Energies Renouvelables

151 façons d’économiser et de conserver l’énergie

La consommation de combustibles fossiles s’est poursuivie à un rythme soutenu depuis le siècle dernier et a largement contribué à la dégradation de notre environnement. Le changement climatique, le réchauffement de la planète, l’extinction de plusieurs espèces menacées, l’appauvrissement de la couche d’ozone, l’augmentation de la pollution atmosphérique sont quelques-uns des effets dont souffre notre environnement. Bien que de nombreux pays aient pris des mesures pour se tourner vers des sources d’énergie propres et écologiques comme l’énergie solaire, l’énergie éolienne et l’énergie géothermique afin d’économiser de l’énergie, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir avant de pouvoir abandonner les combustibles fossiles et dépendre de ces sources d’énergie naturelles pour nos besoins quotidiens.

Vous trouverez ci-dessous 151 façons d’économiser et de conserver l’énergie et de faire de cette planète un endroit meilleur et propre pour les générations futures.

Systèmes de chauffage

1. Inspectez les fenêtres et les conduits pour détecter toute fuite d’air. Si vous sentez une fuite d’air aux joints des conduits, utilisez du ruban adhésif pour les sceller. Hivérisez les fenêtres avec des coupe-froid (pour toutes les parties mobiles) et du calfeutrage (pour les parties non mobiles). L’élimination de ces fuites peut réduire les coûts de chauffage jusqu’à 10 %.

2. Utilisez les ventilateurs de cuisine, de salle de bain et autres ventilateurs avec parcimonie. S’ils restent allumés trop longtemps, ils aspirent une quantité énorme de chaleur domestique. Éteignez-les lorsque leur travail est terminé.

3. Baissez votre thermostat la nuit ou lorsque vous vous absentez pendant plus de quatre heures dans la journée. N’éteignez pas complètement votre système de chauffage, car les tuyaux pourraient geler.

4. Gardez les registres d’alimentation du chauffage et les registres de retour d’air froid à l’écart des rideaux et des meubles pour maintenir une bonne circulation de l’air.

5. Laissez les rideaux et les stores ouverts pendant la journée pour laisser entrer les rayons du soleil ; fermez-les la nuit.

6. Dépoussiérez ou aspirez fréquemment les surfaces des radiateurs. La poussière et la saleté empêchent la circulation de la chaleur.

7. Éloignez les lampes, les téléviseurs et autres appareils électriques du thermostat. La chaleur de ces appareils est détectée par le thermostat et pourrait faire en sorte que votre chaudière s’arrête trop tôt et redémarre fréquemment.

8. Habillez-vous chaudement pour aider à retenir la chaleur corporelle. Portez des tissus à tissage serré. Les vêtements superposés retiennent davantage la chaleur qu’un seul vêtement épais.

9. Gardez les portes de garage fermées en hiver. Une porte de garage ouverte n’est qu’un trou géant qui aspire l’air chaud de votre maison et laisse entrer les courants d’air froid.

10. Lorsque vous recevez des invités, baissez le thermostat avant leur arrivée. Leur chaleur corporelle collective augmentera la température de la pièce.

11. Réchauffez avec un chauffage d’appoint. Un chauffage d’appoint portatif peut chauffer une seule pièce sans que vous ayez à utiliser votre chaudière pour chauffer toute la maison. L’utilisation d’un chauffage d’appoint pour chauffer la totalité ou la majeure partie de votre maison coûte plus cher. Suivez toujours les consignes de sécurité du fabricant lorsque vous utilisez un chauffage d’appoint.

12. Utilisez le gaz naturel pour le chauffage. Envisagez de passer à un système de chauffage au gaz naturel. Le gaz naturel est moins cher que les autres combustibles de chauffage.

CUISINE

13. Faites bouillir l’eau dans une bouilloire ou une casserole couverte ; l’eau bouillira plus vite et consommera moins d’énergie.

14. Gardez les brûleurs et les réflecteurs de la cuisinière propres. Ils reflèteront mieux la chaleur et vous économiserez de l’énergie.

