Compostage

Le compostage Bokashi : un moyen efficace pour valoriser vos déchets organiques

Le compostage Bokashi est une méthode populaire et efficace pour valoriser les déchets organiques. Cette technique japonaise utilise des micro-organismes pour fermenter les déchets alimentaires et créer un amendement riche en nutriments pour les plantes. Dans cet article, nous explorerons en détail le processus de compostage Bokashi, ses avantages, les types de déchets pouvant être compostés, ainsi que des conseils pratiques pour mettre en place votre propre système de compostage Bokashi à la maison.

Points clés à retenir

  • Le compostage Bokashi est une méthode de compostage qui utilise la fermentation anaérobie pour décomposer les déchets organiques rapidement et efficacement.
  • Les déchets de viande, de poisson et d’agrumes peuvent être compostés avec succès grâce au compostage Bokashi.
  • Le compost Bokashi est riche en nutriments et peut être utilisé comme amendement pour le sol, favorisant ainsi la croissance des plantes et la santé du jardin.
  • Le processus de fermentation anaérobie du compost Bokashi aide à neutraliser les odeurs potentielles et réduit le risque d’attirer les nuisibles.

Compostage Bokashi : qu’est-ce que c’est ?

Le compostage Bokashi est une méthode de compostage anaérobie qui repose sur l’utilisation de micro-organismes efficaces (EM) pour fermenter les déchets organiques. Le terme « Bokashi » signifie « matière organique fermentée » en japonais. Contrairement au compostage traditionnel, qui nécessite de l’air pour la décomposition, le compostage Bokashi se fait à l’abri de l’air, dans un seau hermétique.

Le processus de compostage Bokashi repose sur l’ajout de déchets organiques dans le seau Bokashi, en les saupoudrant de son de Bokashi, qui est une substance préparée à base de son de blé ou de riz fermenté avec des micro-organismes. Les micro-organismes présents dans le son de Bokashi décomposent rapidement les déchets organiques en produisant du liquide appelé « jus Bokashi » et du compost.

Les avantages du compostage Bokashi

Le compostage Bokashi présente de nombreux avantages par rapport au compostage traditionnel. Voici quelques-uns des principaux avantages :

  • Rapidité du processus : Le compostage Bokashi est beaucoup plus rapide que le compostage traditionnel. Les micro-organismes présents dans le Bokashi accélèrent la décomposition des déchets organiques, réduisant ainsi le temps nécessaire pour obtenir du compost utilisable.
  • Pas d’odeurs ni d’insectes : Étant donné que le compostage Bokashi se fait à l’abri de l’air, il n’y a pas de mauvaises odeurs dégagées par le processus de décomposition. De plus, le seau Bokashi est hermétiquement fermé, ce qui empêche les insectes et les parasites d’y pénétrer.
  • Possibilité de composter une grande variété de déchets : Le compostage Bokashi permet de composter non seulement les restes de cuisine (épluchures de fruits et légumes, marc de café, coquilles d’œufs, etc.), mais aussi d’autres déchets organiques comme les fleurs fanées, les feuilles, le papier journal, et même les viandes et les produits laitiers en petite quantité.
  • Obtention d’un compost riche en nutriments : Le compost Bokashi est un amendement organique riche en nutriments essentiels pour les plantes. Il contient une grande quantité de micro-organismes bénéfiques qui favorisent la santé du sol et la croissance des plantes.

Les types de déchets pouvant être compostés avec le Bokashi

Le compostage Bokashi peut traiter une grande variété de déchets organiques. Voici quelques exemples de déchets que vous pouvez composter avec cette méthode :

  • Restes de cuisine : épluchures de fruits et légumes, restes de repas, marc de café, sachets de thé, coquilles d’œufs écrasées, etc.
  • Déchets de jardin : feuilles mortes, mauvaises herbes (sans graines), petites branches broyées, fleurs fanées, etc.
  • Papier : papier journal déchiqueté, essuie-tout, mouchoirs en papier, carton non imprimé découpé en petits morceaux, etc.
  • Déchets animaux : petites quantités de viande crue, de poisson, de coquillages, d’os broyés, de produits laitiers, etc. Il est important de ne pas en mettre trop pour éviter les mauvaises odeurs.

Il est préférable d’éviter de composter des déchets tels que les excréments d’animaux domestiques, les produits chimiques, les métaux ou les plastiques.

