Jardinage

17 idées d’aménagement paysager écologiques pour votre jardin.

Les propriétaires veulent avoir la cour parfaite. Il doit être rempli d’arbustes et d’arbres organisés de manière visuellement attrayante. Cependant, l’aménagement paysager a non seulement tendance à être coûteux, mais aussi nocif pour l’environnement – mais cela ne devrait pas être le cas. Nous vous encourageons à prendre note de la nature lorsque vous créez et entretenez votre jardin. Dans cet esprit, voici 17 idées d’aménagement paysager écologiques.

17 idées d’aménagement paysager écologiques

1. Pratiquez le Xeriscaping

Xériscaping

L’idée du xeriscaping remonte à 1981. Fondamentalement, il s’agit d’une pratique d’aménagement paysager qui se concentre sur la survie à la sécheresse. Votre région n’a pas besoin d’être exposée à la sécheresse pour que vous envisagiez le xeriscaping – le but est que les propriétaires réduisent le besoin d’arrosage. C’est donc un moyen d’économiser sur vos factures d’eau.

Une forme simple de xeriscaping consiste à placer ensemble des plantes ayant les mêmes besoins en eau pour une irrigation efficace. De même, vous pouvez remplacer certaines des graminées de votre propriété par des variantes résistantes à la sécheresse. Ceux-ci incluent l’herbe de plume mexicaine, l’herbe d’avoine bleue, l’herbe de fontaine pourpre et l’herbe de pampa jaune. De même, les plantes succulentes telles que les plantes d’agave, d’aeonium, de sedum et de crassula sont des choix idéaux.

2. Choisissez des plantes indigènes

Les plantes indigènes sont les meilleures lorsque vous choisissez des plantes et des arbres pour votre jardin. Les arbres et les plantes indigènes sont bénéfiques pour la faune locale et sont acclimatés au climat local et aux régimes de précipitations. Les plantes indigènes nécessitent également très peu d’entretien car elles sont naturellement résistantes aux ravageurs et aux maladies locales. Ils ont à peine besoin d’engrais, de pesticides ou d’arrosage supplémentaire; par conséquent, ils sont faciles et peu coûteux à entretenir et respectueux de l’environnement.

3. Installer un système de gicleurs

ruée vers l'eau

L’irrigation est une activité importante dans tout projet d’aménagement paysager. Après tout, vous devez maintenir l’aspect luxuriant et vert de vos arbustes et arbres. Personne ne veut avoir un feuillage décoloré et flétrissant. Même si vous ne pouvez pas éliminer complètement le besoin d’eau dans votre jardin, vous pouvez toujours le faire plus efficacement.

Au lieu de le faire manuellement avec un boyau d’arrosage, pourquoi ne pas installer un système d’arrosage? Cela élimine le besoin de tout faire par vous-même. De plus, vous pouvez définir l’heure et le taux d’application. De plus, un système d’irrigation goutte à goutte devrait mieux fonctionner pour les plates-bandes. Cela permet d’économiser de l’eau en ciblant les systèmes racinaires au lieu du feuillage. Arrosez-les profondément pour encourager l’établissement de racines profondes qui rend les plantes mieux équipées pour lutter contre les vents forts et les maladies.

4. Comprendre votre région

étang-jardin-jardin-vert-d'eau

Que vous déménagiez dans une nouvelle région ou que vous viviez dans la même résidence depuis des années, vous devez connaître les avantages et les inconvénients d’être là. Par exemple, les zones sujettes à des vents forts signifieraient utiliser plus d’eau. Une maison située dans une zone inégale doit être préparée à l’érosion du sol et au ruissellement. De cette façon, vous saurez très tôt où installer des barrières de protection et mettre en œuvre une conception qui résiste à l’érosion, ce qui vous évitera des coûts de réparation élevés à long terme.

De même, vous pouvez profiter de la lumière du soleil. Si vous vivez dans une région froide, vous pouvez avoir des fenêtres orientées au sud pour accueillir la chaleur dans votre maison. Votre propriété peut également être conçue de manière à ce que votre cour avant et votre allée reçoivent un ensoleillement adéquat. Cela facilite la gestion de l’accumulation de glace et de neige pendant l’hiver.

5. Utilisez du gazon synthétique

Cela peut sembler contraire à l’objectif d’une cour écologique, mais cela vous fera économiser des ressources à l’avenir. Le gazon synthétique ou artificiel ressemble à votre gazon sans nécessiter beaucoup d’entretien. Vous n’avez pas besoin d’acheter d’engrais chimiques, de pesticides ou d’herbicides susceptibles de polluer l’eau.

L’eau est également inutile pour garder une apparence vive. Peu importe le nombre de fois où vos enfants et vos animaux de compagnie courent, l’herbe ne souffrira pas d’une circulation piétonnière intense. Il n’est pas non plus nécessaire de se procurer une tondeuse à gazon qui pourrait libérer des fumées toxiques dans l’atmosphère. De plus, votre région pourrait même offrir un rabais si vous passez au gazon synthétique.