15. Adaptez la taille de la casserole à l’élément chauffant. Une plus grande quantité de chaleur atteindra la casserole et une moindre quantité sera dissipée.

16. Éteignez la cuisinière ou le four cinq à dix minutes avant la fin du temps de cuisson et laissez la chaleur emprisonnée terminer la cuisson.

17. Évitez d’ouvrir la porte du four à plusieurs reprises pour vérifier les aliments pendant qu’ils cuisent. Cela permet à la chaleur de s’échapper et nécessite plus d’énergie pour terminer le travail. Utilisez un minuteur pour vous indiquer quand les aliments sont prêts.

18. Utilisez de petits appareils de cuisson électriques (tels que des grils et des poêles à frire portables) pour les petits repas plutôt que la cuisinière ou le four.

19. Ne préchauffez pas le four, sauf si c’est absolument nécessaire et pas plus de 10 minutes.

20. Évitez autant que possible d’utiliser le gril ; il consomme beaucoup d’énergie.

21. Décongelez complètement les aliments congelés avant de les cuire.

22. Faites des barbecues à l’extérieur autant que possible pendant les mois chauds. La cuisson à l’intérieur augmente la température, ce qui oblige votre réfrigérateur et votre système de climatisation à travailler davantage pour refroidir vos pièces.

23. Dans la mesure du possible, cuisinez pendant les heures les plus fraîches (tôt le matin et tard le soir).

24. Utilisez un four à micro-ondes pour cuire vos repas lorsque c’est possible ; il utilise environ la moitié de l’énergie d’un four traditionnel.

25. Utilisez des mijoteuses et des cocottes mijoteuses ; elles peuvent être jusqu’à 75 % plus efficaces sur le plan énergétique que les cuisinières et les fours.

26. Après avoir utilisé votre four, laissez-le entrouvert pour laisser l’air chaud s’échapper dans votre cuisine (ne le faites pas si vous avez des enfants ou des animaux domestiques).

27. Utilisez autant que possible des appareils de cuisine plus petits. Les micro-ondes, les fours grille-pain et les mijoteuses peuvent consommer 75 % d’énergie en moins qu’un grand four électrique.

28. Les chauffe-eau doivent être situés à proximité de la cuisine pour que l’eau n’ait pas à parcourir une longue distance de tuyaux et perdre sa chaleur.

CHAUFFE-EAU

29. Achetez un modèle à haut rendement énergétique. Le coût initial peut être plus élevé mais les coûts de fonctionnement sont moindres à long terme. Envisagez un chauffe-eau sans réservoir ou instantané, qui utilise l’énergie uniquement lorsque l’eau chaude est nécessaire, plutôt que de maintenir en permanence 40 gallons ou plus d’eau chaude.

30. Achetez la bonne taille. Tenez compte des besoins en eau chaude de votre famille. Si votre chauffe-eau est trop grand, il consomme plus d’énergie que nécessaire. S’il est trop petit, vous risquez de manquer d’eau chaude.

31. Achetez un chauffe-eau au gaz naturel. Si vous avez actuellement un chauffe-eau électrique, envisagez de le remplacer par un chauffe-eau au gaz naturel. Lorsqu’il s’agit de chauffer de l’eau, le gaz naturel est moins cher que l’électricité, et il chauffe plus d’eau plus rapidement en cas d’utilisation intensive. Envisagez un chauffe-eau à combustion étanche ou un chauffe-eau à la demande. Ces deux types de chauffe-eau consomment moins d’énergie.

32. Installez votre chauffe-eau près de la cuisine. C’est dans la cuisine que vous utilisez l’eau la plus chaude. Lorsque le chauffe-eau est situé près de la cuisine, l’eau chaude n’a pas à parcourir une aussi grande distance et la perte de chaleur est moindre.

