Vie naturelle

25 façons simples et étonnantes de conserver et de protéger les oiseaux dès aujourd’hui

Les oiseaux souffrent de la perte d’habitats et d’autres facteurs qui affectent leurs habitudes de migration et de reproduction, ce qui entraîne une diminution de leur nombre et peut même conduire certains d’entre eux à l’extinction. Afin de protéger les oiseaux et de réduire leur mortalité, il existe différentes actions que les gens peuvent entreprendre pour conserver les oiseaux et leur donner au moins une chance de survivre.

Les actions les plus appropriées et nécessaires peuvent résoudre ce problème sur deux fronts. Le premier est la protection des oiseaux et de leur nombre, le second est la protection de leurs habitats. Avec suffisamment de personnes et de diligence dans la mise en œuvre, nous pourrions même être en mesure d’inverser le déclin actuel de la population d’oiseaux et de retirer ceux qui sont en danger de la liste. Voici les 25 moyens les plus simples et les plus étonnants de conserver et de protéger les oiseaux.

Les oiseaux constituent le groupe le plus populaire du règne animal. Nous les nourrissons, les apprivoisons et pensons les connaître. Et pourtant, ils habitent un monde qui est en réalité assez mystérieux.

~ David Attenborough

25 moyens ultimes de conserver et de protéger les oiseaux

1. Marquez les fenêtres

Les oiseaux ont tendance à frapper les fenêtres car ils ne les voient pas comme un obstacle. Cela entraîne généralement la mort des oiseaux qui s’écrasent accidentellement sur les fenêtres.

Les oiseaux peuvent également subir des blessures mortelles telles que des ailes et des cous cassés. La solution consiste à marquer les fenêtres. Le mieux est d’utiliser des décalcomanies et du verre dépoli, ce qui permet aux oiseaux d’éviter le verre.

2. Gardez les animaux domestiques à l’intérieur

Les chats et autres animaux domestiques aiment chasser les petits animaux, notamment les oiseaux. Cela nuit à la population d’oiseaux, ce qui peut être dévastateur dans le cas d’espèces menacées. Il est possible d’endiguer le problème en veillant à ce que les animaux domestiques restent à l’intérieur et soient incapables d’attaquer les oiseaux.

3. Utilisez des moyens naturels de lutte contre les parasites

De nombreuses espèces d’oiseaux se nourrissent de rongeurs et d’animaux plus petits. Ces rongeurs se nourrissent de grains et de céréales qu’ils trouvent à l’air libre. Certains oiseaux se nourrissent également de ces mêmes céréales. Cependant, ces sources de nourriture pour les oiseaux peuvent être altérées par l’utilisation de produits chimiques pour la lutte contre les parasites.

Les pesticides chimiques tels que le Dichlorodiphényltrichloroéthane (DDT), bien que très efficaces en tant que pesticides, ne se décomposent pas rapidement sur le plan organique et peuvent passer du parasite à l’oiseau.

Cela signifie que tout oiseau qui se nourrit de parasites ou de graines ayant été en contact avec ce produit chimique accumule lentement des quantités fatales de ce produit dans son sang. Les mesures naturelles de lutte contre les nuisibles garantissent que cela ne se produira pas.

4. Votez contre l’utilisation des pesticides chimiques

Pour les raisons mentionnées ci-dessus, il est très important que les individus convainquent leurs législateurs d’empêcher les agriculteurs d’utiliser des produits chimiques en élaborant une législation qui peut être appliquée.

Cela permet de s’assurer que les produits chimiques ne sont pas importés dans les pays et, en même temps, de dissuader les individus de les utiliser. Cela permettra de préserver les oiseaux.

5. N’achetez pas d’oiseaux illégalement

Les espèces d’oiseaux menacées sont nombreuses et attirent toutes des prix élevés sur le marché noir en raison de leur rareté. En achetant ces oiseaux comme animaux de compagnie, on renforce le marché et on incite les braconniers à continuer à décimer les populations déjà fragiles.

En ne participant pas au marché, les braconniers sont privés de profits et ne sont plus incités à braconner les oiseaux.

6. Réduisez votre empreinte carbone (le réchauffement climatique augmente le nombre de parasites qui tuent les oiseaux, comme les tiques).

Les parasites expliquent en partie la souffrance des oiseaux et la diminution de leur nombre. Les attaques de tiques et d’acariens peuvent entraîner l’affaiblissement des populations d’oiseaux. Ce phénomène est principalement dû à l’augmentation du nombre de parasites dans la nature.

Cette augmentation peut être attribuée à la hausse des températures mondiales, qui entraîne des hivers plus courts et des températures moyennes plus élevées. Cela signifie que davantage d’insectes survivent au cycle hivernal chaque saison. Pour lutter contre ce phénomène, nous devrions réduire les émissions de gaz à effet de serre.

