Pollution de l'Air

26 moyens simples et efficaces de réduire la pollution de l’air intérieur

La majorité des gens pensent que la pollution de l’air n’existe qu’à l’extérieur. Or, il a été établi que la plupart des substances toxiques et polluantes que l’on trouve à l’extérieur sont également présentes à l’intérieur. Que ce soit dans la voiture, à la maison ou sur le lieu de travail, les substances polluantes sont présentes et peuvent avoir un impact sérieux sur la santé des personnes si la qualité de l’air n’est pas maintenue aussi propre que recommandé.

Les aérosols, les meubles poussiéreux, les bougies parfumées, les excréments des animaux domestiques, les acariens et les désodorisants sont quelques exemples de sources de polluants de l’air intérieur. La bonne nouvelle est que la pollution de l’air intérieur est facilement gérable, à condition que l’environnement intérieur reste propre et exempt de substances polluantes. Voici plus de 25 façons simples et efficaces de réduire la pollution de l’air intérieur.

26 moyens simples et efficaces de réduire la pollution de l’air intérieur

1. Utilisez les vernis et les laques pour cheveux dans des zones bien ventilées

L’utilisation de substances de polissage comme les vernis, les vernis à ongles et les laques pour cheveux doit se faire à l’extérieur, là où l’air circule librement. Si ces activités doivent être pratiquées à l’intérieur, il faut que l’endroit soit bien ventilé car elles libèrent des composés organiques volatils associés à une myriade de conséquences pour la santé, comme des problèmes pulmonaires et le cancer.

2. Assurez-vous que votre cuisinière à gaz est bien ventilée

Lorsque vous cuisinez à la maison, il est important de veiller à ce que la cuisinière à gaz soit bien ventilée afin de limiter la production de monoxyde de carbone et d’hydrocarbures due à une combustion incomplète. Ces gaz ne sont pas sains à l’intérieur et présentent de sérieux risques pour la santé à long terme.

3. Installer des hottes aspirantes ou des ventilateurs dans la cuisine et la salle de bains pour réduire l’humidité.

L’air humide dans la cuisine et la salle de bain augmente l’exposition des occupants intérieurs aux moisissures. Les moisissures transportent de minuscules particules qui peuvent pénétrer dans l’organisme et entraîner des maladies graves telles que des rhumes, des toux persistantes et même des infections fongiques. L’installation de hottes aspirantes et de ventilateurs dans la cuisine et la salle de bains permettra de réduire l’exposition.

4. Veillez à ce que l’ensemble de la maison, du bureau ou de la voiture soit correctement ventilé.

Une bonne ventilation assure une libre circulation de l’air frais à l’intérieur, mais une mauvaise ventilation permet aux polluants de s’accumuler à l’intérieur.

5. Évitez de fumer à l’intérieur

Fumer à l’intérieur entraîne l’accumulation de fumée et de substances toxiques, ce qui nuit gravement à la qualité de l’air intérieur. La fumée est associée à de nombreuses substances cancérigènes et à d’autres éléments toxiques qui ne sont pas bons pour la santé humaine en général.

Arrêter de fumer est la meilleure solution car cela garantit une meilleure santé globale. Néanmoins, il convient d’interdire totalement de fumer à l’intérieur ou dans la voiture.

6. Avant d’utiliser le foyer, assurez-vous que le registre du conduit de fumée est complètement ouvert.

Cela permet simplement de réduire l’accumulation de petites particules de poussière et de fumée provenant du foyer. Il empêche également le dégagement de monoxyde de carbone souvent émis en raison d’une combustion incomplète.

7. Débarrassez-vous des odeurs ; ne les sollicitez pas

La plupart des gens essaient généralement d’éviter les odeurs intérieures en les masquant avec des parfums artificiels et des désodorisants. Cela ne fait qu’aggraver le problème car les parfums artificiels ou les désodorisants contiennent des COV et des phtalates qui peuvent nuire encore plus à votre santé.

Trouvez plutôt la source des odeurs et éliminez-la, puis nettoyez la zone avec des nettoyants maison ou du bicarbonate de soude.

8. Gérer les bestioles

Il est important d’éloigner la nourriture et de sceller les fissures car cela permet d’éloigner les parasites et les insectes. Cela réduira la nécessité d’utiliser des pesticides et d’autres produits chimiques d’élimination des bestioles.