33. Isolez les conduites d’eau. Utilisez de la mousse d’un demi-pouce ou du ruban adhésif pour tuyaux comme isolant partout où les tuyaux sont exposés. Sur les tuyaux d’eau froide, isolez quatre à cinq pieds plus près du chauffe-eau. L’isolation des tuyaux peut vous faire économiser jusqu’à 25 $ par an.

34. Réglez la température de l’eau à 120° F. Il faut moins d’énergie pour chauffer l’eau à une température plus basse. Si vous avez un chauffe-eau électrique, vous devrez retirer la plaque de recouvrement du thermostat pour régler la température. Pour des raisons de sécurité, n’oubliez pas d’éteindre le chauffe-eau au niveau du disjoncteur/fusible avant de modifier la température.

35. Réparez rapidement les robinets qui coulent. Si le robinet laisse échapper de l’eau chaude, l’énergie utilisée pour la chauffer vous coûte de l’argent. (Une seule goutte par seconde peut gaspiller jusqu’à 48 gallons par semaine).

36. Installez une boucle de chaleur ou un piège en ligne. Si vous ajoutez un nouveau chauffe-eau à votre maison, pensez à faire installer une boucle de chaleur ou un piège en ligne. Ces mécanismes peuvent être peu coûteux à installer et empêchent l’eau chaude de passer dans le système de tuyauterie lorsque vous n’utilisez pas d’eau chaude. Demandez des détails à votre entrepreneur en plomberie.

37. Isolez l’extérieur de votre chauffe-eau électrique avec une couverture isolante pour réduire les pertes de chaleur ; cela peut facilement vous faire économiser de 10 à 20 $ par année.

38. Réglez votre chauffe-eau à son niveau le plus bas lorsque vous partez en vacances ou que vous vous absentez de la maison pendant une période prolongée.

39. Videz un seau d’eau du chauffe-eau une fois par an pour éliminer les sédiments et l’eau sale et améliorer l’efficacité du chauffage.

VENTILATEURS ET ÉCLAIRAGE

40. Utilisez des ampoules LED ou fluorescentes compactes Energy Star. Les ampoules Energy Star durent plus longtemps et consomment jusqu’à 80 % moins d’énergie que les ampoules standard.

41. Utilisez des luminaires à LED pour l’éclairage extérieur (spots, projecteurs, lampes de sécurité). Ils consomment jusqu’à 75 % moins d’énergie que les luminaires à incandescence traditionnels.

42. Éteignez les lumières dans toutes les pièces qui ne sont pas utilisées. N’allumez les lumières extérieures que lorsque cela est nécessaire.

43. Lorsque vous utilisez des ampoules à incandescence, utilisez la plus petite puissance possible ou pratique. Dans de nombreux cas, il est possible de remplacer l’ampoule utilisée par une ampoule de puissance inférieure.

A lire aussi :  10 bonnes raisons d'effectuer un audit énergétique domestique

44. Créez des zones d’éclairage dans votre maison pour économiser de l’électricité. Concentrez l’éclairage dans les zones où il est nécessaire pour la lecture, le travail et la sécurité. Réduisez l’éclairage dans les zones peu utilisées.

45. Installez des variateurs de lumière ; ils permettent d’économiser de l’énergie en réduisant l’intensité de l’éclairage dans une pièce, et fonctionnent très bien avec les ampoules LED.

46. Gardez les ampoules exemptes de poussière. La poussière sur les ampoules peut réduire de 50 % l’intensité de votre éclairage.

47. Utilisez des minuteries, des détecteurs de mouvement, des capteurs de chaleur ou des cellules photoélectriques pour les appareils d’éclairage lorsque cela est possible.

48. Utilisez une peinture satinée ou semi-brillante sur vos murs. Elle réfléchira davantage la lumière et vous permettra d’utiliser des ampoules de plus faible puissance.

49. Mettez votre ordinateur en veille au lieu d’utiliser un économiseur d’écran.

50. Les imprimantes laser utilisent une quantité incroyable d’énergie. Passez aux imprimantes à jet d’encre.

51. Débarrassez-vous de votre écran à tube cathodique. Les écrans à tube cathodique consomment beaucoup d’énergie. Achetez plutôt un écran LCD ou LED pour votre ordinateur.