Comment mettre en place le compostage Bokashi à la maison

Pour commencer le compostage Bokashi chez vous, vous aurez besoin des éléments suivants :

  1. Seau Bokashi : Procurez-vous un seau Bokashi avec un couvercle hermétique. Choisissez un modèle qui vous convient en fonction de la quantité de déchets que vous produisez.
  2. Son de Bokashi : Achetez du son de Bokashi dans une boutique spécialisée ou en ligne. Assurez-vous qu’il contient des micro-organismes efficaces pour la fermentation.
  3. Déchets organiques : Collectez vos déchets organiques au fur et à mesure dans un récipient dans votre cuisine. Veillez à ce qu’ils soient coupés en petits morceaux pour une décomposition plus rapide.

Voici les étapes à suivre pour le compostage Bokashi :

Disposez une fine couche de son de Bokashi au fond du seau Bokashi.

  1. Ajoutez vos déchets organiques en les répartissant uniformément sur le son de Bokashi. Saupoudrez chaque couche de déchets d’une fine couche de son de Bokashi.
  2. Pressez fermement les déchets pour éliminer l’air et favoriser la fermentation anaérobie.
  3. Fermez hermétiquement le couvercle du seau Bokashi après chaque ajout de déchets. Cela garantit que le processus se déroule sans accès à l’air.
  4. Vidangez régulièrement le jus Bokashi qui s’accumule dans le seau. Diluez-le avec de l’eau et utilisez-le comme engrais liquide pour vos plantes.
  5. Laissez fermenter les déchets dans le seau pendant environ deux semaines à un mois, en fonction des instructions spécifiques du son de Bokashi que vous utilisez.

Les avantages du compostage Bokashi pour votre jardin

Le compost Bokashi produit à partir de cette méthode de compostage présente de nombreux avantages pour votre jardin :

1. Enrichissement du sol : Le compost Bokashi est riche en nutriments essentiels tels que l’azote, le phosphore, le potassium et de nombreux autres éléments nutritifs. Lorsqu’il est incorporé dans le sol, il améliore sa structure et sa fertilité, favorisant ainsi la croissance saine des plantes.

2. Amélioration de la rétention d’eau : Le compost Bokashi agit comme un amendement organique qui améliore la capacité du sol à retenir l’eau. Cela est particulièrement bénéfique dans les régions où l’eau est limitée ou lors de périodes de sécheresse.

3. Renforcement de la biodiversité du sol : Le compost Bokashi est rempli de micro-organismes bénéfiques tels que les bactéries et les champignons qui favorisent une vie microbienne saine dans le sol. Ces micro-organismes contribuent à décomposer la matière organique, à la libération de nutriments et à la suppression des pathogènes.

4. Réduction des déchets : Le compostage Bokashi est un moyen efficace de réduire la quantité de déchets organiques envoyés aux sites d’enfouissement. En compostant vos déchets alimentaires et de jardin, vous réduisez votre empreinte carbone et contribuez à la préservation de l’environnement.

5. Solution pour les espaces limités : Le compostage Bokashi peut être pratiqué même dans les espaces limités tels que les appartements ou les petites cours. Les seaux Bokashi sont compacts et ne dégagent pas d’odeurs désagréables, ce qui les rend idéaux pour une utilisation en intérieur.

6. Utilisation polyvalente : Le compost Bokashi peut être utilisé dans différents contextes de jardinage, que ce soit pour les légumes, les fleurs, les arbustes ou les plantes d’intérieur. Il peut être mélangé au sol avant la plantation, utilisé comme couverture mulch ou ajouté périodiquement pour enrichir le sol existant.

A lire aussi :  Le papier parchemin est-il compostable et biodégradable ?

En adoptant le compostage Bokashi, vous faites un pas vers une gestion responsable de vos déchets organiques et vous contribuez à la santé de votre jardin et de l’environnement dans son ensemble. Avec une mise en œuvre correcte et un entretien régulier, le compostage Bokashi peut devenir une pratique durable et bénéfique pour votre foyer.

Conseils pratiques pour le compostage Bokashi réussi

Voici quelques conseils pratiques pour vous aider à réussir votre compostage Bokashi :