6. Plantez un couvre-sol au lieu d’herbe

Les avantages de la couverture du sol par rapport aux pelouses gazonnées sont nombreux. La couverture du sol épouse le sol et nécessite peu ou pas de tonte, pas d’arrosage supplémentaire et pas de pesticides ou d’herbicides. La mousse fait une belle pelouse pour les zones ombragées.

A lire aussi :  Quand les magnolias fleurissent-ils ? (Et combien de temps durent les fleurs ?)

La mousse est verte même dans les fortes chaleurs de l’été et se sent merveilleusement bien sous les pieds nus. Le trèfle est également un excellent couvre-sol pour les pelouses en plein soleil. Il est odorant, doux et moelleux sous les pieds, aide à prévenir le compactage du sol et reste vert pendant les périodes de sécheresse.

Les plantes vivaces rampantes peuvent également être utilisées pour les pelouses couvre-sol, dont beaucoup sentent bon, nécessitent peu d’entretien et sont douces sous les pieds.

7. Gardez votre herbe haute et sèche

Lorsque vous tondez votre pelouse, laissez l’herbe plus haute (coupez jusqu’à un tiers de la longueur totale de la lame à la fois) et tondez plus fréquemment. Votre pelouse retiendra plus d’eau et sera en meilleure santé. Les tontes de gazon contenant 75 à 85 % d’eau, riches en azote, si elles sont laissées sur la pelouse, garderont votre pelouse humide et saine. Sinon, vous pouvez jeter les coupures dans votre nouveau bac à compost.

8. Remplacez une section de votre pelouse

chaises-de-jardin-jardin-de-loisirs

Une immense pelouse contenant du gazon naturel sera coûteuse à entretenir. Si vous ne souhaitez pas utiliser de gazon artificiel, vous devriez au moins envisager de réduire la taille de votre pelouse. Par exemple, les plantes beardtongue n’ont besoin que d’une taille annuelle car elles fournissent des fleurs colorées tout au long de l’été et de l’automne. De plus, la marguerite de Santa Barbara fonctionne très bien comme plante de bordure vibrante.

De plus, vous pouvez aménager un patio et un cheminement pour guider vos visiteurs dans votre cour. Il existe de nombreuses idées de sentiers de jardin écologiques parmi lesquelles vous pouvez choisir – certaines personnes recouvrent leurs allées de copeaux de bois ou de paillis. Une bûche tombée ou cassée peut être coupée pour créer également des palettes en bois pour un chemin.

9. Obtenez un toit vert

Le paysage ne se limite pas à votre jardin. Au lieu d’avoir un toit conventionnel, vous pouvez le transformer en un toit écologique qui pourrait réduire considérablement vos factures d’énergie. En plus de réduire la chaleur à l’intérieur de votre maison ou même de fournir une isolation en cas de besoin, un toit vert minimisera également le ruissellement de l’eau. Bien sûr, il est également agréable de se détendre sur son propre toit vert.

En gros, votre toit sera recouvert d’une végétation luxuriante. Les autorités locales encouragent ce type de construction de toit durable – et cela améliorera sûrement la valeur de votre propriété. Il peut réduire efficacement la pollution sonore tout en servant de refuge aux plantes et aux oiseaux

10. Avoir un mur végétalisé

barrière-bruit-haie-mur-envahi

Également connue sous le nom de mur vivant, cette idée d’aménagement paysager transforme votre mur en un jardin à part entière. Vous pouvez facilement faire pousser des herbes et des fleurs ici en utilisant des conteneurs et des jardinières. En plus de servir d’espace pour plus de plantes, il améliore également l’apparence de votre jardin. La confidentialité est également améliorée puisqu’un mur vivant sert de barrière pour empêcher les étrangers de regarder dans votre propriété.

11. Éclairage extérieur inclus

L’installation de quelques lumières dans votre cour garantit qu’elle sera attrayante même la nuit. De plus, l’éclairage extérieur procure un sentiment de sécurité grâce à une visibilité accrue. Une façon intelligente d’obtenir de l’éclairage sans dépenser plus est d’acheter une variante à énergie solaire.

Essentiellement, ces lumières produiront de l’énergie tout au long de la journée avant de s’illuminer la nuit. Procurez-vous également des lumières avec des détecteurs de mouvement si vous voulez qu’elles ne soient activées que lorsque quelqu’un est là.

12. Utilisez du paillis

Nous avons mentionné précédemment que les allées peuvent être recouvertes de matériel de paillage. Eh bien, une couche de paillis devrait également être utilisée dans d’autres domaines. Placer du paillis autour de vos arbustes empêche les mauvaises herbes de se propager. De plus, il maintient la température fraîche pour les systèmes racinaires.

