Ecosystème

20 problèmes environnementaux auxquels notre monde est confronté aujourd’hui

Notre environnement est en constante évolution. Ce fait est indéniable. Cependant, à mesure que notre environnement change, il devient de plus en plus nécessaire de prendre conscience des problèmes qui l’entourent. Avec l’afflux massif de catastrophes naturelles, les périodes de réchauffement et de refroidissement, les différents types de régimes climatiques et bien plus encore, les gens doivent être conscients des types de problèmes environnementaux auxquels notre planète est confrontée.

Le réchauffement de la planète est devenu un fait incontestable de notre mode de vie actuel ; notre planète se réchauffe et nous faisons définitivement partie du problème. Cependant, ce n’est pas le seul problème environnemental dont nous devrions nous préoccuper. Partout dans le monde, les gens sont confrontés chaque jour à une multitude de problèmes environnementaux nouveaux et difficiles. Certains d’entre eux sont mineurs et n’affectent que quelques écosystèmes, mais d’autres modifient radicalement le paysage de ce que nous connaissons déjà.

La Terre ne continuera pas à offrir sa récolte, sauf si elle est gérée fidèlement. Nous ne pouvons pas dire que nous aimons la terre et ensuite prendre des mesures pour la détruire pour l’usage des générations futures. ~ Jean-Paul II

« Les questions environnementales sont définies comme des problèmes liés aux systèmes de la planète (air, eau, sol, etc.) qui se sont développés à la suite d’une intervention humaine ou d’un mauvais traitement de la planète. »

Notre planète est au bord d’une grave crise environnementale. Les problèmes environnementaux actuels nous rendent vulnérables aux catastrophes et aux tragédies, aujourd’hui et à l’avenir.

Nous sommes dans un état d’urgence planétaire, les problèmes environnementaux s’accumulant autour de nous. Si nous n’abordons pas les différents problèmes avec prudence et sérieux, nous sommes certainement condamnés à la catastrophe. Les problèmes environnementaux actuels nécessitent également une attention urgente.

20 grands problèmes environnementaux actuels

1. La pollution

 

 

Il existe sept grands types de pollution – l’air, l’eau, le sol, le bruit, la radioactivité, la lumière et la chaleur – et ce sont les principales causes qui affectent notre environnement de nombreuses manières. Tous ces types de pollution sont liés entre eux et s’influencent mutuellement. C’est pourquoi nous devons les traiter tous ensemble.

La pollution de l’air, de l’eau et du sol nécessite des millions d’années pour se résorber. L’industrie et les gaz d’échappement des véhicules à moteur sont les polluants les plus importants. Les métaux lourds, les nitrates et le plastique sont des toxines responsables de la pollution.

Alors que la pollution de l’eau est causée par les marées noires, les pluies acides et les eaux de ruissellement urbaines, la pollution de l’air est causée par divers gaz et toxines libérés par les industries et les usines et par la combustion de combustibles fossiles ; la pollution des sols est principalement causée par les déchets industriels qui privent les sols de nutriments essentiels.

2. La dégradation des sols

Au niveau mondial, la sécurité alimentaire dépend du fait que les sols sont ou non en bon état pour produire des cultures. Selon les estimations des Nations unies, environ 12 millions d’hectares de terres agricoles par an sont sérieusement dégradés.

Les sols sont endommagés pour de nombreuses raisons. Parmi ces raisons, citons l’érosion, le surpâturage, la surexposition aux polluants, la monoculture, le compactage du sol, la conversion de l’utilisation des terres et bien d’autres encore.

Il existe aujourd’hui un large éventail de techniques de conservation et de restauration des sols, allant de l’agriculture sans labour à la rotation des cultures, en passant par la rétention de l’eau grâce à la construction de terrasses.

3. Le réchauffement de la planète

Les changements climatiques tels que le réchauffement de la planète sont le résultat de pratiques humaines telles que l’émission de gaz à effet de serre. Le réchauffement de la planète entraîne une augmentation de la température des océans et de la surface de la terre, ce qui provoque des catastrophes naturelles telles que des inondations, la fonte des calottes polaires, l’élévation du niveau des mers, ainsi que des schémas de précipitations non naturels tels que des crues soudaines, des ouragans, des incendies de forêt, des sécheresses, un excès de neige ou la désertification.

