Jardinage

Les palmiers ont-ils besoin de beaucoup de soleil ? (Et peuvent survivre dans une faible lumière)

Les palmiers sont des plantes nécessitant peu d’entretien, ce qui en fait un excellent choix pour l’aménagement paysager. Il existe plus de 2000 espèces de palmiers qui ont des caractéristiques et des besoins distincts. Ils sont connus pour leur grand feuillage persistant qui dégage une ambiance tropicale. Ils ont de multiples usages, depuis l’aménagement paysager jusqu’aux plantes d’intérieur dans les maisons et les bureaux.

Dans cet article, vous apprendrez si les palmiers ont besoin de beaucoup de soleil, de quelle quantité de soleil les palmiers ont besoin et comment les faire pousser avec ou sans soleil.

Les palmiers aiment-ils le plein soleil ?

La réponse courte à cette question est : oui, la plupart des palmiers ont besoin de la lumière directe du soleil pour bien pousser. Mais il existe aussi des palmiers qui aiment l’ombre et qui s’épanouissent dans des endroits ombragés, loin des rayons du soleil. La pleine lumière du soleil assure une bonne croissance des grands palmiers, mais un ensoleillement excessif ou brutal fait plus de dégâts que de bien aux palmiers.

Le palmier est une plante polyvalente qui peut pousser aussi bien à la lumière directe qu’indirecte. La plupart des variétés de palmiers préfèrent la lumière diffuse et ne réagissent pas bien au plein soleil. Pour bien se développer, ils ont besoin d’une lumière vive, qui n’est ni trop intense ni trop faible. Certaines variétés de palmiers aimant le soleil se développent bien à la lumière directe du soleil, mais peuvent aussi pousser à la lumière indirecte.

Vous pourriez penser que le palmier est une plante tropicale qui a des besoins élevés en soleil et en eau. Mais nous voulons vous faire savoir qu’il existe aussi plusieurs variétés désertiques qui se développent avec peu d’eau. Appartenant à la famille des Arecaceae, les palmiers se plaisent dans des conditions d’ombre partielle et de soleil partiel. Un ensoleillement extrêmement faible ou intense peut être préjudiciable à sa croissance.

De quelle quantité de soleil un palmier a-t-il besoin ?

L’intensité de la lumière du soleil qu’une plante de palmier peut tolérer varie d’une espèce de palmier à l’autre. Les palmiers qui aiment le plein soleil, comme le palmier de Noël, le cocotier et le palmier Pindo, se plaisent en plein soleil. En revanche, les palmiers qui aiment l’ombre prospèrent dans des conditions partiellement ombragées.

Si vous envisagez de conserver un palmier à l’intérieur, placez-le sous une lumière indirecte et vive, dans un mélange de terre bien drainé. Évitez de les garder près des bouches d’air conditionné et des appareils de chauffage, car l’air sec entraîne le brunissement et le craquement des bords des feuilles.

Les palmiers d’intérieur préfèrent l’ombre et réagissent bien à une lumière tamisée pendant la journée. L’exposition au soleil brûlant de l’après-midi peut provoquer le jaunissement de leurs feuilles. Les espèces de palmiers qui aiment le soleil, comme le cocotier, poussent bien près des fenêtres où ils peuvent recevoir six à huit heures de lumière directe.

Les palmiers peuvent-ils pousser sans lumière du soleil ?

Parmi les palmiers d’intérieur courants qui poussent bien sans lumière directe du soleil, on trouve le palmier de salon, le palmier de la dame, le palmier éventail chinois et le palmier Areca, parmi beaucoup d’autres. Ces palmiers peuvent survivre à des conditions de faible luminosité mieux que les palmiers qui aiment le soleil.

Il peut être difficile de faire pousser des palmiers dans des climats limites avec des températures glaciales. Mais certaines variétés, comme le palmier de chaume portoricain et le palmier dattier, peuvent également pousser dans les régions froides. Le manque de lumière du soleil n’est pas un gros problème s’il est limité dans le temps.

A lire aussi :  Combien coûte un palmier adulte?

Appliquez une épaisse couche de paillis autour de la base de la plante pour la garder au chaud en hiver, lorsque la lumière du soleil n’est pas suffisante pour la garder chaude et saine. Le paillage permet également de protéger la plante du gel. L’idée est de garder les racines à l’abri des dommages causés par le froid. De nouvelles feuilles poussent au printemps.

Les palmiers ont-ils besoin de la lumière du soleil en hiver ?

Pour la plupart des palmiers, lorsque la température descend en dessous de 68 degrés Fahrenheit, la croissance ralentit. La croissance est tellement ralentie qu’ils n’ont presque plus besoin d’eau, d’air frais et de lumière du soleil. Elles entrent en dormance en hiver.

Si vous gardez votre palmier qui aime l’ombre en plein soleil en hiver, vous risquez de brûler les feuilles car la plante est en phase de dormance et ne peut pas absorber la lumière et les nutriments. Elle peut rester au soleil pendant un certain temps, mais assurez-vous que la lumière du soleil n’est pas intense et que vous la replacerez plus tard dans un endroit chaud.

En hiver, nous vous recommandons de rentrer les palmiers à l’intérieur avant la date du premier gel. Comme la plupart des palmiers sont tropicaux et ne supportent pas les températures extrêmement basses, il est préférable de les rentrer dans un endroit chaud et lumineux, loin des fenêtres froides et pleines de courants d’air. Gardez les palmiers loin des bouches d’aération du chauffage et de l’air conditionné, car l’air sec qui s’en dégage provoque le crissement et le jaunissement des feuilles.

L’excès de soleil peut-il faire jaunir les feuilles des palmiers ?

