Jardinage

17 différents types de cèdres à feuilles persistantes avec photos

Originaire de la région himalayenne, le cèdre pousse abondamment en Méditerranée et dans plusieurs autres parties du globe au climat doux à modéré. Les cèdres sont à feuilles persistantes, avec des feuilles qui poussent tout au long de l’année et leur qualité réside dans le parfum fort et intense des feuilles.

Mais saviez-vous que les cèdres peuvent être classés en plusieurs types ? Cèdre vrai, par exemple, a quatre types plus larges. Encore une fois, le faux cèdre a jusqu’à trois types différents. Dans cet article, nous discuterons de ces types en détail, en faisant la lumière sur les 17 types de cèdres les plus populaires.

Différents types de cèdres

1. Cèdre Deodar

Cèdre Déodar

Avec le nom scientifique Cedrus Deodara, le cèdre Deodar est l’une de ces plantes conifères les plus connues pour leurs habitudes de « pleurs ». Leur nom dérive du mot sanscrit ‘devadaru’ qui fait référence au ‘bois des dieux’.

Le cèdre Deodar se trouve couramment dans les parcs, les jardins et tout autre espace ouvert. Grâce à leurs belles feuilles, ils peuvent embellir n’importe quel endroit. Le cèdre est également l’arbre national de certains pays et a réussi à remporter le prix du mérite du jardin de l’emblématique Royal Horticultural Society.

Si vous vous demandez comment identifier le Deodar Cedar : c’est assez simple. Ces arbres peuvent être identifiés par leurs attributs physiques frappants. Par exemple, ils présentent de longues aiguilles de conifères (allant de un à deux pouces) et sont disponibles dans des couleurs bleu foncé et verdâtres.

Comme pour de nombreuses autres variantes de cèdre, ces plantes nécessitent une exposition maximale au soleil et prospèrent mieux dans les sols humides et sablonneux. Les cèdres Deodar peuvent atteindre une hauteur de 40 à 50 pieds,

2. Cèdre rouge de l’Est

Cèdre rouge de l'Est

Scientifiquement appelé Juniperus Virginiana, le cèdre oriental fait partie de la famille des cyprès. Cette espèce de plante est principalement cultivée dans les régions de l’Est des États-Unis et peut atteindre une hauteur de 20 m à 40 m.

Dans certains cas, cependant, ils prennent une taille de 100 m ou même plus. Le cèdre de l’Est est largement présenté comme le « cèdre aromatique » en raison de son odeur intense et boisée. Le même bois crée également une gamme d’huiles organiques qui peuvent être utilisées pour le revêtement des placards et des tiroirs de taille moyenne pour prévenir l’infestation d’insectes.

Le cèdre rouge de l’Est produit les variantes de bois les plus polyvalentes et les plus durables qui sont principalement utilisées dans la fabrication de meubles, de sols et de bardages.

3. Cèdre rouge de l’Ouest

Cèdre rouge de l'Ouest

Abondamment trouvé dans les régions du nord-ouest des États-Unis et du Canada, le cèdre rouge de l’Ouest est peut-être mieux défini comme un cyprès. Il appartient à la famille des cèdres Cupressaceae et est souvent présenté comme le cèdre du Pacifique.

Ces cèdres sont incroyablement grands et peuvent atteindre une taille allant jusqu’à 200 pieds ou plus. Ils se maintiennent également pendant des années et, dans certains cas, les cèdres rouges de l’Ouest ont survécu pendant plus de 1 000 ans.

L’arbre présente un feuillage vert dense et lorsque vous écrasez les feuilles avec vos doigts, vous remarquerez une odeur subtile et pourtant distinctive similaire à celle de l’ananas. Étant résistant à la pourriture et aux parasites, le bois du Western Red Cedar Tree est principalement utilisé lors de la construction extérieure. Certaines applications courantes incluent les clôtures, les terrasses, les revêtements et les petits hangars.