4. Surpopulation

La population de la planète atteint des niveaux insoutenables car elle est confrontée à une pénurie de ressources comme l’eau, le carburant et la nourriture. L’explosion démographique dans les pays moins développés et en développement pèse sur des ressources déjà rares.

L’agriculture intensive pratiquée pour produire de la nourriture nuit à l’environnement par l’utilisation d’engrais chimiques, de pesticides et d’insecticides. La surpopulation est également l’un des principaux problèmes environnementaux actuels.

5. L’épuisement des ressources naturelles

Un autre problème environnemental actuel crucial est l’épuisement des ressources naturelles. Nous, les humains, utilisons tellement de ressources naturelles qu’il faudrait presque 1,5 Terre pour couvrir tous nos besoins.

Ce phénomène va encore s’accentuer à l’avenir en raison de l’industrialisation massive de pays asiatiques comme l’Inde et la Chine. L’utilisation accrue des ressources naturelles entraîne un certain nombre d’autres problèmes environnementaux, tels que l’industrialisation, la croissance démographique et la pollution atmosphérique.

À terme, l’épuisement des ressources naturelles entraînera une crise énergétique. Les substances chimiques émises par de nombreuses ressources naturelles contribuent au changement climatique. La consommation de combustibles fossiles entraîne l’émission de gaz à effet de serre, qui sont les principaux responsables du réchauffement de la planète et du changement climatique.

A lire aussi :  Biome du désert et principaux types de déserts sur Terre

Dans le monde entier, les gens s’efforcent de passer à des sources d’énergie renouvelables comme l’énergie solaire, l’énergie éolienne, le biogaz et l’énergie géothermique. Ainsi, le coût de l’installation de l’infrastructure et de l’entretien de ces sources s’est effondré ces dernières années.

6. Production de déchets non durables

L’énorme production de déchets due à notre hyperconsommation est une menace majeure pour l’environnement. Selon l’étude, une personne moyenne produit 1,5 kg de déchets par jour, et les États-Unis représentent à eux seuls 220 millions de tonnes par an.

Cette hyperconsommation entraîne la production de déchets non biodégradables sous forme d’emballages en plastique, de déchets électroniques toxiques et de produits chimiques nocifs qui s’infiltrent dans nos cours d’eau.

Lorsque ces déchets finissent dans les décharges, ils génèrent d’énormes quantités de méthane, qui se classe parmi les pires gaz à effet de serre en raison de son fort potentiel de réchauffement de la planète. Ils créent de graves risques d’explosion.

Comme la technologie moderne nous permet d’accéder à des environnements numériques, de nombreuses choses dont vous avez besoin peuvent être réalisées dans le nuage. Réfléchissez bien à vos achats.

7. L’élimination des déchets

La surconsommation de ressources et la création de matières plastiques créent une crise mondiale de l’élimination des déchets. Les pays développés sont connus pour produire une quantité excessive de déchets ou d’ordures et pour déverser leurs déchets dans les océans et les pays moins développés.

L’élimination des déchets nucléaires est associée à d’énormes risques sanitaires. Les déchets de plastique, de restauration rapide, d’emballage et les déchets électroniques bon marché menacent le bien-être de l’homme. L’élimination des déchets est donc l’un des problèmes environnementaux actuels les plus urgents.

8. Déforestation

Nos forêts sont des puits naturels de dioxyde de carbone et produisent de l’oxygène frais. Elles contribuent également à réguler la température et les précipitations. À l’heure actuelle, les forêts couvrent 30 % des terres, mais chaque année, la couverture forestière est perdue, ce qui équivaut au pays du Panama, en raison de la demande croissante de la population pour plus de nourriture, d’abris et de tissus. La déforestation signifie simplement le défrichement de la couverture verte et la mise à disposition de ces terres à des fins résidentielles, industrielles ou commerciales.

