Vie naturelle

18 projets domestiques écologiques à réaliser en 2024

Avez-vous des projets d’amélioration de l’habitat à l’horizon 2024 ? Pourquoi ne pas les rendre écologiques ? Les produits écologiques ou respectueux de l’environnement sont ceux qui prétendent avoir un impact réduit, minimal ou nul sur les écosystèmes ou l’environnement. Les mises à jour écologiques de votre espace de vie peuvent vous faire économiser de l’argent et aider à préserver l’environnement.

Alors qu’il ne reste que quelques jours avant le début de la nouvelle année, commençons cette nouvelle année par des projets faciles et écologiques qui ont un impact minimal sur l’environnement. Voici 18 idées d’amélioration de l’habitat respectueuses de l’environnement pour 2024.

1. Commencez à composter

Au lieu de jeter les déchets organiques à la poubelle, commencez un tas de compost dans votre jardin. L’EPA estime que près de 25 % des déchets déversés chaque année dans les décharges auraient pu être compostés. En outre, le compostage améliore la qualité du sol et réduit l’érosion.

Le compostage contribue également à décourager les parasites dans votre jardin. Vous économiserez de l’argent sur les coûts des pesticides, augmenterez le rendement de vos produits et ferez pousser des aliments plus sains et plus biologiques pour votre famille.

2. Donnez un coup de jeune à votre cuisine

Vous êtes à la recherche d’une nouvelle cuisine ? Au lieu de mettre à la poubelle vos vieux meubles et tiroirs, essayez de les réutiliser et de modifier leur disposition. La remise à neuf de vieilles armoires et le remplacement des fixations, des boutons et des poignées sont des moyens écologiques d’obtenir un nouveau look sans se ruiner.

3. Améliorez votre revêtement de sol

Un nouveau revêtement de sol peut égayer et changer complètement l’aspect d’une pièce. Faites en sorte que votre nouveau choix soit écologique en préférant le linoléum au vinyle. Les revêtements de sol en vinyle peuvent émettre des COV au fil du temps, ce qui peut dégrader la qualité de l’air intérieur et entraîner des maladies respiratoires. Choisissez plutôt un revêtement de sol en linoléum. Le linoléum n’est pas toxique et ne laisse pas échapper de gaz nocifs.

4. Repeignez votre maison avec une peinture sans ou à faible teneur en COV

Une nouvelle couche de peinture peut rendre n’importe quelle pièce plus propre et plus ouverte. Si la couleur est importante, la qualité de la peinture l’est tout autant. Choisissez une marque de peinture qui n’émet pas de COV ou, à tout le moins, qui en émet en faible concentration. Les peintures standard dégagent souvent des COV toxiques, tout comme les revêtements de sol en vinyle. Vous améliorerez ainsi la qualité de votre air intérieur et votre santé.

5. Passez au chauffage géothermique

Les systèmes géothermiques utilisent la température stable du sol pour maintenir un climat confortable dans votre maison. Une pompe envoie un liquide à 300 pieds sous la surface de la Terre et le renvoie à un réchauffeur géothermique, qui distribue ensuite le liquide tempéré dans les planchers de votre maison. Pendant les mois chauds de l’été, la chaleur est extraite de l’air et redéposée dans la terre.

En moyenne, les systèmes géothermiques consomment 80 % d’énergie en moins que les systèmes de chauffage traditionnels. De plus, ils ne nécessitent pas de combustibles fossiles pour fonctionner. Il faudra environ 10 ans avant que votre investissement géothermique ne soit rentabilisé.

6. Achetez des meubles d’occasion

Les magasins de consignation, les magasins d’antiquités et les ventes de garage proposent souvent d’excellentes affaires sur des meubles de haute qualité, légèrement usagés. L’achat de meubles d’occasion limite la quantité de déchets qui peuvent se retrouver dans les décharges et coûte généralement moins cher que les options plus récentes.

A lire aussi :  Les jacuzzis sont-ils respectueux de l'environnement ?

7. Ajoutez des fenêtres plus grandes

Vous recherchez un changement plus radical ? Ajoutez de plus grandes fenêtres à votre maison ou modifiez leur disposition. L’optimisation de la lumière naturelle qui entre dans votre maison peut contribuer à réduire votre facture énergétique en diminuant les coûts de chauffage et d’éclairage. Des fenêtres plus grandes permettront également d’améliorer la circulation de l’air tout au long de l’année, ce qui peut contribuer à améliorer la qualité de l’air intérieur.

8. Installez des panneaux solaires

Le coût de l’installation d’un système d’énergie solaire est en baisse, grâce aux améliorations technologiques et au fait que l’énergie solaire devient une option plus courante. En outre, de nombreux États, en plus du gouvernement fédéral, offrent des incitations fiscales aux propriétaires désireux de se convertir à l’énergie solaire.

Avant de faire le saut, demandez à un expert ou à un professionnel du secteur d’analyser votre maison pour déterminer si elle est adaptée aux panneaux solaires. Les facteurs à prendre en compte sont le climat local, la pente de votre toit et la couverture arborée.

9. Ré-isoler votre maison

Une nouvelle isolation ne changera pas l’aspect général de votre maison, mais elle en changera la sensation générale. L’isolation se dégrade avec le temps, ce qui entraîne des lacunes dans la couverture. Une mauvaise isolation permet à l’air de s’échapper de votre maison et peut augmenter considérablement vos coûts de chauffage et de climatisation tout au long de l’année.