4. Cèdre de l’Atlas

Cèdre de l'Atlas

Alternativement appelés Cedrus Atlantica, les cèdres de l’Atlas sont un groupe de grands arbres conifères qui peuvent atteindre une hauteur élevée d’environ 40 à 60 pieds. Ces arbres ont également un diamètre de tronc frappant allant de cinq à six pieds.

Présents en abondance dans les montagnes de l’Atlas marocain, ces cèdres connaissent une croissance lente à modérée. Ils ont également une structure pyramidale frappante dans laquelle leur silhouette est large et ouverte. Pour une croissance correcte et constante, ces arbres nécessitent une ombre complète ou au moins partielle.

Ils prospèrent généralement bien dans un sol humide et bien arrosé et peuvent supporter confortablement la sécheresse ou les vents violents. Ces arbres, cependant, sont plus susceptibles d’être affectés par des ravageurs. C’est pourquoi; vous devriez les pulvériser de temps en temps avec des pesticides pour éviter une infestation similaire.

Pour des soins supplémentaires, vous devez les fertiliser avec des formulations qui stimuleront efficacement leur croissance. Envisagez de tailler les arbres lorsqu’ils sont jeunes pour une croissance appropriée et uniforme. Cela empêchera également la perte de feuilles importantes lors de chutes de neige intenses. Étant donné que ces arbres poussent mieux dans de grandes zones, assurez-vous d’avoir suffisamment d’espace dans la zone si le cèdre de l’Atlas pousse.

5. Cèdre de Cyprien

Cèdre de Cyprien

C’est probablement l’une des espèces uniques de cèdre. Comme son nom l’indique, ils poussent principalement le long des régions montagneuses couvrant Chypre et la Turquie et certaines parties de la Syrie. Souvent présenté comme le cèdre jaune, le cèdre de Cyprie est populaire pour ses petites feuilles et sa couronne en forme de parapluie.

Dans certains cas, le cèdre de Cyprie peut être comparé à l’espèce de cèdre du Liban en raison des nombreuses similitudes qu’ils partagent. Cela dit, ces deux arbres ont des attributs physiques différents. Par exemple, alors que le cèdre de Cyprie a de petites feuilles arrondies, le cèdre du Liban a des feuilles plus allongées. Quoi qu’il en soit, le cèdre de Cyprie est une excellente espèce de cèdre et il nécessite beaucoup d’espace pour une croissance optimale.

6. Cèdre blanc du Nord

Cèdre blanc du Nord

Souvent appelé «Arbor Vitae», qui se traduit par l’arbre de vie, le cèdre blanc du Nord est abondamment disponible dans le sud-est du Canada et dans le nord et le nord-est des États-Unis. Le bois ou les bûches de cette forme de cèdre est nettement plus léger que celui du cèdre rouge.

C’est aussi l’une des nombreuses raisons pour lesquelles il est si incroyablement simple de travailler avec cette variante de Cedar Trees. Compte tenu de sa structure légère, son bois a tendance à être fragile et peut être coupé confortablement sans nécessiter d’outils puissants comme des couteaux ou même des planches d’appui. Comme avec Western Cedar, il crée de beaux et superbes meubles.

A lire aussi :  Quelle est la profondeur des racines de l'aubépine et s'étendent-elles ?

L’usine de cèdre blanc du nord peut être identifiée par son aubier fin et crémeux qui recouvre la zone intérieure brun clair du bois. Il est à la fois beau et rustique. Comme beaucoup d’autres espèces de cèdres, le cèdre blanc du Nord peut résister à tous les types d’infestation de ravageurs. Puisqu’il est également sans pourriture, ces bois sont un excellent choix pour la construction extérieure comme les poteaux, les terrasses et autres structures similaires.

7. Cèdre d’Alaska

Cèdre d'Alaska

Populairement appelé cèdre jaune, le cèdre d’Alaska est abondamment disponible dans les régions du nord-ouest du Pacifique. Il s’étend du nord-ouest du Pacifique à l’Alaska, jusqu’à la Colombie-Britannique. Le bois des cèdres d’Alaska est à la fois dur et dense, ce qui est tout à fait contraire au type de bois disponible dans les cèdres génériques.