7. Rejoignez les groupes de conservation

Les groupes de conservation participent activement aux tentatives de conservation afin de protéger les espèces menacées. Ces groupes sont particulièrement bénéfiques car ils sont en mesure d’obtenir des fonds plus importants de la part des donateurs.

A lire aussi :  Qu'est-ce qui fait qu'une ville est durable ?

ls pratiquent également de meilleures tactiques de coordination qui ont plus d’impact sur les efforts de conservation des oiseaux.

8. Placez les déchets dans des poubelles appropriées

Les oiseaux ont tendance à être curieux des déchets que les gens produisent. Si vous jetez des choses à l’air libre, les oiseaux tentent généralement de manger ce qui a été jeté. Cela inclut des matériaux tels que le papier et les perles de plastique brillantes.

Cela peut finir par nuire aux oiseaux ou provoquer des maladies et des infections. Les oiseaux risquent également d’être attaqués par d’autres animaux lorsqu’ils tentent de trouver de la nourriture. Le fait de déposer les déchets dans des endroits inappropriés réduit les risques de ces problèmes.

9. Apprendre et respecter les lois sur la chasse de votre région

Les lois sur la chasse visent à maintenir un équilibre entre la chasse et la protection des espèces animales. Si vous chassez sans savoir quelles espèces le gouvernement souhaite protéger, vous risquez de nuire à un programme mis en place pour reconstituer les populations d’oiseaux. Pour éviter de tels scénarios, il faut savoir ce que l’on peut chasser au moment d’obtenir son permis.

10. Ralentissez sur la route

Un certain nombre de décès d’oiseaux surviennent lorsqu’ils heurtent des véhicules alors qu’ils volent à basse altitude au-dessus du tarmac. Bien qu’il soit difficile de l’éviter, il y a une chance que davantage d’oiseaux puissent être sauvés si davantage d’individus ralentissaient aux abords des régions rurales, surtout si des volées d’oiseaux ont été aperçues à proximité.

11. Évitez les produits en plastique

De nombreux oiseaux prennent les déchets plastiques que nous laissons sur place pour de la nourriture et essaient de les consommer. C’est mauvais pour eux car les matériaux sont indigestes et peuvent entraîner des complications digestives, voire la mort.

La responsabilité de la protection des oiseaux incombe donc aux êtres humains. En jetant les déchets correctement dans des poubelles couvertes et en évitant les plastiques, il y a moins de chances que cela entraîne la mort des oiseaux.

12. Partagez votre amour des oiseaux

En partageant votre amour des oiseaux, le défenseur de la nature sensibilisera davantage les gens à la situation critique des espèces d’oiseaux menacées. Le partage des intérêts augmente également les chances de voir augmenter les dons et la participation du grand public. Cela permet de créer un impact plus important sur l’effort de conservation.

13. N’essayez pas de manipuler des oisillons

Les oisillons sont des oiseaux qui n’ont pas encore quitté leur nid. Ils sont très sensibles à des facteurs tels que la température et les parents sont généralement très protecteurs à leur égard.

Le problème de la manipulation de ces oiseaux est qu’elle peut leur nuire en introduisant des bactéries provenant de l’homme et peut également causer des dommages physiques.

14. Plantez des espèces indigènes

Les espèces végétales indigènes fournissent un environnement propice à la reproduction et à l’augmentation de la population des espèces menacées.

Ceci est particulièrement important car ces oiseaux particuliers sont adaptés aux types de plantes indigènes qui poussent dans leurs régions. Les plantes accueillent également d’autres types d’animaux et d’insectes qui forment des écosystèmes importants et augmentent la biodiversité de la région.

15. Créer de petits habitats pour les oiseaux

La plupart des oiseaux ont perdu leur habitat en raison de l’expansion humaine dans ce qui était autrefois des terres forestières utilisées par les oiseaux pour nicher. Les particuliers peuvent mettre en place des structures qui font office de petits habitats dans leur enceinte.

Il peut s’agir de mangeoires et de bains d’oiseaux qui attirent les espèces menacées et leur fournissent de la nourriture, de l’eau et un abri. Cela augmente la population de l’espèce dans la région et incite d’autres oiseaux à s’installer pour se reproduire avec les autres oiseaux de la région.

16. Changer les techniques agricoles

Les techniques agricoles modernes ont été très destructrices pour les oiseaux en voie d’extinction, car l’utilisation de produits chimiques et la destruction des forêts détruisent à la fois la nourriture et l’habitat des oiseaux.

En changeant les techniques agricoles pour utiliser moins de pesticides chimiques et en optant pour l’agriculture biologique plutôt que pour l’option purement commerciale, on augmentera les options alimentaires pour les oiseaux et on créera plus de régions pour la création d’habitats.

