Jardinage

Quand les érables fleurissent-ils ?

Rien de tel que de s’asseoir à l’ombre d’un grand érable adulte. Bien que ces beautés géantes se trouvent couramment dans les cours et les jardins, tous les propriétaires ne savent pas que leur érable fleurit de petites fleurs chaque année.

Comme les fleurs sont si petites, beaucoup de gens se demandent « quand est-ce que les érables fleurissent ? ».

Quand les érables fleurissent-ils ?

Les érables font partie des arbres les plus courants que les propriétaires et les paysagistes cultivent dans leur cour ou leur jardin. Les espèces d’érables, qu’elles soient indigènes ou importées, étant capables de prospérer dans de nombreux climats, il n’est pas étonnant que les érables soient si appréciés.

Les érables fleurissent chaque printemps, mais la période de floraison exacte varie selon l’espèce et le climat. La plupart des érables fleurissent entre avril et juin, produisant de petites fleurs faciles à manquer, dans des teintes rouges, blanches, jaunes ou écologiques. Les petites fleurs ont tendance à se développer à l’extrémité de la branche. Chaque fleur bourgeonne comme une tige et possède des pétales à la base et au sommet.

On pense que ces fleurs délicates ressemblent à des lys à une échelle beaucoup plus petite. Les érables ne sont pas convoités pour leurs fleurs car ils ne produisent pas un spectacle printanier aussi impressionnant que les magnolias. Cependant, les fleurs du magnolia ont la même fonction que toutes les autres plantes à fleurs : la reproduction.

Les fleurs sont soit mâles, soit femelles. Les fleurs mâles produisent du pollen et contiennent une longue croissance centrale appelée étamine. Les fleurs femelles ont plusieurs longues excroissances contenant un coussinet à leur extrémité. Les coussinets sont légèrement collants et servent à recueillir le pollen.

Les érables se pollinisent à l’aide d’insectes pollinisateurs comme les papillons ou les abeilles. De fortes brises peuvent également déplacer efficacement le pollen d’une fleur à l’autre.

Une fois que les fleurs femelles ont été pollinisées, elles produisent leurs fruits – les samares. Ces sacs de graines flottent doucement jusqu’au sol et peuvent être transportés par le vent, les animaux ou les humains pour planter une nouvelle génération d’érables dans tout le pays.

Quand l’érable rouge fleurit-il ?

L’érable rouge est l’un des érables les plus courants en Amérique du Nord. Ils ont la capacité de s’adapter à de nombreux climats et sols différents, ce qui accroît leur présence dans les forêts et les cours à travers les États-Unis et certaines parties du Canada.

Les érables rouges sont parmi les premières plantes à fleurir à la fin de l’hiver ou au début du printemps de chaque année. Si les arbres poussant dans des climats plus chauds peuvent fleurir plus tôt, la plupart des érables rouges commencent à fleurir en mars.

Les érables rouges tirent leur nom de la couleur de leurs feuilles. Cependant, pendant la période automnale, les feuilles d’érable rouge peuvent aussi devenir jaunes ou orange, selon les différences génétiques régionales.

Quand les érables flamboyants fleurissent-ils ?

L’érable flamboyant est connu pour son étalage de couleurs réputé et spectaculaire en automne, lorsque l’arbre commence à perdre ses feuilles. Cependant, si les propriétaires regardent attentivement, ils peuvent également voir la beauté des petites fleurs qui s’épanouissent au printemps.

Les érables flamboyants d’automne fleurissent au printemps. Les arbres qui poussent dans des climats plus chauds verront leurs fleurs avant ceux qui poussent dans des climats plus froids. Cependant, vous pouvez vous attendre à voir de délicates fleurs entre mars et juin chaque année.

Pendant les mois d’automne, les feuilles prennent une couleur rouge vif avant de tomber au sol. De nombreux propriétaires apprécient l’attrait de l’érable flamboyant d’automne, mais doivent faire attention à son système racinaire. Il est préférable de planter ces arbres à au moins 40-50 pieds de votre maison pour éviter tout dommage.

A lire aussi :  Les 15 arbres qui poussent le plus vite au monde

Quand les érables japonais fleurissent-ils ?

Comme son nom l’indique, l’érable japonais est originaire du Japon. Ces petits arbres ressemblant à des arbustes sont merveilleux à planter dans les jardins zen, les aménagements paysagers et peuvent même être utilisés en bonsaï. Si les érables japonais sont à bien des égards uniques par rapport aux autres types d’érables, ils fleurissent néanmoins comme toutes les autres variétés.

Mais quand les érables japonais fleurissent-ils ?

Vous pouvez vous attendre à voir un érable japonais fleurir entre mai et juin. La période exacte dépend du degré de chaleur de l’année et de l’endroit où vous vivez aux États-Unis.

Les érables japonais sont appréciés pour leur petite taille et leur feuillage unique. Cependant, toutes les régions ne peuvent pas offrir le climat nécessaire à l’épanouissement de ces beautés. En général, les zones 6 à 8 de l’USDA sont considérées comme idéales pour la culture des érables japonais.

Les érables fleurissent-ils chaque année ?

Les érables ne sont pas connus pour leurs grandes et spectaculaires compositions florales, mais les petites et délicates fleurs qu’ils produisent peuvent être délicieuses à voir. Tous les types d’érables fleurissent. Cependant, les fleurs elles-mêmes peuvent être difficiles à remarquer, ce qui fait croire à certains que leur érable ne fleurit pas.

Les érables fleurissent chaque année. Au début du printemps, l’érable produit des fleurs mâles, femelles ou une combinaison des deux. Les fleurs mâles ont une longue étamine unique qui produit du pollen, tandis que les fleurs femelles ont des stigmates collants qui retiennent le pollen.