9. Les calottes glaciaires polaires

La question de la fonte des calottes glaciaires polaires est controversée. Bien que des études de la NASA aient montré que la quantité de glace en Antarctique augmente, cette augmentation ne représente toutefois qu’un tiers de ce qui est perdu en Arctique.

Il existe suffisamment de preuves montrant que le niveau des mers augmente et que la fonte des calottes glaciaires arctiques y contribue largement. Au fil du temps, la fonte des calottes polaires pourrait entraîner de vastes inondations, la contamination de l’eau potable et des changements majeurs dans les écosystèmes.

10. Perte de la biodiversité

L’activité humaine entraîne l’extinction d’espèces et d’habitats et la perte de la biodiversité. Les écosystèmes, qui ont mis des millions d’années à se perfectionner, sont en danger lorsque la population d’une espèce est décimée.

L’équilibre des processus naturels comme la pollinisation est crucial pour la survie de l’écosystème, et l’activité humaine le menace. Un autre exemple est la destruction des récifs coralliens dans les différents océans, qui abritent une riche vie marine.

11. Le changement climatique

Le changement climatique est un autre problème environnemental qui a fait surface au cours des deux dernières décennies. Il est dû à l’augmentation du réchauffement de la planète, qui résulte de l’augmentation de la température de l’atmosphère due à la combustion de combustibles fossiles et à la libération de gaz nocifs par les industries.

Le changement climatique a plusieurs effets néfastes, mais pas seulement : la fonte des glaces polaires, le changement des saisons, l’apparition de nouvelles maladies, la fréquence des inondations et le changement du scénario météorologique général.

12. Acidification des océans

Il s’agit d’un impact direct de la production excessive de CO2. 25% du CO2 atmosphérique total est produit par les humains. L’acidité des océans a augmenté au cours des 250 dernières années, mais d’ici 2100, elle pourrait augmenter de 150 %. L’impact principal est sur les mollusques et le plancton de la même manière que l’ostéoporose humaine.

13. Le cycle de l’azote

Nous ignorons souvent les effets de l’utilisation de l’azote par l’homme. L’azote est un élément crucial de toute vie. Des problèmes surviennent lorsque le cycle de l’azote n’est pas équilibré.

Le processus par lequel il est converti ou « fixé » en une forme plus utilisable est appelé fixation. La fixation se fait de manière biologique et par la foudre, mais elle peut aussi se faire de manière industrielle. L’homme a appris à convertir l’azote gazeux en ammoniac (NH3-) et en engrais riches en azote pour compléter la quantité d’azote fixée naturellement.

On estime que l’agriculture est responsable d’environ 50 % de la fixation de l’azote sur terre, par la culture de plantes fixatrices d’azote et la production d’engrais d’origine humaine. Lorsque la consommation d’azote est supérieure à la demande des plantes, il peut être lessivé des sols vers les cours d’eau et contribuer à l’eutrophisation.

Les niveaux excessifs d’azote dans l’eau peuvent nuire aux écosystèmes marins, en stimulant de manière excessive la croissance des plantes et des algues. Cela empêche la lumière de pénétrer dans les eaux plus profondes, ce qui nuit au reste de la population marine.

A lire aussi :  Qu'est-ce que la Journée mondiale de l'environnement et quelles sont les activités de la Journée de l'environnement ?

Le problème peut également se produire pendant la nitrification et la dénitrification. De l’oxyde nitreux (N2O) peut se former lorsque le processus chimique n’est pas achevé. Le N2O est un puissant gaz à effet de serre qui contribue au réchauffement de la planète.

14. L’appauvrissement de la couche d’ozone

La couche d’ozone est une couche de protection invisible autour de la planète qui nous protège des rayons nocifs du soleil. L’appauvrissement de la couche d’ozone de l’atmosphère est attribué à la pollution causée par le chlore et le bromure présents dans les chlorofluorocarbones (CFC). Lorsque ces gaz toxiques atteignent la haute atmosphère, ils créent un trou dans la couche d’ozone, dont le plus grand se trouve au-dessus de l’Antarctique.

