Pollution de l'Eau

Quel est l’impact des décharges sur les eaux souterraines ?

Vous entendrez beaucoup parler de l’importance des eaux souterraines. Et pour être honnête, c’est juste.

Les eaux souterraines sont un élément essentiel de la vie de la plupart des Américains. Après tout, elles répondent aux besoins en eau potable de plus de 50 % de la population américaine.

Malheureusement, les eaux souterraines peuvent être contaminées. C’est le cas lorsque des éléments d’origine humaine, tels que les sels de voirie, les produits chimiques et l’essence, entrent en contact avec les eaux souterraines.

Bien que diverses sources puissent contaminer les eaux souterraines, les décharges constituent l’une des sources les plus importantes. Cependant, l’incertitude et la confusion règnent quant à savoir si c’est le cas. Et si oui, comment.

Pour dissiper cette confusion, nous répondrons dans cet article à la question suivante : les décharges contaminent-elles les eaux souterraines ? Faites le plein d’idées !

Quel est l’impact des décharges sur les eaux souterraines ?

Avant d’aborder la question de l’impact des décharges sur les eaux souterraines, il convient de comprendre ce que sont les décharges. Qu’est-ce qu’une décharge ?

Vous avez sûrement entendu parler d’endroits où l’on entasse physiquement des déchets. Eh bien, c’est ce que sont les décharges.

Comme leur nom l’indique, il s’agit de terrains où l’on entasse les déchets, généralement avec l’approbation des pouvoirs publics. Ces déchets peuvent être semi-solides, solides ou parfois liquides, mais en petites quantités.

En général, ils sont toujours éloignés des zones habitables. Cela permet de s’assurer qu’il n’y a pas de risque pour la santé des personnes.

Ensuite, au bout de dix ans ou d’une durée stipulée, ces zones sont fermées et traitées. Cela permet également de s’assurer que l’environnement n’est pas contaminé.

Maintenant que vous avez une idée des décharges, passons à leur impact sur les eaux souterraines.

En général, les décharges sont dotées d’une couche protectrice au fond. Cette couche a pour but d’empêcher les déchets de s’infiltrer dans les eaux souterraines.

La raison est évidente. Les décharges peuvent contaminer les eaux souterraines et provoquer de nombreux problèmes de santé. Mais comment cela se produit-il ?

Les décharges ont un impact sur les eaux souterraines par la formation de lixiviats ou de ce que l’on appelle la « soupe aux ordures ». En général, les décharges accumulent également des déchets liquides, bien qu’en petites quantités. Il y a aussi la place du liquide provenant de la pluie.

Il y a donc toujours une certaine forme de composant liquide dans chaque décharge. C’est cette composante liquide qui est à l’origine des lixiviats. Il s’agit d’un composé soluble dans l’eau qui est extrait de la composition des déchets.

Vous vous demandez peut-être pourquoi les lixiviats sont néfastes pour les eaux souterraines. C’est simple : sa composition.

Les lixiviats contiennent du calcium, du chlorure, du magnésium, du sulfate, de l’azote, du cuivre, du nickel et du plomb. Bien que certains de ces éléments fassent naturellement partie des eaux souterraines, les lixiviats en contiennent de grandes concentrations, ce qui les rend malsains.

Par ailleurs, les lixiviats ont un niveau d’alcalinité élevé. Ils contiennent également divers composants dangereux, tels que des métaux lourds et des substances organiques volatiles comme la lignine et le tanin.

Il faut savoir que ces différents matériaux constituent des risques pour la santé des eaux souterraines. Par exemple, elles peuvent altérer l’état d’un aquifère. Et, à son tour, la rendre instable pour la consommation et d’autres usages primaires.

A lire aussi :  Crise de l'eau à Flint : Tout ce qu'il faut savoir

Au cas où vous vous demanderiez encore quel est l’impact des décharges sur les eaux souterraines, la réponse est simple. Les décharges produisent des lixiviats qui contaminent les eaux souterraines et les rendent impropres à la consommation.

Cependant, vous devez savoir que ces impacts dépendent de six facteurs. Ces facteurs sont les suivants

1. La profondeur de la nappe phréatique

En général, si la profondeur est faible, le risque de concentration est réduit. En effet, les contaminants sont très probablement filtrés avant d’atteindre les eaux souterraines.

En revanche, si la nappe phréatique est haute, le risque de contamination est plus élevé.

2. La concentration du contaminant

En général, plus la concentration de contaminants est élevée, plus le risque de contamination est important. Par conséquent, plus la concentration est faible, plus les eaux souterraines sont sûres.

3. Toxicité du contaminant

En général, les lixiviats sont constitués de différents matériaux dont les niveaux de toxicité varient. Ainsi, les lixiviats peuvent être extrêmement toxiques ou inoffensifs, en fonction de leur composition.

Ainsi, si le lixiviat est très toxique, la contamination sera certainement élevée. S’il est inoffensif, la pollution est techniquement réduite.

4. Perméabilité de la zone

En général, plus une zone est poreuse, plus le risque de contamination est élevé. En effet, la soupe d’ordures se retrouve plus rapidement dans les eaux souterraines.