Les érables sont pollinisés soit par de petits insectes comme les abeilles et les papillons, soit par le vent. Les brises soufflent le pollen des fleurs mâles vers les fleurs femelles, ou les insectes pollinisateurs aident à déplacer le pollen de fleur en fleur. Une fois pollinisée, la fleur femelle commence alors à se transformer en graine.

Chez les érables, les graines sont appelées samares. On les appelle aussi volants ou hélicoptères et les enfants jouent souvent avec. La forme de la samare permet aux graines de voler loin de l’érable lui-même dans l’espoir de produire un nouvel érable.

Les petits érables poussent rapidement à partir de leurs graines, alors assurez-vous d’enlever les semis que vous trouvez dans votre jardin ou votre cour avant qu’ils ne commencent à développer un système racinaire. Une fois établis, les érables peuvent être difficiles à enlever.

Les érables ont-ils des racines envahissantes ?

Comme les érables peuvent atteindre une hauteur de 15 mètres, beaucoup supposent que leur système racinaire est important et peut poser problème. Mais les érables ont-ils des racines envahissantes ?

La plupart des érables n’ont pas de système racinaire envahissant. Cependant, il est important de savoir quelle variété d’érable vous plantez ou avez déjà dans votre jardin. L’érable argenté et l’érable de Norvège ont des systèmes racinaires problématiques qui peuvent endommager les fondations.

Les érables de Norvège ne sont pas originaires d’Amérique du Nord. Ils sont connus pour devenir assez problématiques, revendiquant leur territoire et étouffant les plantes indigènes. Les érables argentés ont un système racinaire puissant qui peut fissurer les fondations et même faire plier et s’effondrer le béton.

Les autres types d’érables ont tendance à avoir des systèmes racinaires peu profonds qui ne descendent qu’à environ 30 à 40 cm sous la surface. Ces racines s’étendent horizontalement sous le sol, créant ainsi un point d’ancrage pour l’érable. Les érables adultes peuvent avoir jusqu’à 30 mètres de racines qui les entourent.

A lire aussi :  Peut-on mettre de la terre sur le paillis (raisons de le faire) ?

En plus de ses racines d’ancrage, chaque érable possède une racine pivotante. Une racine pivotante descend directement du tronc de l’arbre. Même dans le cas de l’érable géant, sa racine pivotante ne mesure que 3 à 4 pieds au plus profond.

Même les érables non envahissants peuvent endommager les fondations. Veillez donc à planter vos érables à une distance appropriée de votre maison. Si vous plantez une petite variété, une distance de 10 pieds de votre maison est considérée comme sûre. Pour les variétés plus grandes, une distance de 30 pieds de votre maison est l’option la plus sûre.

De nombreux propriétaires pensent que les racines de l’érable doivent toucher physiquement les fondations pour causer des problèmes. Or, ce n’est pas du tout le cas. Lorsque les racines se trouvent près des fondations, elles retirent toute l’humidité du sol de la zone, ce qui provoque l’assèchement et la fissuration des fondations. Elles créent également un environnement idéal pour que votre maison se tasse d’un côté et devienne asymétrique.

Les érables perdent-ils leurs feuilles ?

Les érables sont considérés comme des arbres à feuilles caduques, ce qui signifie qu’ils perdent leurs feuilles à l’automne. Lorsque le temps commence à se refroidir, la chlorophylle qu’elles contiennent meurt. La chlorophylle est responsable de la transformation de la lumière du soleil en énergie dans les feuilles. En mourant, les feuilles prennent de belles couleurs avant de se dessécher et de tomber de l’arbre.

Bien que le cycle annuel des érables perdant leurs feuilles soit considéré comme naturel, si votre arbre perd des feuilles à d’autres moments de l’année, il peut signaler un problème.

Souvent, en cas de sécheresse ou de pénurie d’eau, l’érable essaie de conserver l’eau. Cependant, lorsque l’arbre n’en reçoit pas assez pour reconstituer toutes ses feuilles, celles situées à l’extrémité de la branche ont tendance à mourir et à tomber. Si vous remarquez que de petites grappes de feuilles d’érable séchées tombent de votre arbre, il se peut qu’il ait besoin d’un apport d’eau plus important.

Toutefois, ne vous inquiétez pas si l’arbre perd quelques feuilles. Ce processus est naturel et aide à garder l’arbre taillé et en bonne santé.

Si vous remarquez que les feuilles sur le sol ne sont pas desséchées mais qu’elles ont l’air d’avoir été coupées de la branche, il se peut que vous ayez affaire à des foreurs du pétiole de l’érable. Ces petits insectes sont des guêpes non piqueuses qui provoquent la chute des feuilles d’érable à la fin du printemps.

Les tenthrèdes adultes sortent du sol et s’accouplent avant de pondre des œufs près du pétiole des feuilles d’érable. Les larves de la tenthrède pénètrent dans le pétiole par un petit trou et commencent à creuser dans la tige de la feuille. Après s’être nourrie pendant 20 à 30 jours, la feuille tombe au sol, complètement coupée en deux au niveau de la tige.

Les larves restent sur l’arbre dans le pétiole pendant encore dix jours avant de tomber au sol, de s’enfouir dans la terre et d’y rester jusqu’au printemps suivant. Elle émergera alors sous la forme d’une tenthrède adulte et répétera le cycle.

Heureusement, il n’y a qu’une seule génération de foreurs du pétiole par an, et la partie infestée de l’arbre est généralement minime.

Bouton retour en haut de la page