Web soutiennent que c’est la meilleure approche, plutôt que le compostage, mais les peaux de banane sont mieux utilisées comme engrais lorsqu’elles sont d’abord compostées. Placer les peaux directement sur le sol ou sous le paillis peut ralentir le processus, ce qui n’est utile que si vous voulez que la plante absorbe lentement les nutriments.

Une troisième façon, moins populaire, d’utiliser les peaux de banane comme engrais consiste à les ajouter au mélange de rempotage ou à la couche supérieure du sol en soulevant le paillis autour des arbustes ou des plantes en pot. Veillez toutefois à ce que le paillis soit remis en place. Ce type de fertilisation est appelé  » traitement secondaire « .

Peut-on mettre les peaux de banane dans un broyeur à ordures ?

Oui, les peaux de banane PEUVENT être jetées dans un broyeur à déchets, MAIS ce n’est pas recommandé. Vous pouvez mettre les pelures d’agrumes, de pommes ou de bananes dans le broyeur, mais assurez-vous d’enlever les autocollants des produits avant de le faire. En effet, les autocollants risquent de se coller aux lames du broyeur ou à l’intérieur de vos tuyaux, entraînant ainsi d’autres problèmes dans votre système d’évacuation.

Toutefois, pour plus de sécurité, évitez de mettre les peaux de banane dans le broyeur. La raison en est que les peaux de banane sont très fibreuses, ce qui met à rude épreuve le système d’élimination. Les peaux de banane, parmi d’autres matières fibreuses comme les pelures d’oignon, les enveloppes de maïs et les artichauts, sont conçues par la nature pour protéger les aliments qu’elles contiennent.

En tant que telles, elles sont très malmenées par le broyeur à déchets, ce qui bloque ou bloque le moteur du broyeur et le drain, qui ne peuvent pas supporter des peaux aussi dures et rugueuses. De plus, en raison de leur teneur élevée en fibres, les peaux de banane peuvent potentiellement passer par le broyeur à déchets sans être suffisamment décomposées pour traverser facilement vos tuyaux.

Combien de temps faut-il à une peau de banane pour se décomposer ?

Cela dépend de plusieurs facteurs, qui peuvent tous ralentir ou accélérer le processus de décomposition. Selon Bovees, lorsque vous ajoutez des vers dans un bac de compostage traditionnel ou du lombricompost à côté de peaux de banane pleines, le bac se réchauffe et les peaux de banane peuvent se décomposer en trois à quatre semaines. L’organisation Deschutes Land Trust estime que les peaux de bananes mettent jusqu’à deux ans pour se biodégrader.

Toutefois, SFGate reconnaît que les peaux de bananes ne se décomposent pas plus vite ou plus lentement que les autres matières organiques vertes ; le taux de décomposition dépend de la méthode de compostage.

Ils font valoir qu’un compost frais, qui exige qu’une personne retourne le tas toutes les quelques semaines, peut prendre plusieurs mois avant d’atteindre un état de maturité friable et terreux. En revanche, un compost chaud, qui est plus petit et exige que le composteur retourne le tas au moins une fois par jour, peut prendre moins d’un mois avant d’atteindre la maturité.

9 façons géniales de se débarrasser des peaux de banane

1. Nourrir les plantes d’intérieur

Il suffit de faire tremper une peau de banane dans un grand bocal d’eau, et de combiner une partie de l’eau de la peau de banane obtenue avec cinq parties d’eau ordinaire dans un arrosoir. Cela fertilisera les plantes d’intérieur et n’attirera pas les insectes ou les mouches à fruits.

A lire aussi :  Les livres sont-ils recyclables ? (Et les moyens de réutiliser les vieux livres)

2. Manger la peau

Oui, ça existe ! Vous pouvez obtenir davantage de nutriments, de fibres et d’antioxydants du fruit en faisant bouillir la peau pendant environ 10 minutes, en la passant dans une centrifugeuse ou en la mélangeant à d’autres fruits. Veillez toutefois à nettoyer la peau pour éliminer tout pesticide. Il est intéressant de noter que la consommation de la peau cuite avec la chair de la banane est courante dans de nombreuses recettes asiatiques.

3. Utilisez-les comme cirage pour chaussures

Les bananes contiennent de grandes quantités de potassium, un ingrédient clé du cirage à chaussures. Frottez donc une peau de banane sur votre chaussure en cuir et essuyez-la avec un chiffon pour lui donner un éclat particulier.

Vous pouvez également faire de même sur vos vestes ou vos meubles, puis les polir avec un chiffon doux. Oui, vous sentirez peut-être l’odeur du fruit puissant, mais vos chaussures seront superbes ! Vous pouvez également mélanger l’écorce avec de l’eau et utiliser le mélange pour faire briller l’argent.

4. Les composter

Dans les bonnes conditions, les peaux de banane se décomposent rapidement et ajoutent beaucoup de nutriments au sol des jardins potagers et floraux. Vous trouverez plus d’informations sur le compostage des peaux de banane dans cet article.

5. Enlever les verrues et soulager les démangeaisons et les éruptions cutanées

Essayez de placer un morceau de peau de banane sur cette verrue dont vous n’arrivez pas à vous débarrasser. Faites-le tous les soirs et maintenez-le en place avec du ruban adhésif et en 2 ou 3 semaines, il disparaîtra. Vous pouvez également frotter la peau sur les piqûres d’insectes, les éruptions de sumac vénéneux ou les plaques de psoriasis, afin de réduire les démangeaisons et de favoriser la guérison.

6. Fertiliser les plants de tomates

Enroulez simplement une peau de banane autour de votre tomate. Cela les aidera à absorber les nutriments contenus dans la peau tout au long de la saison des tomates. Vous trouverez plus d’informations sur l’utilisation des peaux de banane comme engrais ci-dessus.

7. Nourrir les animaux

Vous pouvez également vous débarrasser des peaux de banane en les donnant aux animaux. Ajoutez quelques peaux de banane séchées et broyées à la nourriture des poulets, des cochons, des lapins, des vaches ou d’autres animaux d’élevage et ils vous remercieront plus tard.

8. Attendrir la viande

Ajouter une peau de banane mûre dans une rôtissoire permet d’éviter que les morceaux de viande désossés et sans peau ne se durcissent et ne se dessèchent pendant la cuisson. Faites-en l’essai avant de jeter les peaux de banane.

9. Faire du vinaigre de banane

Vous pouvez utiliser la saveur aigre du vinaigre de peau de banane sur les salades, pour aromatiser l’eau et le thé ou dans toute recette nécessitant du vinaigre.

ATTENTION !

Malgré les différentes façons d’utiliser et de réutiliser la peau de banane, vous trouverez la plupart d’entre elles dirigées vers les décharges, principalement parce que 12 % du poids d’une banane se trouve dans la peau. Les pelures jetées finissent dans les décharges en quantités stupéfiantes, ce qui contribue à la production de méthane, un gaz à effet de serre 21 fois plus puissant que le dioxyde de carbone.

L’EPA suggère que la nourriture non consommée, qui dans ce cas pourrait également inclure les peaux de bananes, représente 20 % des émissions de méthane, un facteur important du réchauffement climatique. Par conséquent, avant d’envoyer les peaux à la poubelle, trouvez-leur une ou plusieurs utilisations, comme illustré dans cet article.

Bouton retour en haut de la page