5. Type de zone

Ce point est également important, car c’est généralement le type de zone qui détermine le degré de contamination. Par exemple, les matériaux argileux filtrent mieux les contaminants. Les contaminants sont donc moins susceptibles d’atteindre les eaux souterraines.

6. Direction des eaux souterraines

En général, les eaux souterraines se déplacent dans la roche et le sol. Et ce, par le biais d’un panache. Ainsi, lorsque les eaux souterraines se déplacent sous une décharge, le risque de contamination est plus élevé.

Qu’est-ce qui empêche la contamination des eaux souterraines dans les décharges ?

Comme pour la plupart des problèmes qui touchent les hommes, il est nécessaire de les résoudre. C’est pourquoi, au fil des ans, on s’est attaché à prévenir la contamination des eaux souterraines par les décharges.

Vous vous demandez peut-être comment cela se produit. Il existe plusieurs moyens de s’assurer que les décharges ne contaminent pas les eaux souterraines.

Aujourd’hui, il existe une politique qui oblige les décharges à être équipées de revêtements. Ces revêtements ont pour fonction de contenir les lixiviats ou de les collecter.

En général, il s’agit de placer des tuyaux sous les décharges. Ces tuyaux permettent d’acheminer les lixiviats vers un conteneur séparé plutôt que vers les eaux souterraines. Ainsi, avec ce système, les revêtements empêchent les lixiviats de passer.

Il existe cependant d’autres méthodes, en particulier dans les cas où la décharge n’est pas dotée d’un revêtement. Il s’agit d’utiliser une technique de placement.

Cette technique consiste à placer les décharges dans une zone dans l’espoir de réduire la contamination. En général, cette méthode est appliquée de deux manières.

Tout d’abord, la décharge peut se trouver à proximité d’eaux de surface telles que des ruisseaux ou des rivières. Ce n’est pas une erreur. L’idée est de permettre aux lixiviats de s’écouler.

Toutefois, cette méthode minimise la taille et la longueur du panache de soupe de déchets. Et ce, afin de s’assurer que le lixiviat s’écoule dans les eaux de surface. Bien que cette méthode présente toujours un risque pour la source d’eau, elle empêche la contamination des eaux souterraines et dirige les lixiviats vers les eaux de surface.

A lire aussi :  Les briques Lego pourraient survivre 1 300 ans dans l'océan.

Il existe également une autre méthode qui oblige les organisateurs à placer les décharges loin des eaux de surface. L’idée est de réduire les fuites de lixiviat vers les eaux de surface. Cependant, il s’est avéré que cette méthode n’était pas aussi efficace pour prévenir la contamination des eaux souterraines.

Quels sont les effets de la contamination des eaux souterraines ?

Maintenant que vous connaissez la capacité de contamination des décharges, vous vous interrogez peut-être sur ses effets. Comme nous l’avons déjà dit, la contamination par les lixiviats présente de nombreux risques pour la santé.

Pour s’en assurer, il convient de prêter attention à ses composants. Par exemple, les lixiviats contiennent parfois des contaminations fécales et bactériennes. Celles-ci peuvent entraîner divers problèmes tels que l’hépatite, le choléra, la dysenterie et l’empoisonnement.

Pire encore, ces effets peuvent ne pas se manifester au début. Ils peuvent s’accumuler et entraîner des handicaps congénitaux et d’autres maladies graves telles que le syndrome du bébé bleu. Il existe également un lien entre la contamination des eaux souterraines et le cancer.

De plus, la contamination des eaux souterraines a un effet important sur la vie aquatique. Ne vous en étonnez pas. Ce sont aussi des êtres vivants. Et une modification malsaine de la composition de l’eau les affecte.

Par exemple, plusieurs rapports montrent que les poissons meurent plus rapidement lorsqu’ils vivent dans un environnement contaminé.

La contamination de l’eau par les décharges est-elle considérée comme une pollution environnementale ?

Vous vous demandez peut-être si la contamination des eaux souterraines par les décharges peut être considérée comme une pollution de l’environnement. La réponse est oui, il s’agit d’une forme de pollution environnementale.

En fait, vous trouverez de nombreux articles qui font référence à la contamination des eaux souterraines comme étant une pollution des eaux souterraines. Et au cas où vous ne seriez pas convaincu, regardez de cette manière.

La pollution des eaux souterraines est une forme de pollution de l’eau. Et vous conviendrez avec nous que la pollution de l’eau est une forme de pollution environnementale. Donc, une fois de plus, lorsque les décharges contaminent les eaux souterraines, il s’agit d’une pollution environnementale.

Conclusion

Jusqu’à présent, nous avons clarifié l’impact des décharges sur les eaux souterraines. Maintenant, vous savez sans aucun doute que les décharges contaminent les eaux souterraines.

Nous avons également discuté des meilleures options pour prévenir ce phénomène. Il s’agit de l’utilisation de revêtements et de systèmes de collecte des lixiviats.

Maintenez donc ces méthodes de prévention. Ainsi, votre eau restera propre. Et vous éviterez les divers problèmes de santé liés à la contamination des eaux souterraines.

Bouton retour en haut de la page