  • Coupez les déchets en petits morceaux : Pour accélérer le processus de décomposition, il est recommandé de couper les déchets organiques en petits morceaux. Cela facilite l’action des micro-organismes et accélère la fermentation.
  • Évitez les excès d’humidité : Le compost Bokashi doit être humide mais pas détrempé. Si vous ajoutez des déchets très humides, comme des restes de fruits juteux, équilibrez-les avec des déchets plus secs, tels que des feuilles mortes ou du papier déchiqueté.
  • Évitez l’ajout de déchets non organiques : Le compost Bokashi est conçu pour traiter uniquement les déchets organiques. Évitez d’y ajouter des matières non organiques telles que les plastiques, les métaux ou les produits chimiques, car cela pourrait compromettre le processus de fermentation.
  • Vérifiez régulièrement le seau Bokashi : Assurez-vous de vérifier régulièrement votre seau Bokashi pour évacuer le jus Bokashi accumulé. Si le seau devient trop plein, vous risquez d’interrompre la fermentation anaérobie.
  • Utilisez le jus Bokashi comme engrais liquide : Le liquide collecté, également appelé jus Bokashi, est riche en nutriments. Diluez-le avec de l’eau et utilisez-le comme engrais liquide pour arroser vos plantes. Cela permet de maximiser l’utilisation des nutriments contenus dans vos déchets organiques.
  • Assurez une ventilation adéquate : Bien que le compost Bokashi se fasse à l’abri de l’air, il est important de permettre une certaine ventilation pour éviter la formation de moisissures. Vous pouvez ouvrir légèrement le couvercle du seau Bokashi une fois par jour pendant quelques minutes.
  • Terminez la fermentation avant de mélanger avec le sol : Une fois que la fermentation est terminée, laissez reposer le compost Bokashi pendant une à deux semaines supplémentaires avant de l’incorporer dans le sol. Cela permet aux micro-organismes de stabiliser le compost.
  • Expérimentez avec différents types de déchets : Le compostage Bokashi est une technique flexible qui permet de composter une grande variété de déchets. N’hésitez pas à expérimenter avec différents types de déchets organiques pour trouver ce qui fonctionne le mieux pour vous.

En suivant ces conseils et en adaptant votre approche en fonction de vos propres conditions, vous pourrez profiter pleinement des avantages du compostage Bokashi et valoriser vos déchets organiques de manière efficace et écologique.

FAQ sur le compostage Bokashi

Question 1 : Qu’est-ce qui distingue le compostage Bokashi du compostage traditionnel ?

Le compostage Bokashi se distingue du compostage traditionnel par plusieurs aspects. Tout d’abord, le compostage Bokashi se fait à l’abri de l’air, dans un seau hermétique, tandis que le compostage traditionnel nécessite de l’oxygène pour la décomposition. Ensuite, le compostage Bokashi utilise des micro-organismes efficaces pour la fermentation des déchets organiques, tandis que le compostage traditionnel s’appuie principalement sur les bactéries pour la décomposition. De plus, le compostage Bokashi est plus rapide que le compostage traditionnel, grâce à l’action des micro-organismes qui accélèrent le processus de fermentation. Enfin, le compost Bokashi peut traiter une plus grande variété de déchets, y compris les restes de viande et de produits laitiers, ce qui est généralement déconseillé dans le compostage traditionnel.

Question 2 : Est-ce que le compost Bokashi dégage des odeurs ?

Le compost Bokashi est un processus de fermentation anaérobie qui ne produit généralement pas d’odeurs désagréables. Étant donné que le seau Bokashi est hermétiquement fermé, les odeurs sont largement contrôlées. Cependant, il est possible de détecter une légère odeur aigre ou aigre-douce lors de l’ouverture du seau, en raison de la fermentation en cours. Cependant, cette odeur disparaît rapidement une fois le seau refermé. Pour minimiser les odeurs, il est important de s’assurer que les déchets sont correctement compactés dans le seau, évitant ainsi l’introduction d’air qui peut favoriser les mauvaises odeurs. De plus, le seau Bokashi peut être placé dans un endroit bien ventilé pour favoriser une bonne circulation de l’air.

Question 3 : Puis-je composter des agrumes dans le compost Bokashi ?

Oui, vous pouvez composter des agrumes tels que les écorces de citron, d’orange ou de pamplemousse dans le compost Bokashi. Les agrumes ajoutent de la saveur et des nutriments au compost. Cependant, il est préférable de les couper en petits morceaux pour accélérer leur décomposition. Si vous ajoutez une grande quantité d’agrumes, équilibrez-les avec d’autres déchets plus secs pour maintenir l’équilibre d’humidité du compost. Il est important de noter que certaines personnes peuvent être sensibles aux agrumes dans le compost en raison de l’huile essentielle qu’ils contiennent. Si vous êtes sensible aux agrumes, il est préférable de les éviter ou de les composter séparément.

Question 4 : Puis-je utiliser du compost Bokashi directement sur mes plantes ?