Les CFC sont interdits dans de nombreuses industries et produits de consommation. La couche d’ozone est précieuse car elle empêche les rayons UV nocifs d’atteindre la terre. C’est l’un des plus importants problèmes environnementaux actuels.

15. Pluies acides

Les pluies acides sont dues à la présence de certains polluants dans l’atmosphère. Les pluies acides peuvent être causées par la combustion de combustibles fossiles, l’éruption de volcans ou la décomposition de la végétation qui libère du dioxyde de soufre et de l’oxyde d’azote dans l’atmosphère.

Les pluies acides sont un problème environnemental connu qui peut avoir un effet grave sur la santé humaine, la faune et les espèces aquatiques.

16. La pollution de l’eau

L’eau potable devient une denrée rare. L’eau devient un enjeu économique et politique car la population humaine se bat pour cette ressource.

L’une des options proposées consiste à utiliser le processus de désalinisation. Le développement industriel remplit nos rivières, mers et océans de polluants toxiques, qui constituent une menace majeure pour la santé humaine.

17. La surpêche

La surpêche affecte gravement les écosystèmes naturels et entraîne un déséquilibre de la vie océanique. On estime qu’environ 63 % des stocks mondiaux de poissons sont surexploités. La surpêche pousse les flottes de pêche à migrer vers de nouvelles eaux qui épuisent davantage les stocks de poissons.

En outre, elle a des effets négatifs sur les communautés côtières qui dépendent de la pêche pour vivre.

18. Étalement urbain

L’étalement urbain désigne la migration de la population des zones urbaines à forte densité vers les zones rurales à faible densité, ce qui entraîne l’étalement de la ville sur de plus en plus de terres rurales.

L’étalement urbain entraîne une dégradation des sols, une augmentation du trafic, des problèmes environnementaux et des problèmes de santé. La demande sans cesse croissante de terres déplace l’environnement naturel composé de la flore et de la faune, au lieu de le remplacer.

19. Les problèmes de santé publique

Les problèmes environnementaux actuels présentent de nombreux risques pour la santé des humains et des animaux. L’eau sale est le plus grand risque sanitaire au monde et constitue une menace pour la qualité de vie et la santé publique.

Les eaux de ruissellement vers les rivières transportent avec elles des toxines, des produits chimiques et des organismes porteurs de maladies. Les polluants provoquent des maladies respiratoires comme l’asthme et des problèmes cardio-vasculaires. Les températures élevées favorisent la propagation de maladies infectieuses comme la dengue.

20. Le génie génétique

La modification génétique des aliments à l’aide de la biotechnologie est appelée génie génétique. La modification génétique des aliments entraîne une augmentation des toxines et des maladies car les gènes d’une plante allergique peuvent être transférés à la plante cible. Les cultures génétiquement modifiées peuvent causer de graves problèmes environnementaux, car un gène modifié peut s’avérer toxique pour la faune.

Un autre inconvénient est que l’utilisation accrue de toxines pour fabriquer des plantes résistantes aux insectes peut entraîner une résistance des organismes résultants aux antibiotiques.

Le besoin de changement dans notre vie quotidienne et dans les mouvements de notre gouvernement est de plus en plus grand. Étant donné que tant de facteurs différents entrent en jeu, comme le vote, les questions gouvernementales, le désir de s’en tenir à une routine, beaucoup de gens ne considèrent pas que ce qu’ils font affectera les générations futures.

Si les humains continuent d’avancer d’une manière aussi néfaste pour l’avenir, il n’y aura pas d’avenir à envisager. Même s’il est vrai que nous ne pouvons pas physiquement empêcher la couche d’ozone de s’amincir (et les scientifiques ont encore du mal à trouver la cause exacte de ce phénomène), il y a encore beaucoup de choses que nous pouvons faire pour essayer d’atténuer ce que nous savons déjà.

En sensibilisant votre communauté locale et vos familles à ces questions, vous pouvez contribuer à créer un lieu de vie plus respectueux de l’environnement pour vous et les générations futures.

Bouton retour en haut de la page