Les espèces de palmiers qui s’accommodent bien de la lumière indirecte ne peuvent pas tolérer un ensoleillement intense, surtout à midi. De nombreux palmiers aiment être exposés à la lumière directe du soleil, mais un ensoleillement trop important ou intense peut entraîner le jaunissement des feuilles. Le roussissement des feuilles se produit généralement en été dans les régions où la lumière du soleil est trop forte.

Les signes courants qui indiquent que vos palmiers reçoivent trop de lumière du soleil sont le jaunissement du feuillage, le flétrissement ou la chute des feuilles, et les feuilles brûlées avec des bords bruns.

Pour remédier à ce problème, déplacez votre plante dans un endroit plus ombragé, loin de la lumière directe du soleil. Veillez à ce que votre plante ne reçoive que le soleil du matin et du soir, et non celui de l’après-midi.

Outre un éclairage inadéquat, d’autres causes peuvent être à l’origine du jaunissement des feuilles de palmier, comme un manque de nutriments essentiels dans le sol, un arrosage insuffisant ou excessif ou un calendrier de fertilisation inadéquat. Faites attention aux besoins de votre plante et agissez en conséquence.

Un palmier peut-il survivre dans une faible lumière ?

Les palmiers qui aiment le plein soleil peuvent survivre en cas de faible luminosité, mais leur croissance ne sera pas trop rapide. La croissance ralentit si la quantité de lumière disponible pour la plante diminue drastiquement. Tout comme la lumière intense du soleil, une lumière trop faible provoque également le jaunissement et le brunissement des feuilles. Les palmiers sont incapables de produire la chlorophylle dont ils ont besoin pour rester écologiques.

Certaines plantes de palmier sont connues pour bien se comporter à la lumière indirecte. Les palmiers nains ou les palmiers Rhapis et les palmiers de salon sont connus pour survivre à des conditions de faible luminosité. Ces palmiers se portent également bien sous des lumières artificielles.

N’oubliez pas que l’absence de lumière du soleil ou une faible lumière ne signifie pas l’obscurité. Aucune plante ne peut survivre dans l’obscurité. Veillez à ce qu’il y ait une lumière indirecte pour assurer une croissance saine. L’exposition à une lumière filtrée pendant la journée favorise le processus de photosynthèse et garde les feuilles de la plante luxuriantes et écologiques.

A lire aussi :  Le gazon synthétique est-il mauvais pour l'environnement ?

Les palmiers qui aiment le plein soleil

Certains palmiers qui poussent bien en plein soleil sont le palmier Pindo, le palmier nain argenté, le palmier King, le palmier Alexander, le palmier ananas et le palmier dattier pygmée. Tous ces palmiers deviennent grands avec le temps et sont mieux adaptés aux espaces extérieurs.

Certains de ces palmiers, comme le King palm, poussent rapidement et ne sont pas le meilleur choix pour les espaces intérieurs. Si vous avez une pelouse, essayez de cultiver ces palmiers qui aiment le soleil car ils demandent peu d’entretien et deviennent grands avec le temps. Assurez un bon drainage du sol et vous aurez des palmiers luxuriants et écologiques dans quelques années.

À quelle fréquence faut-il arroser les palmiers ?

La plupart des palmiers sont des plantes tropicales qui aiment être arrosées fréquemment. Arrosez votre palmier deux à trois fois par semaine pendant les saisons de croissance actives du printemps et de l’été. La fréquence d’arrosage dépendra de la région où vous vivez en fonction de la température, de l’ensoleillement et de l’eau disponible.

En règle générale, arrosez vos palmiers lorsque le tiers supérieur du sol est sec. Évitez à tout prix de trop arroser ces plantes tropicales car cela rend la plante sujette à la pourriture des racines et à d’autres maladies fongiques. Pour éviter l’engorgement, plantez votre palmier dans un mélange de sol bien drainant et riche en matières organiques.

Les palmiers ont des racines peu profondes qui ont besoin d’un sol aéré pour bien respirer. C’est la raison pour laquelle ils ne peuvent pas tolérer des conditions de sol détrempé pendant trop longtemps. Préparez le terreau en fonction des conditions climatiques de votre région pour qu’il soit meuble et qu’il retienne l’humidité.

Quelle est la profondeur des racines des palmiers ?

Si vous vous demandez si les palmiers doivent être rempotés fréquemment ou non, nous dirons que la plupart des palmiers ont des racines peu profondes, dont la profondeur ne dépasse pas 40 cm. Elles ne s’étendent pas beaucoup verticalement. Ils poussent horizontalement et il n’y a pratiquement aucun palmier dont les racines dépassent les 3 pieds de profondeur.

Vous pouvez facilement faire pousser des palmiers dans un pot ou dans le sol en fonction de l’emplacement, du type de palmier et des autres conditions climatiques de votre région. Si vous ne vivez pas dans des zones climatiques extrêmes avec des étés très chauds et des hivers froids, vous n’avez pas à faire grand-chose pour prendre soin de cette magnifique plante.

Conclusion

Rien ne donne une sensation tropicale comme un superbe palmier. L’aménagement paysager avec des palmiers est un excellent moyen d’ajouter une touche écologique aux jardins. Il existe de nombreuses variétés qui poussent aussi bien à l’ombre qu’en plein soleil. Vous pouvez choisir n’importe lequel en fonction de vos besoins et des conditions de votre région.

Ajoutez une touche tropicale à votre maison en cultivant le palmier à faible entretien à l’intérieur. Maintenant que vous savez tout sur les conditions de lumière des palmiers, quelle variété envisagez-vous de cultiver ?

Bouton retour en haut de la page