Réchauffement climatique

Comment fonctionne le réchauffement de la planète ?

Qu’est-ce que le réchauffement climatique ? Le réchauffement planétaire est le terme qui décrit le changement climatique global de la Terre. Il s’agit de l’augmentation significative de la température de la Terre sur une période de temps relativement courte, en raison de l’activité humaine. Il n’affecte pas seulement l’hémisphère nord ou l’hémisphère sud. Pour bien comprendre le réchauffement climatique, il faut considérer les systèmes de la Terre comme un mécanisme d’horlogerie. Chaque petit cadran affecte les autres.

Même une augmentation d’un degré de la température est considérée comme un réchauffement planétaire. Sur une période de 100 ans, une augmentation de 0,4 % serait considérée comme préoccupante. Le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), composé de 2 500 scientifiques, a suivi l’évolution de la température de la Terre et a conclu qu’elle s’était réchauffée de 0,6 degré en neuf ans seulement. Au cours de la dernière décennie, le climat de la Terre a doublé par rapport à celui d’il y a 100 ans.

S’agit-il de réactions exagérées à l’évolution de la température de la Terre ou d’un phénomène naturel ? Le réchauffement de la planète est un sujet très controversé (sans jeu de mots) parmi les scientifiques les plus connus du monde entier. Depuis qu’Al Gore a consacré beaucoup de temps et de ressources à son documentaire « An Inconvenient Truth », les gens discutent des causes et des problèmes liés au réchauffement de la planète. Que vous soyez d’accord ou non avec l’Agence pour la protection de l’environnement (EPA), il se passe bel et bien quelque chose dans l’atmosphère de la Terre. Les changements climatiques observés au cours des dernières décennies sont la preuve que la planète se réchauffe. S’agit-il d’un phénomène naturel, auquel nous ne pouvons rien faire pour l’arrêter ? Ou bien est-ce réel, et nous sommes les coupables ? Qu’est-ce que le réchauffement climatique, exactement, et comment fonctionne-t-il réellement, selon les scientifiques ?

La vérité, comme la plupart d’entre nous le savent, c’est que le réchauffement de la planète est réel et que l’homme y contribue largement, principalement parce que nous brûlons inutilement des combustibles fossiles. – David Suzuki

Il n’y a pas de différence entre le réchauffement planétaire et le dérèglement climatique. Oui, il peut y avoir des anomalies ou des phénomènes météorologiques qui font varier les températures de manière imprévisible ou rapide, et oui, le réchauffement planétaire est l’observation mesurable du dérèglement climatique. Le plus simple est de penser au smog qui plane sur une ville animée. Les gaz émis par le pétrole, le charbon, le dioxyde de carbone, le méthane et l’oxyde nitreux se sont tous accumulés pour produire un « smog » au-dessus de la Terre. Comme dans une grande ville congestionnée, plus il y a de gaz, plus le nuage est épais. Les gaz nocifs restent coincés dans le nuage et l’atmosphère où ils ne peuvent pas s’échapper. Lorsque les rayons du soleil chauffent la Terre, les gaz piégés à l’intérieur provoquent une hausse des températures. En gros, pensez-y comme si nous nous rôtissions avec tout ce que nous produisons, très lentement.

Le réchauffement de la planète est un défi environnemental auquel le monde entier est confronté aujourd’hui. Le niveau des gaz à effet de serre augmente à un rythme exorbitant dans l’atmosphère. Si nous ne contrôlons pas nos actions et ne réduisons pas notre dépendance à l’égard des combustibles fossiles, le problème du réchauffement planétaire ne disparaîtra pas de sitôt.

Comment fonctionne le réchauffement de la planète ?