Le bois est surtout connu pour sa couleur jaune éclatante et ses anneaux étroitement tricotés. Notez que ces anneaux eux-mêmes portent la preuve maximale de la croissance lente des arbres.

Le bois de cèdre jaune est abondamment utilisé par les constructeurs américains pour créer des ponts, des ponts et des panneaux intérieurs légers et durables (pour n’en nommer que quelques-uns). Ce bois est également incroyablement populaire parmi les musiciens célèbres et le bois a une excellente qualité sonore.

Bien que ce bois soit principalement disponible dans des teintes jaunâtres, vous pouvez également le trouver dans des variantes crémeuses avec une touche de steak brun foncé. Lors du traitement du bois, les machines à bois exercent une pression immense sur les bûches de bois pour créer une tension parfaite.

8. Cèdre espagnol

Cèdre espagnol

Scientifiquement connu sous le nom de Cedrela Oderate, le cèdre espagnol se trouve en abondance dans les régions d’Afrique centrale et sud-africaine. Étant extrêmement léger, cet arbre est un large choix parmi les constructeurs et les professionnels de la coupe du bois qui l’utilisent pour un large éventail d’opérations de construction comme la construction de fenêtres, d’armoires, de tables, de centres de table et d’armoires.

Bien que vous ne les trouviez pas aussi facilement dans les pays européens ou basés aux États-Unis, ce type de cèdre reste l’une des options les plus populaires pour le revêtement des caves à cigares. Grâce à ses belles huiles naturelles et à sa résistance à l’humidité et aux parasites, il continue d’être le premier choix des menuisiers.

Le cèdre espagnol présente plusieurs zones rectilignes faciles à découper sur des machines. Bien que leur bois de cœur soit rose ou brun, avec le temps, ils s’assombrissent pour prendre des teintes plus profondes.

Quoi qu’il en soit, le cèdre espagnol est une plante durable et polyvalente qui peut résister efficacement aux insectes, aux ravageurs et à la pourriture. Comme il est également facile à entretenir, de nombreuses personnes envisagent d’y investir.

9. Cèdre du Liban

Cèdre du Liban

Scientifiquement appelé Cedrus Libani, cet arbre est originaire du Liban et de la Turquie. En fait, c’est aussi l’arbre national du Liban. Compte tenu de son immense importance, cet arbre a également été cultivé dans plusieurs autres parties du monde comme la Syrie et l’Afghanistan.

Comme avec plusieurs autres variantes de cèdre, ces arbres présentent des feuilles allongées avec une structure en forme de pyramide. Ils peuvent atteindre une hauteur de 40 mètres et sont un vrai délice à regarder !

Le cèdre du Liban a également une importance historique significative. Selon plusieurs documents, ces arbres ont été importés en Égypte pendant le règne du roi Sherefu pour créer des bateaux. A cette époque, plusieurs nobles des régions de Byblos et de Mésopotamie se rendaient au Liban pour se procurer ces arbres.

Vous trouverez également la référence de ces arbres dans de multiples écritures. En raison de ses bois magnifiquement parfumés, l’arbre était souvent utilisé lors de la construction de bâtiments en Israël. On pense que le roi David a utilisé le cèdre du Liban pour construire ses palais. De même, Salomon aurait également utilisé cet arbre pour construire son temple et son palais.

10. Cèdre blanc de l’Est

Cèdre blanc de l'Est

Il s’agit de bois de cèdre doux de couleur brun clair que l’on trouve principalement dans le nord-est des États-Unis et le sud du Canada. Comme plusieurs autres arbres appartenant à la même espèce, le cèdre blanc de l’Est est connu pour traiter l’asthme, une gamme de convulsions et des cas de fausse couche. Comme il n’est pas très dense, ces types d’arbres sont également plus susceptibles d’être endommagés par des ravageurs ou des conditions météorologiques défavorables.

