Vie naturelle

Qu’est-ce qui rend le savon écologique ? 9 questions courantes (réponse)

Le développement durable devenant un sujet de plus en plus courant, vous avez peut-être déjà remarqué un afflux de pains de savon zéro déchet et de marques de savon écologiques.

Le caractère durable du savon varie selon le produit, mais en général, les pains de savon sans déchets et les savons fabriqués à partir d’ingrédients renouvelables et biodégradables sont durables.

Voici ce qu’il faut savoir sur la durabilité du savon et comment faire des choix plus écologiques.

1. Qu’est-ce qui rend le savon écologique ?

Le savon en barre ne produit aucun déchet

Le savon en pain ne contient pas d’emballage en plastique. Il est donc zéro déchet, car il ne reste plus de bouteille vide une fois qu’elle est épuisée.

Ce type de savon est souvent vendu sans emballage dans les magasins, mais d’autres peuvent être livrés dans des boîtes en papier ou en carton.

Ces emballages sont généralement recyclables ou biodégradables.

Il n’est pas à usage unique

D’une manière générale, le savon – qu’il soit en bouteille ou en pain – n’est pas un article à usage unique.

Ainsi, bien que tous les types de savon doivent être remplacés un jour ou l’autre, ils ne génèrent pas autant de déchets que les produits à usage unique.

Le savon est généralement fabriqué à partir d’ingrédients renouvelables

Les barres de savon et les savons biodégradables sont généralement composés des ingrédients suivants :

  • Eau
  • Huile végétale ou graisse animale
  • Beurre de karité
  • Lessive
  • Huiles essentielles

Tous ces ingrédients sont renouvelables et biodégradables. Le degré de durabilité du savon dépend en grande partie des autres ingrédients qui peuvent être ajoutés.

2. Le savon est-il biodégradable ?

Tous les savons ne sont pas biodégradables, cela dépend des ingrédients.

Certains savons contiennent des ingrédients synthétiques, dont certains proviennent du pétrole. Ces savons ne sont pas biodégradables.

De nombreux savons contiennent du triclocarban, un composé antimicrobien, antibactérien et antifongique.

Il était autrefois courant de trouver du triclosan dans les savons, qui est également antimicrobien, mais il a depuis été interdit dans les savons aux États-Unis par la FDA et dans l’Union européenne.

Des recherches ont montré que ces deux composés mettent longtemps à se dégrader dans l’environnement.

La plupart des savons contiennent de la graisse animale ou de l’huile végétale, de la soude et de l’eau, qui sont tous des ingrédients biodégradables.

L’huile de coco et le beurre de karité, également biodégradables, font également partie des ingrédients courants des savons.

Il est également courant de trouver des savons teintés et des savons parfumés aux huiles essentielles. Les huiles essentielles proviennent de plantes et sont donc biodégradables.

Les colorants synthétiques ne sont pas biodégradables. Toutefois, certains fabricants de savon utilisent des plantes comme la luzerne ou la racine d’alcanes pour colorer naturellement leur savon ; ces colorants sont biodégradables.

Ainsi, si certains savons sont biodégradables, tout ce qui contient des colorants et des parfums synthétiques, du triclocarban, du triclosan ou des ingrédients à base de pétrole ne l’est pas.

N’oubliez pas que les produits biodégradables ne peuvent pas se dégrader n’importe où.

A lire aussi :  Qu'est-ce qu'être écologique et 10 étapes pour le devenir ?

Lorsque des articles biodégradables finissent dans des décharges, ils peuvent libérer ce que l’on appelle le gaz de décharge, qui est principalement composé de gaz à effet de serre comme le méthane.

Par conséquent, même si le savon est fabriqué de manière durable, la façon dont vous le manipulez est très importante.

3. Comment fonctionne le savon biodégradable ?

Pour être biodégradable, le savon doit être fabriqué à partir d’ingrédients que les bactéries peuvent décomposer dans un laps de temps relativement court.

Ces types de savons sont destinés à être décomposés par les bactéries présentes dans le sol, et non dans l’eau.

En effet, de nombreux savons contiennent du phosphore, qui peut perturber l’écosystème de l’eau.

Ces types de savon devraient se dégrader en quelques semaines en eau, en matière organique et en dioxyde de carbone.

4. Le savon en pain est-il écologique ?

Le savon en pain est plus écologique que le savon liquide en bouteille. Le savon en barre ne produit aucun déchet.

Bien que de nombreuses bouteilles de savon en plastique soient recyclables, le plastique ne peut pas être recyclé indéfiniment et n’est pas renouvelable.

Les bouteilles de savon en plastique finiront donc par être mises en décharge ou incinérées.

Le savon en pain a également une empreinte carbone plus faible. La fabrication des bouteilles de savon liquide nécessite des ressources et de l’énergie.