52. Débarrassez-vous de votre ordinateur de bureau. Les ordinateurs portables ne consomment qu’une fraction de l’électricité utilisée par les ordinateurs de bureau.

CLIMATISEUR D’AMBIANCE

53. Ne refroidissez pas trop. Le réglage idéal du thermostat se situe entre 75°F et 78°F. Chaque degré que vous augmentez votre thermostat peut entraîner une économie de 5 % sur le coût du refroidissement de votre maison.

54. Éloignez les lampes, les téléviseurs et les autres sources de chaleur du thermostat du climatiseur. La chaleur de ces sources peut faire fonctionner le climatiseur plus longtemps qu’il ne le devrait.

55. Assurez-vous qu’aucun meuble ou autre obstacle ne bloque les conduits ou les ventilateurs. Cela permettra à l’air refroidi de circuler plus librement.

56. Lorsque vous choisissez un climatiseur central, assurez-vous de choisir un appareil dont la taille est adaptée à votre maison et qui utilise le moins d’électricité possible pour accomplir sa tâche. Les climatiseurs ayant un taux d’efficacité énergétique saisonnier (SEER) élevé – comme 13,0 SEER et plus – offrent la meilleure efficacité énergétique.

57. Installez un ventilateur dans votre grenier ou dans une fenêtre à l’étage pour aider à dissiper l’air chaud et à rafraîchir votre maison.

58. Ne réglez pas votre thermostat à un niveau plus froid que la normale lorsque vous mettez votre climatiseur en marche. Cela ne refroidira pas la pièce plus rapidement, mais cela consommera plus d’énergie.

59. Utilisez un ventilateur de plafond en conjonction avec votre climatiseur pour diffuser l’air refroidi dans les autres pièces.

60. Nettoyez le serpentin du condenseur du climatiseur extérieur une fois par an. Éteignez l’appareil et pulvérisez de l’eau à basse pression sur le serpentin pour enlever la saleté, la poussière, les feuilles et la crasse.

61. Utilisez du ruban adhésif en toile pour sceller les fissures entre chaque section d’un conduit d’air sur votre système de climatisation centrale ou de chauffage forcé.

62. Fermez vos volets, rideaux et stores pendant les heures les plus chaudes de la journée. Protégez vos fenêtres du soleil en plaçant des persiennes verticales ou des auvents à l’extérieur.

63. Gardez les lumières basses ou éteintes lorsqu’elles ne sont pas nécessaires. Les lumières électriques génèrent une chaleur inutile dans la pièce.

RÉFRIGÉRATEURS ET CONGÉLATEURS

64. Passez l’aspirateur sur les serpentins de votre réfrigérateur au moins tous les trois mois. L’accumulation de poussière et de saleté fait travailler le réfrigérateur davantage et consomme plus d’énergie.

65. Réglez le thermostat du réfrigérateur à 38 degrés F pour les compartiments d’aliments frais et à 5 degrés F pour le compartiment congélateur.

66. Dégivrez régulièrement votre congélateur. L’accumulation de givre augmente la quantité d’énergie nécessaire pour maintenir le réfrigérateur à la bonne température. Ne laissez jamais le givre s’accumuler sur plus d’un quart de pouce.

67. Ne placez pas votre réfrigérateur ou votre congélateur en plein soleil ou près de la cuisinière.

68. Assurez-vous que les joints de la porte de votre réfrigérateur sont hermétiques. Testez-les en fermant la porte sur un morceau de papier ou un billet de banque de façon à ce qu’il soit à moitié à l’intérieur et à moitié à l’extérieur du réfrigérateur. Si vous pouvez retirer facilement le papier ou le billet de banque, il se peut que la charnière doive être ajustée ou que le joint doive être remplacé.

69. Gardez la porte du réfrigérateur fermée. Chaque fois que vous ouvrez le réfrigérateur, jusqu’à 1/4 de l’air froid qu’il contient peut s’échapper. Arrêtez de vous rendre inutilement au réfrigérateur.