17. Achetez des produits issus de l’agriculture biologique

Les techniques d’agriculture biologique n’utilisent pas de produits chimiques industriels pour fertiliser les cultures ou lutter contre les parasites nuisibles. Cela signifie qu’il y a peu de contamination chimique de la région, ce qui augmente le nombre d’insectes et garantit que les fruits et les céréales n’ont pas d’effets néfastes sur les oiseaux.

A lire aussi :  Comment l'Australie devient-elle électrique ? La transition vers le VE en Australie

En soutenant les agriculteurs biologiques en achetant des produits biologiques, nous soutenons le choix d’une agriculture qui offre un environnement plus propice à la survie des oiseaux.

18. Recycler les déchets

Comme indiqué précédemment, les déchets humains ne nuisent pas seulement aux oiseaux mais dégradent également leur habitat. Les articles en plastique et en verre peuvent nuire aux oiseaux en les étouffant ou en les blessant, ce qui provoque des infections, ou en les piégeant, ce qui entrave leurs déplacements.

La meilleure solution est de s’assurer que tous les déchets sont recyclés afin de protéger les oiseaux.

19. Sensibiliser à la bonne gestion des déchets (en ce qui concerne les cours d’eau)

Les oiseaux aquatiques sont particulièrement menacés lorsqu’il s’agit de la gestion des déchets, notamment en ce qui concerne la pollution pétrolière, les eaux usées et les déchets industriels. Les déchets déversés dans l’eau, parfois sans traitement, détruisent les sources de nourriture des oiseaux, comme les poissons, et réduisent également la diversité de la vie marine.

Il est également possible que les déchets augmentent les niveaux de nutriments pour les microbes dans l’eau, ce qui entraîne la prolifération d’algues. Les efflorescences algales sont toxiques et peuvent entraîner la mort de milliers de poissons, ce qui empoisonne les oiseaux s’ils consomment les poissons morts ou empoisonnés.

20. Réduisez les interactions avec les oiseaux

Les oiseaux sont très sensibles à l’action de l’homme. Même lorsqu’ils vivent à proximité de populations humaines, ils tentent de s’approcher des nids pour obliger les oiseaux à s’envoler. Pour certains oiseaux, cela signifie dépenser beaucoup d’énergie pour quitter le nid et se percher sur d’autres arbres.

Ce stress constant et l’utilisation de la force physique pour se déplacer peuvent entraîner un surmenage de l’oiseau. Un mode de vie caractérisé par un mouvement constant causé par l’intervention humaine rend également difficile pour les oiseaux de trouver de la nourriture, ce qui peut affamer les petits.

21. Protéger les habitats existants

L’une des meilleures options consiste à protéger les habitats existants des espèces menacées en les exemptant des activités commerciales humaines telles que l’exploitation forestière et la déforestation. Cela peut être fait en proposant au gouvernement et aux communautés locales de protéger les habitats des espèces menacées.

22. Visiter les parcs nationaux

La visite d’habitats spécialement désignés permet de sensibiliser le public à la situation critique des espèces menacées et fournit au gouvernement des fonds provenant des droits d’entrée qui sont affectés à la protection des parcs nationaux. Cela permet de s’assurer que les habitats des espèces restent protégés et donc de protéger les oiseaux qui nichent dans la région.

23. Faites des dons et faites du bénévolat dans les parcs naturels

Une autre façon de protéger les espèces menacées est de s’impliquer dans les projets de conservation en offrant des services bénévoles ou en faisant des dons en espèces.

Vous pouvez également consacrer votre temps à des tâches non spécialisées, comme le ramassage des ordures, tandis que l’argent est versé aux fonds nécessaires à l’entretien des parcs. Cela permet de préserver les habitats qui abritent des milliers d’oiseaux.

24. Limiter la consommation d’énergie

En réduisant sa consommation d’énergie, une personne peut contribuer à la conservation des oiseaux. La réduction de la quantité d’énergie permet de diminuer les émissions de carbone, ce qui réduit l’occurrence des phénomènes météorologiques extrêmes qui peuvent anéantir les écosystèmes essentiels à la survie des oiseaux.

25. Profitez de la nature

La dernière action qui contribue à protéger les espèces d’oiseaux menacées est de profiter de la nature. L’observation active des oiseaux et les promenades dans la nature permettent d’apprécier en permanence la beauté des oiseaux.

Ce genre d’appréciation peut être partagé entre les gens et continuer à sensibiliser à la situation critique des oiseaux, ce qui permet de recueillir de l’aide sous quelque forme que ce soit pour protéger tous les oiseaux menacés dans votre région.

Bouton retour en haut de la page