Le compost Bokashi est un excellent amendement pour le sol, mais il est généralement recommandé de le laisser reposer pendant une période supplémentaire après la fermentation avant de l’utiliser directement sur les plantes. Cela permet aux micro-organismes de stabiliser le compost et de terminer leur travail de décomposition.

Une fois la fermentation terminée, vous pouvez utiliser le compost Bokashi de différentes manières. Il peut être mélangé directement avec le sol avant la plantation pour améliorer sa structure et sa fertilité. Vous pouvez également l’utiliser comme couche de mulch autour des plantes pour améliorer la rétention d’eau et supprimer les mauvaises herbes. Certains jardiniers préfèrent diluer le compost Bokashi dans l’eau pour créer un engrais liquide riche en nutriments, qu’ils utilisent pour arroser leurs plantes.

Il est important de noter que le compost Bokashi est un amendement concentré, il est donc recommandé de l’utiliser avec modération. Une fois incorporé dans le sol, il continuera à se décomposer et à libérer lentement ses nutriments, fournissant ainsi une source durable d’alimentation pour vos plantes.

Question 5 : Quels sont les avantages du compostage Bokashi par rapport au compostage traditionnel ?

Le compostage Bokashi présente plusieurs avantages par rapport au compostage traditionnel. Tout d’abord, il permet de composter une plus large gamme de déchets organiques, y compris les restes de viande, de poisson et les produits laitiers, qui sont généralement déconseillés dans le compostage traditionnel. De plus, le compostage Bokashi est plus rapide, grâce à l’action des micro-organismes qui accélèrent le processus de fermentation. Il permet également de préserver davantage les nutriments contenus dans les déchets organiques, grâce à la fermentation anaérobie qui limite les pertes. Enfin, le compost Bokashi peut être réalisé à petite échelle, dans un seau ou un contenant compact, ce qui le rend adapté aux espaces réduits comme les appartements.

A lire aussi :  Pouvez-vous composter des oignons ? (Et des façons de réutiliser les restes d'oignons ?)

Question 6 : Combien de temps faut-il pour que le compost Bokashi soit prêt à être utilisé ?

Le temps nécessaire pour que le compost Bokashi soit prêt dépend de plusieurs facteurs, tels que la température ambiante et le type de déchets utilisés. En général, la fermentation initiale dans le seau Bokashi dure de deux semaines à un mois. Pendant cette période, les micro-organismes travaillent activement pour décomposer les déchets et produire du jus Bokashi riche en nutriments.

Après la fermentation initiale, il est recommandé de laisser reposer le compost Bokashi pendant une à deux semaines supplémentaires pour permettre aux micro-organismes de stabiliser le compost. Pendant cette période, le mélange se poursuit doucement et les nutriments continuent à se libérer progressivement.

Une fois cette période de maturation terminée, le compost Bokashi peut être utilisé dans le jardin comme amendement pour le sol ou dilué dans l’eau pour créer un engrais liquide. Cependant, il est important de noter que le compost Bokashi est généralement ajouté au sol et mélangé avant la plantation, plutôt que d’être utilisé directement sur les plantes.

Question 7 : Que faire si le compost Bokashi a une odeur désagréable ?

Il est normal que le compost Bokashi dégage une légère odeur aigre ou aigre-douce pendant le processus de fermentation. Cependant, si l’odeur devient désagréable ou nauséabonde, cela peut indiquer un déséquilibre dans le processus de fermentation.

Pour remédier à cela, vous pouvez prendre les mesures suivantes :

  • Vérifiez l’équilibre des déchets : Assurez-vous d’ajouter une quantité équilibrée de déchets azotés (comme les restes de cuisine) et de déchets carbonés (comme le papier déchiqueté ou les feuilles mortes). Un excès de déchets azotés peut entraîner une fermentation anaérobie excessive et des odeurs désagréables.
  • Compactez les déchets : Tassez fermement les déchets dans le seau Bokashi pour éliminer les poches d’air.
  • Contrôlez l’humidité : Assurez-vous que le compost Bokashi n’est pas trop humide. Si le mélange est trop humide, vous pouvez ajouter des matières carbonées sèches, comme du papier déchiqueté ou des copeaux de bois, pour absorber l’excès d’humidité. Veillez également à bien refermer le seau hermétiquement pour éviter les infiltrations d’air ou d’eau.
  • Vérifiez la température : Assurez-vous que la température du compost Bokashi est correcte. Il doit être maintenu à une température idéale pour favoriser l’activité des micro-organismes, généralement entre 20°C et 35°C. Des températures trop basses peuvent ralentir la fermentation, tandis que des températures trop élevées peuvent provoquer une fermentation excessive et des odeurs désagréables.

