Vie naturelle

9 solutions naturelles pour se débarrasser des acariens dans votre maison

Les acariens font partie des insectes microscopiques les plus redoutés par les personnes qui y sont allergiques. Bien qu’ils ne soient pas particulièrement dangereux, les parties mortes de leur corps et leurs excréments déclenchent un large éventail de complications sanitaires. Ces symptômes vont des difficultés respiratoires à la congestion nasale, en passant par la toux et les démangeaisons.

Il existe plusieurs moyens éprouvés de lutter contre les acariens. Certaines de ces méthodes utilisent des produits chimiques, tandis que d’autres sont beaucoup plus respectueuses de l’environnement et tout aussi efficaces. Si vous êtes obsédé par la vie naturelle, ces dernières options vous intéresseront le plus.

Comment éliminer les acariens sans utiliser de produits chimiques ?

1. Maintenir un programme d’époussetage/nettoyage fréquent

Les acariens se développent dans la poussière domestique parce qu’elle leur offre une abondante source de nourriture. La poussière domestique est composée de plusieurs éléments, dont les squames (cellules de peau morte) que les humains et les animaux domestiques perdent constamment.

On estime qu’une personne perd suffisamment de cellules de peau morte pour faire vivre un million d’acariens chaque jour. Ceci étant dit, il est évident que la première ligne de défense contre les acariens est de dépoussiérer et de nettoyer la maison régulièrement.

Il est impossible d’éliminer complètement la poussière. Cependant, il est facile de la maintenir à un faible niveau. Par exemple, vous pouvez identifier les endroits où la poussière a tendance à s’accumuler le plus dans votre maison et vous assurer que vous dépoussiérez ces endroits fréquemment.

Lorsque vous faites la poussière, n’oubliez pas de commencer de haut en bas. Là encore, veillez à utiliser un plumeau en microfibres ou un chiffon humide. Sinon, un plumeau ne fera que déplacer la poussière.

2. Passez l’aspirateur fréquemment

Les experts conseillent de passer l’aspirateur sur les tapis et moquettes au moins deux fois par semaine. Cependant, pour un ménage avec un trafic intense et des animaux domestiques, l’aspiration quotidienne peut être la meilleure idée, surtout si vous souffrez d’allergies aux acariens.

Quel est le meilleur aspirateur pour les acariens ?

Le type d’aspirateur que vous utiliserez est bien plus important que la fréquence d’aspiration. Pour réussir à capturer et à éliminer la poussière, les acariens, le pollen et les autres allergènes en suspension dans l’air, vous devez utiliser un aspirateur équipé d’un système de filtration de haute qualité. Les filtres HEPA (High-Efficiency Particulate Air) sont les meilleurs à l’heure actuelle. Ce qui donne aux aspirateurs à filtre HEPA l’avantage dans la lutte contre les acariens est leur capacité à empêcher ces bestioles de s’infiltrer à nouveau dans votre maison une fois qu’elles ont été aspirées.

3. Purificateur d’air HEPA

Aucun niveau de nettoyage ou d’aspiration ne peut éliminer les allergènes de poussière flottant dans l’air. Les acariens vivants ne sont pas en suspension dans l’air et ne sont pas inhalés puisqu’ils vivent enfouis dans les tapis et les surfaces molles. Cependant, leurs particules de déchets et leurs fragments de corps se retrouvent dans l’air au moindre dérangement et sont inhalés. C’est là que les filtres à air interviennent.

A lire aussi :  Comment se débarrasser durablement du vernis à ongles ?

Airhonest.com explique que les meilleurs purificateurs d’air pour la poussière sont efficaces pour éliminer les allergènes d’acariens en suspension dans l’air et libérer l’air purifié dans la pièce. Ces appareils peuvent également contribuer à minimiser les crises d’asthme.

4. Changez et lavez votre literie à l’eau chaude chaque semaine

Bien que les acariens se répandent dans toute la maison, ils aiment particulièrement se trouver dans votre lit. On estime qu’à tout moment, plus de 10 millions d’acariens vivent dans votre matelas, vos oreillers et vos draps.

Votre lit est le meilleur nid pour les acariens, car il est chaud et humide et contient de nombreuses peaux mortes dont les acariens aiment se nourrir. Une façon de réduire leur nombre est de changer les draps de lit chaque semaine (ou plus tôt). Veillez à nettoyer les draps sales à l’eau chaude (130°F). Cela tue tous les acariens qui s’y cachent, réduisant ainsi leurs colonies.