11. Cèdre à encens

Cèdre à encens

Originaire des États-Unis, le cèdre à encens est largement répandu dans l’Oregon, la Californie et le Nevada. Comme plusieurs autres variantes de cèdres, le cèdre à encens suppose une base de 15 pieds et peut atteindre jusqu’à 75 pieds en hauteur. L’écorce de ces arbres est marron rougeâtre et ils ont aussi des aiguilles vert vif.

Le cèdre à encens tire son nom de la forte odeur qu’il dégage par temps chaud. L’arbre est exceptionnellement résistant et peut résister aux intempéries et aux sols pauvres. Il ne nécessite pas non plus d’arrosage occasionnel.

12. Le cèdre des Bermudes

D’après son nom, le cèdre des Bermudes est un genévrier endémique de l’île des Bermudes. Cet arbre était autrefois l’arbre le plus dominant des Bermudes, et dégage la plus grande caractéristique des Bermudes. Toute l’île des Bermudes était autrefois couverte de cèdres des Bermudes. Cependant, en raison de la coupe des arbres par les colons, de nombreux cèdres des Bermudes ont été tués, ainsi que les pollinisateurs, ce qui a entraîné une destruction majeure du développement naturel de l’île.

Le cèdre des Bermudes est connu pour sa forme conique lorsqu’il est jeune et finit par devenir rond avec des troncs solides au fur et à mesure de sa croissance. On le trouve généralement dans les forêts de hautes terres, les marais d’eau douce et les vallées boisées, et sa croissance dépend beaucoup du type de sol dans lequel il est planté. Le cèdre des Bermudes peut atteindre une hauteur de 15 mètres et vivre plusieurs centaines d’années.

Ses racines se développent largement, s’étendant dans le sol, ce qui lui permet de survivre aux ouragans d’été et aux coups de vent d’hiver. Cet arbre a également un énorme tronc qui peut atteindre jusqu’à quatre pieds de diamètre et a des branches très espacées. Le cèdre des Bermudes mâle produit des fleurs jaunes en forme de cône remplies de pollen, tandis que les femelles ont de petites fleurs qui deviennent des baies.

A lire aussi :  Comment créer une maison qui aime les plantes ?

13. Cèdre de Port Orford

Le cèdre de Port Orford, également appelé cèdre blanc ou cèdre de l’Oregon, est un cèdre originaire du sud-ouest de l’Oregon et du nord-ouest de la Californie. Les cèdres de Port Orford peuvent atteindre une hauteur de 200 pieds, et leur bois de cœur est jaune pâle, tandis que l’aubier a une teinte jaune-brun presque blanche. Pour faire pousser un cèdre de Port Orford, le sol doit être humide mais bien drainé, avec une fertilité moyenne. Il a besoin d’une ombre totale ou partielle par rapport à la lumière du soleil.

Le cèdre de Port Orford peut dépasser 350 ans, et cet arbre est reconnu pour la quilité de son bois qui peut même survivre aux incendies et pour ses utilisations horticoles. L’un des plus grands cèdres de Port Orford connus se trouve dans la Rogue National Forest, à Elk Creek, au sud-ouest de Powers, dans l’Oregon, et l’arbre a une hauteur de 229 pieds et un tronc de 12 pieds de diamètre.

Les cèdres de Port Orford sont utilisés pour de nombreux produits industriels tels que les portes, les coffres à espérance, les allumettes, les flûtes, les fûts de flèches, les bateaux et de nombreuses autres pièces de bois. À part cela, cet arbre est généralement vu comme un petit cultivar ou un cultivar nain, qui est exposé à l’intérieur en raison de son esthétique attrayante et de ses propriétés de résistance aux insectes.

14. Cèdre Aurea

 

L’Aurea est un cultivar de cèdre déodar qui est célèbre pour son feuillage doré et son esthétique attrayante, ce qui fait que ce cultivar est utilisé à des fins décoratives. La couronne de l’Aurea commence très bas dans le tronc et prend une forme conique. Ce cultivar est principalement utilisé dans les jardins car il ne peut atteindre que 12 mètres de haut, a des branches assez denses et présente une croissance horizontale contrôlée.