70. Achetez un modèle recommandé par Energy Star, European EcoLabel ou Energy Saving Trust. Lorsque vous achetez un nouveau réfrigérateur ou congélateur, recherchez le label Energy Star, EcoLabel européen ou Energy Saving Trust Recommended. Ces réfrigérateurs et congélateurs peuvent vous faire économiser des centaines de dollars sur votre facture d’électricité pendant la durée de vie de l’appareil. N’oubliez pas que les vieux réfrigérateurs et congélateurs consomment deux à trois fois plus d’électricité que ceux qui ont 10 ans ou moins.

71. Choisissez la bonne taille. Déterminez les besoins de votre foyer avant d’acheter un réfrigérateur ou un congélateur. Un appareil trop grand gaspille de l’énergie.

72. N’utilisez qu’un seul réfrigérateur ou congélateur. Vous pouvez dépenser jusqu’à 120 $ d’électricité par an en utilisant un deuxième réfrigérateur ou congélateur. Si vous voulez utiliser un deuxième réfrigérateur ou congélateur pendant les vacances ou pour des occasions spéciales, mettez-le en marche un ou deux jours avant d’en avoir besoin.

73. Dégivrez régulièrement un appareil à dégivrage manuel. Le givre fait travailler votre appareil plus fort et gaspille de l’énergie. Ne laissez pas s’accumuler plus d’un quart de pouce de givre.

74. Restez à l’écart de la chaleur directe. Placez le réfrigérateur ou le congélateur loin de la lumière directe du soleil et des autres sources de chaleur telles que les fours ou les cuisinières. La chaleur obligera l’appareil à utiliser plus d’énergie pour rester froid.

LAVE-VAISSELLE

75. Lorsque vous achetez un lave-vaisselle, recherchez un modèle économe en énergie doté de la fonction air power ou du réglage de séchage de nuit. Ces fonctions éteignent automatiquement le lave-vaisselle après le cycle de rinçage. Cela peut vous permettre d’économiser jusqu’à 10 % de vos coûts énergétiques liés au lavage de la vaisselle.

76. Grattez la vaisselle et rincez-la à l’eau froide avant de la mettre dans le lave-vaisselle. Évitez d’utiliser le cycle de pré-rinçage du lave-vaisselle.

77. N’utilisez pas le « rinçage en attente » de votre machine pour quelques plats sales seulement. Il utilise plusieurs gallons d’eau chaude à chaque fois que vous l’utilisez.

78. Faites des charges complètes. Attendez toujours d’avoir une pleine charge avant de faire fonctionner votre lave-vaisselle. Les charges complètes utilisent la même quantité d’eau chaude et d’énergie que les charges plus petites. Vous faites moins de charges et vous économisez de l’énergie.

79. Utilisez des cycles courts. Sélectionnez le cycle le plus court qui permet de nettoyer correctement votre vaisselle. Les cycles courts utilisent moins d’eau chaude et moins d’énergie.

80. Ne rincez pas la vaisselle. Si vous la rincez, utilisez de l’eau froide.

81. Nettoyez le filtre. Si votre lave-vaisselle est équipé d’un filtre à tamis, nettoyez-le régulièrement. Un appareil propre fonctionne plus efficacement.

82. Ne prenez pas la peine de pré-rincer la vaisselle en pensant que votre lave-vaisselle travaillera moins.

L’ACHAT DE NOUVEAUX APPAREILS

83. N’oubliez pas qu’il est payant d’investir dans l’efficacité énergétique. Dans certains cas, l’argent que vous économisez sur les coûts énergétiques peut rembourser le prix d’achat en quelques années seulement.

84. Lisez toujours attentivement l’étiquette du guide énergétique et assurez-vous de comparer des « pommes avec des pommes ». La consommation d’énergie peut varier considérablement, même au sein d’une même marque.