5. Coupez leur approvisionnement en nourriture – laissez-les mourir de faim !

Il n’est peut-être pas pratique de laver chaque semaine votre matelas, votre sommier et vos oreillers à l’eau chaude. En fait, une fois que les acariens se sont enfouis dans votre matelas et vos oreillers, il est presque impossible de les en sortir.

La bonne nouvelle, cependant, est qu’il est possible de les faire mourir de faim en mettant une barrière entre eux et leur source de nourriture : vous. Comment procéder ? Enveloppez le matelas, les oreillers et le sommier dans des housses spéciales antiallergiques.

Nous ne pouvons pas nier que ces housses sont coûteuses. Cependant, des études, dont celle-ci, prouvent que les housses spéciales anti-acariens aident beaucoup à minimiser les complications de l’asthme.

6. Désinfectez-les avec de la terre de diatomées (DE)

La terre de diatomées est une poudre polyvalente obtenue à partir de roches sédimentaires. Comme ces roches ont été formées à partir d’algues fossilisées contenant un niveau élevé de silice, la terre de diatomées contient également des niveaux élevés de ce composé.

Lorsqu’elle est utilisée pour tuer les acariens, la DE agit en les déshydratant, ce qui les tue en quelques minutes.

Pour se débarrasser des acariens en utilisant cette poudre, saupoudrez une légère couche sur les surfaces susceptibles d’être infestées, notamment votre lit, vos tapis et vos canapés. Laissez reposer pendant environ 30 minutes, puis passez l’aspirateur.

Conseil : Lorsque vous achetez cette poudre, veillez à choisir le type de qualité alimentaire, car les autres types peuvent irriter le nez et provoquer des démangeaisons.

7. Baissez la température et l’humidité de votre maison

Les acariens préfèrent des températures comprises entre 68 et 77 degrés F et des taux d’humidité compris entre 70 et 80 %. Armé de ces connaissances essentielles, vous pouvez facilement rendre la vie insupportable aux acariens en ajustant ces 2 paramètres à votre avantage.

A lire aussi :  Cider, c'est de la mode rapide ? Ou est-ce éthique et durable ?

Dès que vous détectez une infestation, abaissez la température intérieure à moins de 65 degrés et le taux d’humidité à 40-45 %. Cette mesure ne tuera pas les acariens instantanément, mais elle leur rendra la vie insupportable et entraînera une mort lente, surtout si elle est associée à d’autres méthodes.

8. Envisagez d’échanger vos moquettes contre un sol dur

Votre nouvelle moquette pelucheuse et confortable peut rendre la pièce plus accueillante, mais c’est la dernière chose dont vous avez besoin si vous êtes allergique aux acariens. Tout comme les matelas, les tapis sont des aimants virtuels pour les acariens et une foule d’autres types d’allergènes. Les experts affirment que les tapis et moquettes abritent 100 fois plus d’allergènes que les sols durs.

Contrairement à ce que prétend le Carpet and Rug Institute (CRI), les moquettes n’emprisonnent pas ces substances qui provoquent des allergies. Lorsqu’elles sont dérangées par le moindre mouvement, elles se retrouvent en suspension dans l’air et circulent dans la pièce pendant un certain temps avant de se fixer sur les surfaces.

En outre, le niveau élevé d’allergènes sur les tapis est une mauvaise nouvelle pour les bébés à quatre pattes, car ils passent la plupart de leur temps sur le sol.

L’une des meilleures façons de se débarrasser des acariens dans votre maison est de supprimer les moquettes et d’opter pour des sols durs, ou du moins d’avoir plus de sols durs que de moquettes. Si ce n’est pas possible, envisagez de nettoyer les tapis à la vapeur régulièrement, de préférence tous les mois, pour tuer les acariens.

9. Toilettez régulièrement vos animaux de compagnie

Nous ne pouvons pas parler de la lutte contre les acariens sans parler de vos animaux domestiques. Pourquoi ? Ces amis les animaux répandent également beaucoup de squames, ce qui contribue à l’alimentation des acariens.

Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour minimiser les squames des animaux domestiques, notamment en les brossant abondamment et en les baignant régulièrement. Parmi les autres idées que vous pouvez intégrer dans votre lutte contre les acariens, citons l’interdiction faite à votre chat et à votre chien d’entrer dans votre chambre à coucher et l’interdiction de les laisser sur le canapé. Plus important encore, envisagez de rendre visite au vétérinaire de votre animal si sa mue devient incontrôlable.

Bouton retour en haut de la page