L’humidité est également mieux retenue avec une couche de paillis. Bien que le paillis organique puisse être acheté dans votre jardin local, il peut également être fabriqué à partir de fibres ou d’écorce de noix de coco. Le paillis finit par se décomposer pour nourrir le sol, vous n’avez donc pas à y prêter attention après l’application.

13. Commencez le compostage

Le compostage est la tendance de recyclage la plus simple et la plus populaire. Le compostage réduit non seulement la quantité de déchets que nous produisons, mais produit également un engrais naturel et gratuit. Faire notre propre compost nécessite un endroit chaud, partiellement ensoleillé et un peu de terre. Vous pouvez même installer facilement un bac à compost.

A lire aussi :  Les palmiers sont-ils considérés comme de l'herbe ?

Ajoutez un mélange de déchets ménagers et de jardin, y compris des restes de fruits et légumes, des coquilles d’œufs, des journaux, des copeaux de bois, des mauvaises herbes et du carton dans votre zone désignée autre que les déchets animaux. Ce mélange fournira le bon environnement pour les insectes qui fabriquent du compost, et dans les six à neuf mois, vous aurez un compost riche et nutritif prêt à être utilisé dans votre jardin.

14. Obtenez des matériaux d’aménagement paysager réutilisables

déco-fleurs-decoration-florale

La réutilisation des matériaux n’est pas seulement bonne pour la planète mais aussi pour votre portefeuille. Les matériaux réutilisables populaires sont une pierre naturelle, qui est à la fois belle et durable. Les pierres naturelles décoratives peuvent être placées où vous le souhaitez. Par exemple, ils ont fière allure sur le côté de votre chemin. Les pierres peuvent également être utilisées pour entourer un parterre de fleurs ou un bel arbre. Ils peuvent être déplacés quand vous le souhaitez et ils dureront certainement toute une vie.

Dans l’ensemble, l’aménagement paysager ne signifie pas que vous devez nuire à l’environnement. La recherche d’options respectueuses de l’environnement peut être aussi simple que d’avoir un système d’irrigation efficace et de rechercher des matériaux à recycler ou à réutiliser. De même, cela aide à tirer parti de la géographie. La création d’un toit ou d’un mur vert devrait également être envisagée.

15. Récolter l’eau de pluie

récupération des eaux pluviales

Récupérer l’eau de pluie est l’un des moyens les plus simples de verdir votre paysage. L’eau de pluie récoltée est utilisée pour arroser les plantes, les fleurs et les potagers, réduisant ainsi la quantité d’eau utilisée par les ménages pour l’extérieur. Il capte également les eaux de ruissellement des toits et des gouttières, ce qui empêche la pollution de pénétrer dans notre approvisionnement en eau. Vous choisissez d’utiliser n’importe quel système de récupération d’eau de pluie, y compris des barils de pluie, des citernes ou des chaînes de pluie, pour améliorer considérablement votre empreinte hydrique.

16. Éliminer ou minimiser l’utilisation d’engrais

L’entretien standard de la pelouse ne signifie pas l’utilisation d’engrais et d’herbicides qui dépouillent le sol de ses éléments nutritifs et favorisent finalement les maladies de la pelouse, rendant la pelouse dépendante des produits chimiques mêmes. Une meilleure option consiste à utiliser des engrais organiques et à n’en utiliser que la quantité dont vous avez réellement besoin. Cependant, la meilleure option est d’éliminer complètement l’utilisation d’engrais et d’ajouter à la place du compost et de la matière organique dans votre sol, d’aérer régulièrement, de tondre haut et d’incorporer de la mousse et un couvre-sol dans votre pelouse.

17. Utilisez un antiparasitaire naturel et des herbicides

On sait depuis longtemps que les pesticides nuisent à la fois à l’environnement et à notre santé. La lutte intégrée contre les ravageurs (IPM) contrôle les ravageurs indésirables d’une manière à la fois durable et sûre, y compris des techniques telles que l’élimination manuelle des mauvaises herbes et des insectes, attirant des insectes bénéfiques tels que les chrysopes et les mantes religieuses.

La sélection de plantes indigènes qui sont naturellement résistantes et l’utilisation d’insecticides naturels tels que des savons insecticides et des vaporisateurs d’huile pour les acariens, les pucerons et les cochenilles, et les bactéries à spores laiteuses pour les larves sont utiles. Les limaces peuvent être attrapées en enfonçant des pots de yaourt remplis de bière ou de lait dans le sol ou en laissant des moitiés de pamplemousse évidées autour de vos plantes.

Les pucerons et les acariens peuvent facilement être gérés avec des coccinelles. Dans les zones rurales, les poulets sont des prédateurs naturels des tiques et, s’ils sont laissés libres de se déplacer, ils engloutiront les vers blancs de la pelouse tout en aérant et en fertilisant la pelouse.

Nous espérons que notre guide vous a inspiré à pratiquer un aménagement paysager écologique. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous envoyer un commentaire.

Bouton retour en haut de la page