85. Choisissez la capacité qui convient à votre famille. Qu’il s’agisse d’un appareil de chauffage ou d’un réfrigérateur, il n’est pas rentable d’acheter un appareil trop grand ou trop petit. Veillez à utiliser le bon filtre, même si vous êtes tenté d’en acheter un qui n’est pas tout à fait adapté. Si votre appareil nécessite des filtres à air de 20x20x1, n’achetez rien de plus petit.

86. Dans presque tous les cas, un appareil au gaz naturel est plus économique à utiliser qu’un modèle électrique. La différence de prix de 50 à 75 $ peut être remboursée en économies d’énergie en moins d’un an.

87. Remplacez les appareils inefficaces, même s’ils fonctionnent encore. Un chauffe-eau ou un réfrigérateur vieillissant peut vous coûter beaucoup plus cher que vous ne le pensez. Si votre climatiseur central a plus de 10 ans, son remplacement par un appareil neuf à haut rendement réduira d’environ un tiers vos factures d’électricité en été. Et assurez-vous de RECYCLER l’ancien appareil !

88. Achetez pendant la basse saison. De nombreux fabricants de systèmes de chauffage et de climatisation offrent des remises importantes pendant les promotions saisonnières, et les concessionnaires peuvent facturer moins cher l’installation.

89. Examinez attentivement les nouvelles technologies. Certaines innovations, comme les fours à convection ou les fenêtres remplies d’argon, peuvent économiser de l’énergie et rendre la vie plus pratique ; d’autres, comme les appareils de cuisine de qualité commerciale, peuvent n’être que des améliorations cosmétiques coûteuses.

90. Recherchez le logo « Energy Star », « EcoLabel européen » ou « Energy Saving Trust Recommended ». Cette désignation de l’Agence pour la protection de l’environnement ou de l’Union européenne signifie que l’appareil dépasse les normes fédérales minimales de consommation d’énergie, généralement de manière significative.

A lire aussi :  Combien d'ampères une maison consomme-t-elle ? (Expliqué)

91. N’oubliez pas de vous renseigner sur les garanties, les contrats de service et les frais de livraison et d’installation.

LAVEUSE, SÉCHEUSE ET BUANDERIE

92. Lavez les vêtements à l’eau tiède ou froide plutôt qu’à l’eau chaude. Rincez à l’eau froide ; cela peut vous faire économiser environ 50 $ par an.

93. Mettez une serviette sèche dans la sécheuse avec chaque charge de vêtements humides. La serviette absorbera l’humidité et réduira le temps de séchage, économisant ainsi de l’énergie et de l’argent.

94. Remplissez les laveuses et les sécheuses, mais ne les surchargez pas.

95. Nettoyez le filtre à charpie après chaque charge de linge et vérifiez régulièrement l’évacuation. Les filtres à charpie et les conduits d’évacuation obstrués et sales peuvent augmenter le temps de séchage et la consommation d’énergie.

96. Utilisez un lave-linge à chargement frontal ; ils nécessitent moins d’eau et d’énergie que les autres lave-linge.

97. Utilisez moins de détergent et sautez le cycle de rinçage supplémentaire de votre machine à laver pour économiser de l’eau et du temps. Si vos vêtements doivent être rincés deux fois, vous utilisez trop de savon.

98. Réglez le niveau d’eau. Si vous avez un lave-linge qui vous permet de contrôler le niveau d’eau de la charge, ajustez le niveau en fonction de la taille de la charge de linge. Vous pouvez économiser de l’énergie en utilisant moins d’eau chaude pour les petites charges.

99. Faites des charges complètes. Faites toujours tourner une charge complète dans votre laveuse ou votre sécheuse. Une charge partielle consomme la même quantité d’énergie qu’une charge complète, mais vous faites moins d’efforts. Faire des charges complètes vous permet de faire fonctionner votre laveuse ou votre sécheuse moins souvent.

100. Faites sécher vos vêtements sur une corde à linge extérieure chaque fois que possible.

101. Rincez à l’eau froide. La température de l’eau de rinçage n’a aucun effet sur le nettoyage. Le rinçage à l’eau froide permet de faire des économies en chauffant moins d’eau.