Certains isolants peuvent durer jusqu’à 100 ans, mais les toits qui fuient, les perforations, les animaux et d’autres facteurs peuvent réduire considérablement cette durée. Examinez l’historique de votre maison et vos factures d’énergie pour déterminer si votre maison peut bénéficier d’une nouvelle isolation.

10. Effectuez un audit énergétique

Engagez un professionnel de l’énergie pour effectuer un audit énergétique dans votre maison afin de déterminer où vous pouvez avoir le plus d’impact. Les auditeurs d’énergie examinent votre maison pour voir où vous pouvez perdre de l’énergie et fournissent des recommandations sur les endroits où vous pouvez avoir le plus d’impact. Les auditeurs énergétiques peuvent aider les propriétaires à économiser entre 5 et 30 % sur leur facture d’énergie.

11. Investissez dans des appareils électroménagers Energy Star

Les appareils ménagers représentent jusqu’à 30 % de la consommation d’énergie d’une maison. En remplaçant les appareils de votre maison par des appareils portant le label Energy Star, vous pouvez économiser de l’argent sur votre facture d’énergie et contribuer à préserver l’environnement.

Le gouvernement soutient les appareils Energy Star et garantit qu’ils contribueront à réduire les émissions de gaz à effet de serre et fonctionneront plus efficacement que les appareils concurrents non labellisés Energy Star. Lorsque vous achetez des appareils de remplacement, vérifiez s’ils portent le label Energy Star certifié par le gouvernement.

12. Faites un petit nettoyage de printemps

Prenez le temps de fouiller le grenier, le placard et les autres endroits de votre maison où vous avez stocké des objets inutilisés ou indésirables. Au lieu de jeter les objets directement à la poubelle, donnez-les à une friperie locale ou organisez un vide-grenier pour gagner un peu d’argent. La réutilisation des objets inutiles permet d’éviter qu’ils ne se retrouvent dans les décharges.

13. Écologisez votre espace de vie

Les plantes d’intérieur peuvent contribuer à améliorer la qualité de l’air intérieur en réduisant le dioxyde de carbone et en absorbant les toxines en suspension dans l’air, notamment le benzène et le formaldéhyde. Cependant, toutes les plantes ne sont pas égales. Les plantes araignées, les plantes serpents et les arbres à caoutchouc sont parmi les plantes les plus faciles à cultiver et les plus bénéfiques pour la qualité de l’air intérieur.

A lire aussi :  Architecture écologique : Matériaux utilisés et principes de l'architecture écologique

14. Adoptez des fenêtres à haut rendement énergétique

Des fenêtres vieillissantes ou mal étanches peuvent réduire considérablement votre efficacité énergétique. Envisagez d’investir dans une option plus économe en énergie pour améliorer le confort général de votre maison et réduire vos coûts énergétiques.

Si vous n’avez pas les moyens de poser de nouvelles fenêtres, essayez de réparer ou de moderniser celles que vous avez déjà. L’amélioration du calfeutrage autour des joints de fenêtre, l’installation de contre-fenêtres et l’ajout de traitements peuvent également contribuer à réduire votre consommation énergétique globale.

15. Installez une toilette à faible débit

Les toilettes à faible débit utilisent 25 à 50 % de l’eau utilisée par les toilettes conventionnelles par chasse d’eau. Sur une année, une famille moyenne de quatre personnes peut économiser jusqu’à 22 000 gallons d’eau, ce qui se traduit par une économie de près de 100 dollars sur votre facture d’eau annuelle.

Il existe une variété d’options en fonction de votre budget et du type de toilettes que vous recherchez. Certains systèmes recyclent les eaux grises de votre évier, ce qui permet d’économiser encore plus d’eau et de réduire encore plus la facture d’eau.

16. Actualisez votre aménagement paysager

L’ajout de plantes indigènes dans votre jardin peut fournir un habitat supplémentaire à la faune locale et réduire votre facture d’eau. Les plantes locales sont mieux adaptées à votre environnement et n’auront pas besoin de la même quantité d’eau ou d’engrais pour s’épanouir.

L’excès d’engrais peut être emporté par les plantes et le sol lors de fortes pluies et se retrouver dans les cours d’eau locaux. L’excès de produits chimiques est nocif pour la vie marine et peut entraîner une surabondance d’algues et d’autres plantes, ce qui réduit les niveaux d’oxygène dans l’eau.

17. Investissez dans des barils de pluie

Les barils de pluie capturent l’excès d’eau de pluie de votre toit pour une utilisation ultérieure. Leur installation est relativement peu coûteuse et ils constituent une source d’eau gratuite que vous pouvez utiliser sur votre pelouse ou dans votre jardin.

De plus, les barils de pluie empêchent l’excès d’eau de pluie de contribuer au ruissellement des eaux pluviales. L’eau s’écoule plus rapidement sur les surfaces dures et peut entraîner un plus grand nombre d’inondations.

18. Installez un jardin de pluie

Les jardins de pluie correctement installés agissent comme de petites zones humides. Ils réduisent l’excès de ruissellement des eaux pluviales tandis que les plantes neutralisent les polluants dans l’eau. Lorsque les eaux de ruissellement s’écoulent sur des surfaces dures, elles absorbent les polluants provenant des déversements de pétrole et de gaz et des engrais. Les jardins de pluie empêchent ces contaminants de se retrouver dans les masses d’eau.

Avec un petit effort, vous pouvez réduire l’empreinte carbone de votre famille et rendre votre maison un peu plus verte.

Bouton retour en haut de la page