A lire aussi :  Votre shampoing, laque pour cheveux et lotion pour la peau peuvent polluer l'air.

Cela améliore la qualité de l’air intérieur en réduisant l’exposition aux substances toxiques provenant des produits fabriqués artificiellement pour gérer les bestioles.

9. Le nettoyage et l’époussetage doivent être minutieux

La poussière peut transporter des bactéries, des moisissures, des squames d’animaux, des acariens, des moisissures et du pollen. Un nettoyage approfondi est fortement recommandé pour améliorer la qualité de l’air intérieur car il élimine ces substances.

Le dépoussiérage et le nettoyage doivent être effectués à l’aide de détergents ou d’équipements de dépoussiérage/nettoyage respectueux de l’environnement.

10. Réduire le désordre

En réduisant le désordre, il est plus facile de gérer l’accumulation de poussière qui transporte des bactéries, des moisissures, des acariens et des champignons, ce qui réduit considérablement la pollution de l’air intérieur provenant de ces sources.

11. Enlevez la moquette si possible

Les moquettes servent de refuge aux petites particules de poussière et aux squames d’animaux domestiques, ce qui augmente la pollution de l’air intérieur. Les particules de poussière des moquettes sont associées à des problèmes pulmonaires chroniques tels que l’asthme et la toux persistante. Enlever la moquette est un moyen sûr de réduire la pollution de l’air intérieur.

12. Fabriquez des nettoyants maison

La majorité des produits d’entretien ménagers fabriqués artificiellement sont remplis de substances chimiques non respectueuses de l’environnement qui peuvent provoquer des problèmes respiratoires ou de l’asthme.

De nos jours, il existe des procédés très simples pour fabriquer des nettoyants maison. Des sites tels que DIY peuvent s’avérer utiles pour ceux qui souhaitent emprunter cette voie afin de réduire la pollution de l’air intérieur.

13. Enlever les chaussures à la porte

Les chaussures sont connues pour apporter davantage de poussière, de micro-organismes pathogènes et de produits chimiques extérieurs dans nos maisons. C’est pourquoi la pratique consistant à enlever les chaussures à la porte est l’un des moyens les plus simples de réduire la pollution de l’air intérieur. Il est vivement conseillé de passer fréquemment la serpillière et de dépoussiérer à l’eau.

14. Réduisez au minimum l’utilisation de désodorisants d’ambiance

La plupart des gens aiment les parfums, mais ils doivent provenir d’huiles essentielles pures qui n’affectent pas la qualité de l’air intérieur. Les désodorisants artificiels contiennent des allergènes qui circulent dans l’air intérieur et sont associés à des crises d’asthme et d’allergie. Opter pour des produits sans parfum permet de réduire la pollution de l’air intérieur à la maison.

15. Couvrez les poubelles

Couvrir les poubelles permet d’éloigner les parasites et les insectes. Cela fait partie de la gestion des créatures qui réduit la nécessité d’utiliser des pesticides et d’autres produits chimiques artificiels d’élimination des créatures.

Par conséquent, cela réduira la pollution de l’air intérieur en réduisant l’émission de substances toxiques provenant des produits de gestion des créatures fabriqués artificiellement.

16. Réduire l’utilisation de produits chimiques à l’intérieur

D’innombrables produits ménagers tels que les nettoyants, les pesticides, les teintures et les détergents à lessive sont remplis de produits chimiques. Il s’avère que ces produits chimiques sont très concentrés à l’intérieur des habitations. Par conséquent, l’utilisation de ces produits doit être réduite et gérée de manière à minimiser la pollution de l’air intérieur.

Une stratégie de gestion efficace consiste à prêter une attention particulière aux étiquettes des produits. Néanmoins, la meilleure recommandation est d’opter pour des produits naturels qui contiennent moins d’éléments nocifs.

17. Faites tester régulièrement les émissions de votre voiture

Outre nos maisons et nos bureaux, c’est dans la voiture que les gens passent beaucoup de temps à l’intérieur lorsqu’ils se déplacent d’un endroit à l’autre. Il est donc essentiel de préserver l’environnement intérieur de la voiture.

L’un des moyens d’y parvenir est de faire tester régulièrement les émissions de la voiture afin de réduire la pollution de l’air intérieur lorsqu’on est dans la voiture.