102. Placez le lave-linge près du chauffe-eau. L’eau perd de la chaleur lorsqu’elle circule dans les tuyaux. Lorsque le lave-linge est situé près du chauffe-eau, l’eau chaude n’a pas à parcourir une aussi grande distance pour atteindre le lave-linge, et la perte de chaleur est moindre. L’isolation des tuyaux entre le chauffe-eau et le lave-linge permet également de conserver la chaleur.

POUR LES VOYAGEURS

103. Mettez les lumières intérieures et extérieures sur des minuteries.

104. Ne laissez pas vos lumières allumées 24h/24 et 7j/7 pendant votre absence.

105. Mettez le chauffe-eau en mode vacances, s’il en a un.

106. Choisissez des hôtels écologiques lorsque vous voyagez pour affaires ou pour le plaisir.

107. Débranchez les chargeurs de batterie. Les ordinateurs portables, les téléphones cellulaires et les appareils photo numériques consomment toujours de l’énergie s’ils sont branchés.

108. Si vous roulez à 105 km/h au lieu de 90 km/h, vous êtes pénalisé en réduisant votre L/100km de 12,5 %. Si vous faites monter votre véhicule à 120 km/h, vous perdez 25 pour cent par rapport au L/100km à 90 km/h.

109. Une galerie de toit chargée peut diminuer de 5 pour cent le rendement énergétique d’un VUS et de 15 pour cent ou plus celui d’une voiture plus aérodynamique.

110. Privilégiez l’essence ordinaire. Si le constructeur de votre voiture spécifie de l’essence ordinaire, n’achetez pas de l’essence super dans l’espoir d’aller plus vite ou d’être plus efficace. Pensez au diesel plutôt qu’à l’essence lorsque vous achetez une nouvelle voiture. Si l’essence est la seule option, envisagez une voiture hybride.

111. Après avoir démarré la voiture le matin, commencez à conduire immédiatement ; ne la laissez pas reposer et « chauffer » pendant plusieurs minutes.

112. Si vos fenêtres n’ont pas de revêtement à faible émissivité, pensez à appliquer un film autocollant sur le verre.

113. Utilisez des récipients réutilisables pour conserver les aliments au lieu de les emballer dans du papier d’aluminium ou du film plastique.

114. Apportez une bouteille d’eau réutilisable ! L’eau en bouteille est un gaspillage et est très inefficace dans la plupart des pays développés.

AU BUREAU

115. Former moi-même ou un employé pour devenir un agent de conservation de l’énergie.

116. Faire de la conservation la responsabilité de quelqu’un mettra votre entreprise sur la voie de l’économie d’énergie.

117. Participer à un programme commercial de réponse à la demande de l’OPA.

118. Installez un ferme-porte automatique efficace. Les portes ne peuvent pas économiser de l’énergie si elles ne sont pas fermées.

119. Former et encourager les employés qui identifient et mettent en œuvre des économies d’énergie.

120. Récompenser les personnes qui travaillent avec moi pour leurs idées innovantes et économes en argent.

121. Célébrer la mise en œuvre de mesures d’efficacité énergétique réussies.

122. Veiller à ce que les salles de réunion soient équipées d’interrupteurs à détection de mouvement.

AU TRAVAIL – EMPLOYÉS

123. Éteignez les lumières des salles de réunion lorsqu’elles ne sont pas utilisées.

124. En été, l’éclairage inutile peut augmenter la charge de la climatisation.

125. Diminuez, éteignez ou supprimez les lumières près des fenêtres pendant la journée.

126. Utilisez un éclairage de travail efficace lorsque cela est nécessaire.

127. Débranchez les cafetières, les grille-pain et les micro-ondes. Assurez-vous qu’ils sont débranchés pendant les week-ends et avant de fermer le bureau pour les vacances.

128. Utilisez les escaliers au lieu de prendre l’ascenseur. Non seulement cela permet d’économiser de l’énergie, mais c’est aussi un bon exercice.