Le feuillage du cèdre Aurea pend doucement sur les branches, se drapant aux extrémités. On les trouve généralement en touffes dans différents jardins de ville ou de cour, dans des cottages ou dans tout autre jardin informel. Pour cultiver ce cultivar, il doit bénéficier d’une exposition plein soleil et le sol doit être à base d’argile ou de sable, bien drainé, avoir un pH légèrement alcalin à légèrement acide, et être régulièrement arrosé.

15. Le cèdre glauque

Le Glauca Cedar est un cultivar de jardin du cèdre de l’Atlas et est connu pour ses branches clairement séparées. Au début de sa croissance, le cèdre Glauca a des troncs longs et fins, avec peu de branches horizontales. Les branches isolées et visibles sont entièrement recouvertes d’aiguilles, ce qui donne l’impression de stérilité que dégage l’arbre.

À mesure que la plante mûrit, les branches et les aiguilles deviennent plus épaisses, ce qui donne une couronne pyramidale. Ses aiguilles sont uniques pour leur couleur bleu argenté frappante, et cette plante a un taux de croissance rapide de 24 pouces par an et peut atteindre jusqu’à 60 pieds de haut. Habituellement, le cèdre Glauca est planté dans les jardins informels en raison de sa couleur, de sa texture et de sa structure.

Pour cultiver un cèdre Glauca, il doit être exposé au plein soleil et le sol doit être à base de loam, d’argile, de craie ou de sable, bien drainé, avoir un pH légèrement alcalin ou légèrement acide, et être tolérant à la sécheresse.

16. Cèdre du Japon

Le cèdre japonais est l’arbre national du Japon et est originaire du centre et du sud du Japon et de la Chine. Il s’agit d’un arbre à feuilles persistantes, ligneux et aiguilleté, qui peut atteindre une hauteur de 70 pieds et une largeur de 30 pieds. À mesure que le cèdre du Japon mûrit, il prend une forme conique ou pyramidale et ses branches prennent un aspect exfolié brun rougeâtre, ce qui confère une esthétique très attrayante à l’endroit où il est planté.

Le bois du cèdre japonais est utilisé dans de nombreuses constructions car il résiste aux dommages causés par les cervidés et tolère légèrement le sel. Les cèdres japonais sont généralement plantés dans une pelouse ou une zone naturalisée en raison de leur feuillage doux et gracieux. Pour faire pousser un cèdre japonais, il doit bénéficier d’une exposition au soleil totale ou partielle et le sol doit être bien drainé, riche, humide et acide.

17. Cèdre de Sibérie

Le cèdre de Sibérie est un faux cèdre très rustique qui convient mieux aux grands paysages. Ce cèdre est originaire d’une région qui s’étend sur certaines parties de la Sibérie et de la Mongolie, et est connu pour ses aiguilles qui poussent en faisceaux de cinq. Cet arbre peut atteindre une hauteur de 40 pieds et le diamètre du tronc peut atteindre 2 pieds.

Lorsque le cèdre de Sibérie commence à pousser, sa couronne est fortement effilée et, à mesure qu’il mûrit, les branches verticillées commencent à s’étendre largement en une forme polyconique. La couleur de ses troncs et de ses branches est cendrée-argentée et devient gris-brun en vieillissant. Les aiguilles du cèdre de Sibérie sont souples, trièdres en section transversale, et de couleur vert foncé avec un revêtement de couleur colombe.

Le cèdre de Sibérie mâle produit des épillets recouverts de pollen, tandis que le cèdre de Sibérie femelle produit des cônes à l’extrémité des pousses supérieures de l’arbre. Pour planter ce type de faux cèdre, il faut qu’il soit exposé au plein soleil et que le sol soit humide et bien drainé.

Conclusion

Eh bien, tout était question de cèdres et de leurs treize types uniques. Chacun de ces arbres est unique et remarquable par ses qualités distinctives telles que le type de bois, la couleur du feuillage, etc. Puisque nous avons donné un bref aperçu des différents types de ces arbres, nous sommes certains que vous pouvez maintenant identifier ces arbres selon leur type et leur structure.

Bouton retour en haut de la page