18. Testez votre maison pour détecter le radon

Le radon est un élément radioactif naturel formé par la désintégration du radium. On le trouve dans nos maisons et l’exposition peut avoir de graves conséquences sur la santé.

Le radon est connu pour provoquer des problèmes de développement chez les enfants et une baisse du QI. Le dépistage du radon et l’assurance que la maison est exempte de radon constituent une méthode pratique de réduction de la pollution de l’air intérieur.

A lire aussi :  Les différentes causes, les effets et les solutions impressionnantes de la pollution de l'air

19. Réparer les fuites d’eau

Les fuites d’eau contribuent à l’accumulation d’humidité et d’air humide dans l’environnement intérieur. Par conséquent, elles augmentent l’exposition des occupants intérieurs aux moisissures et aux champignons.

Les moisissures abritent de minuscules particules qui peuvent pénétrer dans le corps et entraîner des maladies graves telles que des rhumes, des toux persistantes et même des infections fongiques. La réparation des fuites d’eau contribue donc à réduire l’exposition aux moisissures.

20. Utilisez des détecteurs de monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone peut lentement étouffer une personne jusqu’à sa mort. Il est produit par une combustion incomplète due à une mauvaise ventilation des cheminées et de la cuisinière à gaz. L’utilisation de détecteurs de monoxyde de carbone permet d’atténuer son accumulation et donc de réduire la pollution de l’air intérieur.

21. Ouvrez les fenêtres

Ouvrir les fenêtres est le moyen le plus facile et le plus simple de réduire la pollution de l’air intérieur. À condition que l’environnement extérieur soit exempt d’effluents, de fumée, de composés organiques volatils ou de poussière, il offre une libre circulation d’air frais qui réduit la pollution de l’air intérieur.

22. Laver la literie chaque semaine à l’eau chaude

Les particules de poussière, les minuscules éléments toxiques et les squames d’animaux s’accumulent normalement sur la literie au fil du temps. Comme ces particules sont de très petite taille, elles se retrouvent en suspension dans l’air et il est facile de les respirer, même sans le savoir.

Laver la literie chaque semaine à l’eau chaude est le meilleur moyen de les éliminer tout en améliorant la qualité de l’air intérieur.

23. Débarrassez-vous des bougies parfumées et des bougies du commerce

Les bougies parfumées et les bougies du commerce sont les chefs de file de la pollution de l’air intérieur. La plupart des bougies contiennent de la cire de paraffine qui, lorsqu’elle est allumée, dégage du toluène et du benzène, qui sont des substances cancérigènes. D’autre part, les mèches de la plupart des bougies parfumées contiennent du plomb.

Les bougies parfumées contiennent également des parfums artificiels. Remplacer les bougies parfumées et commerciales par des bougies naturelles en cire d’abeille est un moyen sûr de réduire la pollution de l’air intérieur.

24. Utilisez des filtres de chaudière plus perfectionnés

Les appareils de chauffage émettent des millions de petites particules de poussière et de fumée. Ils libèrent également du monoxyde de carbone s’ils ne sont pas correctement ventilés en raison d’une combustion incomplète. Ainsi, l’utilisation de filtres de chaudière plus perfectionnés contribuera à réduire la pollution de l’air intérieur par rapport aux filtres traditionnels, car ils sont conçus pour nettoyer l’air avec une efficacité pouvant atteindre 99,97 %.

25. Choisir judicieusement les purificateurs d’air

Il existe de nombreux purificateurs d’air, mais le choix d’un purificateur d’air de bonne qualité est la clé d’une meilleure qualité de l’air intérieur. Les purificateurs d’air de la meilleure qualité sont silencieux et éliminent environ 99 % des particules en suspension dans l’air.

Bien que les purificateurs d’air de qualité coûtent plus cher, ils valent chaque centime car ils promettent une qualité d’air intérieur meilleure et améliorée.

26. Utilisez des plantes d’intérieur pour purifier naturellement l’air intérieur.

Les plantes fonctionnent à merveille pour se débarrasser des toxines de la maison. En outre, les plantes sont naturelles et ont une valeur esthétique. De plus, les plantes ne font pas de bruit lorsqu’elles purifient l’air intérieur des toxines.

Le lierre anglais, la plante araignée, la fougère de Boston et le lys de la paix sont des exemples de plantes qui peuvent aider à purifier l’air intérieur pour en réduire la pollution.

Bouton retour en haut de la page