129. Pensez à l’impression recto-verso, à la réutilisation du papier et à l’utilisation du courrier électronique au lieu de l’envoi de documents par la poste ou par télécopie.

EN CONDUISANT

130. Lorsque vous conduisez, évitez de freiner et de démarrer rapidement, car cela réduit le kilométrage.

131. Ne faites pas tourner votre voiture inutilement. La marche au ralenti produit de nombreux polluants et consomme inutilement du carburant.

132. Si vous pouvez voyager en dehors des heures de pointe ou utiliser les transports publics, faites-le. Les embouteillages ne font que créer davantage de pollution, gaspiller du carburant et causer du stress !

133. Maintenez vos pneus correctement gonflés – des pneus sous-gonflés réduisent le kilométrage.

134. Utilisez de l’essence super sans plomb car elle est plus efficace. Si possible, utilisez du diesel à combustion propre.

135. N’utilisez la climatisation que lorsqu’elle est nécessaire.

136. Ouvrez les fenêtres ou fermez-les pour régler la chaleur au lieu d’utiliser le climatiseur.

137. Garez-vous à l’ombre pour éviter que votre voiture ne surchauffe et ne dépende de l’air conditionné.

138. Entretenez votre climatiseur pour vous assurer qu’il fonctionne efficacement et qu’il ne perd pas de CFC.

139. Coupez votre moteur si vous vous arrêtez pendant plus de 30 secondes.

140. Conduisez lentement, mon indicateur L/100km fonctionne au maximum de son efficacité à 90 km/h sur les autoroutes..

AUTRES ÉCONOMIES D’ÉNERGIE

141. Débarrassez-vous des réfrigérateurs ou congélateurs de réserve. Un appareil supplémentaire peut ajouter plus de 100 $ à vos factures d’énergie chaque année, et il constitue un risque pour la sécurité des jeunes enfants.

142. Gardez les jacuzzis extérieurs couverts lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Si vous avez une piscine, utilisez une couverture solaire pour utiliser la chaleur naturelle du soleil pour chauffer l’eau.

143. Recouvrez les matelas d’eau d’édredons ou de couvertures pour aider à conserver leur chaleur. Vous pouvez également isoler le fond avec une feuille de mousse isolante rigide.

144. Gardez la porte du garage fermée, surtout en hiver.

145. Si vous avez besoin d’une nouvelle tondeuse à gazon, envisagez un modèle électrique. Ils sont moins chers à utiliser (environ trois cents d’électricité par utilisation), 75 % plus silencieux et ils réduisent considérablement les émissions toxiques.

146. Au lieu d’utiliser du charbon de bois ou du propane, qui pollue l’air et coûte cher, essayez un gril électrique ou au gaz naturel. Ils sont plus économiques et plus pratiques – vous ne serez jamais à court de carburant.

147. Débranchez tout appareil électrique qui n’est pas utilisé. De nombreux appareils, notamment les ordinateurs et les téléviseurs, consomment de l’énergie même lorsqu’ils sont éteints.

148. Placez les humidificateurs et les déshumidificateurs loin des murs et des meubles encombrants. Ces appareils fonctionnent mieux lorsque l’air circule librement autour d’eux. Veillez à nettoyer souvent l’appareil pour éviter le développement de moisissures et de bactéries malsaines.

149. Si votre maison n’est pas isolée par des murs latéraux, placez des meubles lourds comme des étagères, des armoires et des canapés le long des murs extérieurs, et utilisez des édredons décoratifs comme tentures murales. Cela aidera à bloquer l’air froid.

150. Lorsque vous partez en vacances, n’oubliez pas de donner du repos à vos appareils ménagers. Éteignez et débranchez tout ce que vous pouvez, réglez votre chauffe-eau sur le réglage le plus bas et coupez l’alimentation en eau du lave-vaisselle et du lave-linge.

151. Utilisez les transports en commun chaque fois que possible.

Bouton retour en haut de la page