Si malgré ces mesures, l’odeur persiste, vous pouvez essayer d’ajouter des activateurs de compostage spécifiques au Bokashi, comme des coquilles d’œufs broyées ou de la mélasse, pour stimuler l’activité microbienne et éliminer les odeurs indésirables.

Si l’odeur persiste malgré toutes les mesures prises, il est recommandé de contacter un expert en compostage ou de consulter des ressources spécialisées pour obtenir des conseils supplémentaires sur la gestion des odeurs dans le compost Bokashi.

Question 8 : Puis-je utiliser le jus Bokashi dans mon jardin ?

Oui, le jus Bokashi, également appelé « liquide de fermentation », est un sous-produit précieux du compost Bokashi et peut être utilisé comme engrais liquide dans le jardin. Le jus Bokashi est riche en nutriments et en micro-organismes bénéfiques, ce qui en fait un excellent fertilisant pour les plantes.

Pour utiliser le jus Bokashi, diluez-le avec de l’eau dans un rapport d’environ 1:100 à 1:1000, selon la concentration souhaitée. Veillez à bien mélanger le liquide pour une répartition homogène des nutriments. Vous pouvez utiliser cette solution pour arroser vos plantes, en veillant à ne pas en appliquer directement sur les feuilles pour éviter les brûlures.

Le jus Bokashi peut stimuler la croissance des plantes, améliorer la santé du sol et augmenter la biodiversité microbienne. Cependant, veillez à ne pas en abuser, car un excès de nutriments peut également causer des déséquilibres dans le sol. Utilisez-le avec modération et alternez avec d’autres formes d’engrais pour maintenir un équilibre nutritif dans votre jardin.

Question 9 : Comment puis-je stocker le compost Bokashi une fois qu’il est prêt ?

Une fois que le compost Bokashi est prêt, il peut être stocké dans des sacs ou des contenants hermétiques pour préserver sa qualité et ses nutriments. Assurez-vous que le compost est bien sec avant de le stocker, car une humidité excessive peut entraîner une fermentation supplémentaire et la formation d’odeurs désagréables.

Il est préférable de conserver le compost Bokashi dans un endroit frais, sec et à l’abri de la lumière directe du soleil. Cela permettra de préserver les micro-organismes actifs et les nutriments présents dans le compost.

Si vous souhaitez stocker de grandes quantités de compost Bokashi, vous pouvez le transférer dans des sacs en plastique ou des contenants hermétiques. Assurez-vous de bien refermer les sacs ou les contenants pour éviter les infiltrations d’air ou d’humidité. Étiquetez-les également avec la date de préparation du compost pour vous assurer de l’utiliser dans les délais recommandés.

Lorsque vous stockez le compost Bokashi, il est important de garder à l’esprit qu’il continuera à se décomposer lentement. Il est donc préférable de l’utiliser dans les mois suivant sa préparation pour bénéficier de ses propriétés nutritives maximales. Plus le compost Bokashi est frais, plus il sera efficace pour améliorer la structure du sol, stimuler la croissance des plantes et augmenter la biodiversité du sol.

Si vous ne pouvez pas utiliser tout le compost Bokashi stocké dans un délai raisonnable, vous pouvez le donner à d’autres jardiniers ou l’ajouter progressivement à votre compost traditionnel pour une décomposition ultérieure. De cette façon, vous pouvez continuer à valoriser vos déchets organiques et à nourrir votre jardin de manière durable.

Conclusion

En conclusion, le compostage Bokashi est une méthode efficace pour valoriser vos déchets organiques. Son processus de fermentation anaérobie permet de décomposer rapidement une grande variété de déchets, y compris ceux qui posent souvent problème dans les autres méthodes de compostage. En utilisant le compost Bokashi, vous pouvez réduire la quantité de déchets envoyés en décharge et produire un amendement de sol de haute qualité pour votre jardin.

De plus, le compost Bokashi offre l’avantage de neutraliser les odeurs potentielles, ce qui le rend idéal pour une utilisation en intérieur. Que vous ayez un petit appartement ou un jardin spacieux, le compostage Bokashi peut s’adapter à vos besoins.

N’oubliez pas de suivre les bonnes pratiques de compostage Bokashi, telles que l’ajout de matière de démarrage appropriée, la gestion des déchets en quantités appropriées et le maintien d’un environnement anaérobie. En adoptant le compostage Bokashi, vous pouvez contribuer à réduire votre empreinte écologique tout en créant un sol sain et fertile pour vos plantes.

Bouton retour en haut de la page