La fabrication du savon, l’approvisionnement ou la création des bouteilles et l’emballage consomment également plus d’énergie que la création d’un pain de savon.

Il est important de noter que si les énergies renouvelables sont une option, le réseau énergétique repose encore principalement sur des sources non renouvelables comme le charbon, ce qui n’est donc pas durable.

Le savon rechargeable est de plus en plus accessible de nos jours, ce qui permet de réduire les déchets.

Les magasins disposent d’une pompe à savon que les clients peuvent utiliser pour remplir les bouteilles de savon vides.

Toutefois, le savon rechargeable n’est pas aussi facile à trouver que le savon liquide ordinaire et les pains de savon.

5. Le savon à base de plantes est-il meilleur pour l’environnement ?

Les savons à base de plantes sont généralement meilleurs pour l’environnement.

En effet, ils sont généralement fabriqués à partir d’ingrédients naturels et renouvelables, qui sont aussi généralement biodégradables.

Ils sont généralement fabriqués à partir d’huiles végétales, de soude et d’eau.

Comme indiqué précédemment, certains fabricants de savon teintent leur savon à l’aide de matériaux d’origine végétale et le parfument avec des huiles essentielles.

Il n’est pas rare non plus de trouver du beurre de karité dans ce type de savon. Le beurre de karité est également naturel, renouvelable et biodégradable.

6. Le savon fait main est-il écologique ?

Le savon fait à la main est généralement plus respectueux de l’environnement car il permet d’économiser de l’énergie par rapport au savon fabriqué en usine.

Comme nous l’avons déjà mentionné, la majeure partie de l’énergie utilisée ne provient pas de ressources renouvelables.

De plus, le savon fait à la main provient généralement de petites entreprises qui ne produisent pas d’articles en masse, ce qui permet également d’économiser des déchets et des ressources.

A lire aussi :  La conception d'une maison passive : Comment ça marche et les idées fausses sont expliquées

7. Le savon biologique est-il écologique ?

Le savon biologique présente certains avantages. Les ingrédients biologiques pour le savon sont cultivés sans l’utilisation de pesticides.

Les pesticides peuvent s’infiltrer dans l’environnement et polluer l’air et l’eau.

De nombreux types de pesticides peuvent également endommager ou tuer les pollinisateurs, comme les abeilles.

La diminution du nombre de pollinisateurs a un effet d’entraînement sur la biodiversité, car ils pollinisent les plantes qui créent des habitats et fournissent de la nourriture à d’autres créatures, y compris l’homme.

Des recherches ont également montré que les cultures biologiques utilisent moins de combustibles fossiles et que les sols qui les cultivent stockent davantage de carbone.

Les cultures biologiques sont également meilleures pour le sol, car elles retiennent davantage d’eau et provoquent moins d’érosion.

8. Quel est le savon le plus écologique ?

Le savon le plus respectueux de l’environnement est le savon en pain.

Essayez de vous en tenir aux marques qui utilisent des ingrédients naturels, renouvelables et biodégradables comme l’eau, l’huile végétale et la lessive.

Mais si vous ne voulez pas quelque chose de trop basique, essayez de trouver du savon parfumé aux huiles essentielles et teinté avec des matériaux d’origine végétale.

N’oubliez pas que, même si un savon est respectueux de l’environnement, la façon dont vous le manipulez et dont vous vous en débarrassez est importante pour éviter toute atteinte potentielle à l’environnement.

9. Qu’est-ce que le savon biodégradable pour le camping ?

Le savon biodégradable pour le camping n’est pas très différent du savon biodégradable ordinaire.

Il se présente généralement dans un emballage plus petit pour faciliter son conditionnement et son transport ; il peut se présenter sous la forme d’une bouteille ou d’un pain de savon.

Ces savons contiennent généralement des ingrédients naturels, mais ils ne sont pas toujours aussi écologiques qu’on pourrait le penser.

Bien que les ingrédients soient biodégradables, cela ne signifie pas qu’ils n’ont pas d’impact sur l’environnement.

Le phosphore est un ingrédient courant dans les savons. Si vous vous baignez dans un lac avec un savon contenant du phosphore, celui-ci peut s’infiltrer dans l’eau.

De là, il peut avoir un impact sur l’écosystème, notamment en provoquant la prolifération d’algues. Ces dernières peuvent être toxiques pour la vie marine et même pour l’homme.

Ces savons ne sont donc pas conçus pour être biodégradables dans l’eau et doivent être jetés dans des bacs à compost ou dans des sols éloignés des cours d’eau.

Certaines marques recommandent à leurs clients de se baigner sur la terre ferme avec un seau d’eau, au lieu de se baigner dans l’eau.

Bouton retour en haut de la page