Que se passe-t-il réellement pour que le réchauffement de la planète se produise ? C’est le soleil de la Terre qui réchauffe l’atmosphère. Vous savez, lorsque vous montez dans votre voiture qui est restée longtemps à l’arrêt par une journée chaude et ensoleillée ? La température extérieure est nettement plus fraîche que dans votre voiture étouffante. Ce qui se passe, c’est que les rayons du soleil entrent par les fenêtres de la voiture. La chaleur est absorbée par les éléments de la voiture, c’est-à-dire les sièges, la moquette, le volant, etc….. Lorsque ces objets libèrent la chaleur émise par le soleil, celle-ci ne sort pas tout à fait. La chaleur est renvoyée par la voiture.

A lire aussi :  51+ gestes extraordinaires en famille pour sauver la planète et protéger la Terre nourricière

La chaleur rayonnée par les éléments de la voiture est un type d’énergie différent de celui des rayons du soleil qui se reflètent à travers les fenêtres. Il y a plus d’énergie qui entre que d’énergie qui sort. Le résultat est que vous faites fonctionner la climatisation à fond et que vous baissez les vitres pour vous rafraîchir. C’est essentiellement ainsi que fonctionne le changement climatique. Le changement climatique se produit naturellement, au cours de milliers d’années, mais au cours des 50 dernières années, les scientifiques ont remarqué une augmentation drastique des températures, y compris la fonte des calottes glaciaires qui devraient mettre des milliers d’années à fondre, mais qui le font maintenant.

Une augmentation de la température de la planète peut avoir des effets en cascade sur l’avenir de la Terre. Des changements généralisés du climat de la Terre entraîneraient des changements météorologiques extrêmes, notamment d’horribles tempêtes, ouragans, tremblements de terre et autres catastrophes naturelles. Les changements écologiques marqueraient l’extinction de nombreux types d’espèces. Avec les changements écologiques, l’effet d’entraînement commence à se faire sentir plus près de chez nous. Avec des écosystèmes défaillants, notre propre environnement devient menacé. Jamais depuis l’essor de la révolution industrielle, le changement climatique n’a été aussi endémique.

Les gaz à effet de serre (GES) que nous produisons ont provoqué une augmentation sans précédent de 3 % du changement climatique. Penser en termes d’avenir. Nous avons à peine commencé à gratter et à exploiter les sources d’énergie renouvelables. Si les gens faisaient leur part pour recycler, diminuer les polluants du pétrole et des combustibles fossiles dans l’air, et devenaient plus conscients d’eux-mêmes, ces 3 % pourraient être réduits de manière drastique. Il n’est pas nécessaire de tout miser sur l’avenir. Le temps est essentiel, et en vivant dans le présent, notre monde et notre atmosphère pourraient être grandement améliorés. La congestion due au smog et la mauvaise qualité de l’air sont les principales causes des symptômes respiratoires dans les villes très peuplées du monde, en Chine, en Italie et dans d’autres pays.

L’effet de serre

Le réchauffement climatique est dû à une augmentation de l’effet de serre. L’effet de serre se produit lorsque certains gaz présents dans l’atmosphère piègent la chaleur. Ces gaz empêchent la chaleur de s’échapper dans l’espace. Plus il y a de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, plus la chaleur est piégée. C’est l’effet de serre qui rend cette planète chaude, sinon il aurait été trop difficile pour les humains de survivre sur cette planète. Cependant, une augmentation trop importante de la température de la terre due à une augmentation du nombre de gaz à effet de serre entraîne un réchauffement de la planète.

Le soleil brille et ses rayons frappent l’atmosphère et la surface de la Terre. Environ 30 % de l’énergie est renvoyée dans l’espace par les nuages et les champs de neige et environ 70 % de l’énergie reste sur la planète. Les océans et les terres de la Terre renvoient la chaleur dans l’espace. Si une partie de la chaleur s’échappe dans l’espace, le reste est absorbé par les gaz à effet de serre tels que le méthane, le dioxyde de carbone (CO2), le dioxyde d’azote (N2O) et la vapeur d’eau. La chaleur qui n’a pas pu s’échapper rend la planète plus chaude que l’espace.

Les gaz à effet de serre augmentent la température de la planète en ne permettant pas à la chaleur de s’échapper à travers eux. Lorsque la température commence à changer rapidement, elle devient plus préoccupante. La Terre est enveloppée par une couche de gaz qui piègent la chaleur. Chaque fois que ces gaz pénètrent dans l’atmosphère, ils agissent comme une couverture ; ils emprisonnent la chaleur dans l’atmosphère, puis modifient les conditions climatiques à l’échelle mondiale.

A lire aussi :  Causes de l'effet de serre

Les gaz à effet de serre pénètrent dans l’atmosphère à la suite de nombreuses activités humaines, notamment la combustion de combustibles fossiles et de produits du bois. Le CO2 est un gaz incolore qui est libéré lors de la combustion de matières organiques. Aujourd’hui, les activités humaines et industrielles rejettent d’énormes quantités de CO2 dans l’atmosphère. Plus de CO2 dans l’atmosphère signifie plus d’absorption d’énergie, ce qui entraîne une augmentation de la température de la terre.

Le méthane est un gaz combustible qui est libéré lors de son extraction du charbon, de la décomposition des déchets dans les décharges ou par les bactéries des rizières. Il est utilisé comme composant principal du gaz naturel. Comme le dioxyde de carbone, il absorbe également la chaleur et l’empêche de se dégager dans l’atmosphère. Le méthane peut absorber jusqu’à 20 fois plus de chaleur que le CO2.

L’oxyde nitreux (N2O) est un autre gaz à effet de serre libéré lors des activités industrielles et agricoles. L’oxyde nitreux est libéré en grande quantité en raison de l’utilisation d’engrais azotés sur les cultures. Le N2O n’est pas libéré en grande quantité par les humains comme le CO2, mais le N2O absorbe beaucoup plus d’énergie (environ 270 fois plus) que le CO2. Il est donc nécessaire de réduire les émissions de N2O.

L’industrie a connu un essor fulgurant au cours des dernières décennies. Ces secteurs industriels utilisent des combustibles fossiles, ce qui augmente les gaz à effet de serre. Ces gaz sont la principale cause du réchauffement de la planète. Une pression énorme s’exerce sur des pays comme les États-Unis, la Chine et l’Inde pour qu’ils réduisent leurs émissions de gaz à effet de serre afin de limiter les effets du changement climatique.

Que les gens refusent d’admettre que la Terre se réchauffe ou qu’il s’agisse simplement de ne pas vouloir changer de modèles, de méthodes et de consommation, il se passe quelque chose dans l’atmosphère. On ne peut ignorer les preuves de la fonte des calottes glaciaires, de l’élévation du niveau des mers, de l’augmentation des tempêtes au cours du siècle dernier et d’autres effets qui se produisent dans le monde. Pensez aux engrenages d’une horloge. Tout doit fonctionner ensemble de manière systématique pour fonctionner correctement. Lorsqu’un seul élément est déréglé, comme c’est le cas pour le changement climatique, des résultats catastrophiques sont à prévoir. Bien que nous ne puissions pas régler le problème du réchauffement climatique du jour au lendemain, il est temps d’agir.

L’augmentation des niveaux de dioxyde de carbone de la Terre a été testée comme dangereuse. Avant la révolution industrielle, le dioxyde de carbone n’a jamais été aussi élevé qu’aujourd’hui, par rapport aux millions d’années passées. Pensez à cette chaleur intense et suffocante lorsque vous montez pour la première fois dans votre voiture qui a été exposée au soleil. Ce n’est vraiment pas agréable de rôtir. Imaginez que les changements climatiques atteignent ce genre de point d’ébullition. Si le réchauffement de la planète se poursuit pendant de nombreuses années, la vie humaine pourrait ne plus être agréable, confortable ou même durable. Peut-être que certains d’entre nous se sentent imperméables, comme si cela n’avait pas d’impact sur notre vie quotidienne, mais la vérité est que c’est le cas, et que cela affectera de nombreuses générations à venir.

Bouton retour en haut de la page