Pollution de l'Eau

Causes, effets et solutions à la pollution des océans qui pourraient sauver notre planète

Les océans sont les plus grandes masses d’eau de la planète Terre. Au cours des dernières décennies, les activités humaines excessives ont gravement affecté la vie marine sur les océans de la Terre. La pollution des océans, également appelée pollution marine, consiste à répandre dans l’océan des substances nocives telles que du pétrole, du plastique, des déchets industriels et agricoles et des particules chimiques.

Étant donné que les océans abritent une grande variété d’animaux et de plantes marins, il est de la responsabilité de chaque citoyen de jouer son rôle pour rendre ces océans propres afin que les espèces marines puissent prospérer plus longtemps.

L’exploitation minière de matériaux tels que le cuivre et l’or est une source majeure de contamination de l’océan. Par exemple, le cuivre est une source majeure de polluants dans l’océan et peut interférer avec les cycles de vie de nombreux organismes marins et la vie.

La plus grande menace pour notre planète est la croyance que quelqu’un d’autre va la sauver. ~ Robert Swan

Selon le National Geographic,

« De nombreux polluants océaniques sont libérés dans l’environnement bien en amont des côtes. Les engrais riches en azote épandus par les agriculteurs à l’intérieur des terres, par exemple, se retrouvent dans les ruisseaux, les rivières et les eaux souterraines de la région et finissent par se déposer dans les estuaires, les baies et les deltas. Ces nutriments en excès peuvent engendrer des proliférations massives d’algues qui privent l’eau d’oxygène, laissant des zones où la vie marine ne peut exister ou presque. »

Les différentes causes de la pollution des océans

La pollution pénètre dans l’océan de différentes manières. En voici quelques-unes :

1. Eaux usées

La pollution peut pénétrer directement dans l’océan. Les eaux usées ou les substances polluantes s’écoulent par les égouts, les rivières ou les drainages directement dans l’océan. C’est souvent ainsi que les minéraux et les substances provenant des camps miniers se retrouvent dans l’océan.

La libération d’autres nutriments chimiques dans l’écosystème de l’océan entraîne une réduction des niveaux d’oxygène, le dépérissement de la vie végétale et un grave déclin de la qualité de l’eau de mer elle-même. Par conséquent, tous les niveaux de la vie océanique, plantes et animaux, sont fortement affectés.

2. Produits chimiques toxiques provenant des industries

Les déchets industriels et agricoles sont une autre forme la plus courante de déchets qui sont directement déversés dans les océans, entraînant une pollution des océans.

Le déversement de liquides toxiques dans l’océan affecte directement la vie marine car ils sont considérés comme dangereux, et deuxièmement, ils augmentent la température de l’océan, un phénomène connu sous le nom de pollution thermique, car la température de ces liquides est assez élevée. Les animaux et les plantes qui ne peuvent pas survivre à des températures plus élevées finissent par périr.

3. Le ruissellement terrestre

Le ruissellement terrestre est une autre source de pollution de l’océan. Cela se produit lorsque l’eau s’infiltre au maximum dans le sol et que l’excès d’eau provenant de la pluie, des inondations ou de la fonte des neiges s’écoule sur la terre et dans l’océan.

Souvent, cette eau ramasse des contaminants nocifs d’origine humaine qui polluent l’océan, notamment des engrais, du pétrole, des pesticides et d’autres formes de contaminants du sol. Les engrais et les déchets des animaux terrestres et des humains peuvent être extrêmement nocifs pour l’océan en créant des zones mortes.

4. Déversements de pétrole à grande échelle

La pollution des navires est une énorme source de pollution des océans, dont l’effet le plus dévastateur est la marée noire. Le pétrole brut reste pendant des années dans la mer et est extrêmement toxique pour la vie marine, étouffant souvent les animaux marins à mort une fois qu’il les a piégés. Malheureusement, le pétrole brut est aussi extrêmement difficile à nettoyer, ce qui signifie que lorsqu’il est séparé, il est généralement là pour rester.

En outre, de nombreux navires perdent des milliers de caisses chaque année en raison des tempêtes, des urgences et des accidents. Cela entraîne une pollution sonore (bruit excessif et inattendu qui perturbe l’équilibre de la vie, le plus souvent causé par les modes de transport), un excès d’algues et des eaux de ballast.

Souvent, d’autres espèces peuvent également envahir un écosystème et lui faire du tort en interrompant les cycles de vie d’autres organismes, provoquant un choc de la nature déjà endommagée par le trop-plein de pollution.

A lire aussi :  Devriez-vous vous inquiéter des microplastiques dans l'eau en bouteille ?

5. L’exploitation minière des océans

L’exploitation minière en haute mer est une autre source de pollution des océans. Les sites d’exploitation minière en mer qui cherchent de l’argent, de l’or, du cuivre, du cobalt et du zinc créent des dépôts de sulfure jusqu’à trois mille cinq cents mètres de profondeur dans l’océan.

Bien que nous n’ayons pas encore rassemblé suffisamment de preuves scientifiques pour expliquer pleinement les dures répercussions environnementales de l’exploitation minière en eaux profondes, nous avons une idée générale du fait que l’exploitation minière en eaux profondes endommage les niveaux les plus bas de l’océan et augmente la toxicité de la région. Ces dommages permanents provoquent également des fuites, de la corrosion et des déversements d’hydrocarbures qui ne font qu’entraver davantage l’écosystème de la région.

6. La pollution atmosphérique

La pollution de l’atmosphère est, croyez-le ou non, une source énorme de pollution des océans. Cela se produit lorsque des objets situés loin à l’intérieur des terres sont emportés par le vent sur de longues distances et finissent dans l’océan.

Il peut s’agir d’objets naturels comme la poussière et le sable ou d’objets fabriqués par l’homme comme les débris et les déchets. La plupart des débris, en particulier les débris de plastique, ne peuvent pas se décomposer et restent en suspension dans le courant de l’océan pendant des années.

Les animaux peuvent s’accrocher au plastique ou le prendre pour de la nourriture, ce qui les tue lentement sur une longue période. Les animaux qui sont le plus souvent victimes des débris plastiques sont les tortues, les dauphins, les poissons, les requins, les crabes, les oiseaux de mer et les crocodiles.

Par ailleurs, la température de l’océan est fortement influencée par le dioxyde de carbone et les changements climatiques, ce qui a un impact majeur sur les écosystèmes et les communautés de poissons qui vivent dans l’océan. En particulier, l’augmentation des niveaux de Co2 acidifie l’océan sous la forme de pluies acides.

Bien que l’océan puisse absorber le dioxyde de carbone provenant de l’atmosphère, les niveaux de dioxyde de carbone augmentent régulièrement et les mécanismes d’absorption de l’océan, en raison de l’augmentation de la température de l’océan, sont incapables de suivre le rythme.

Les effets dévastateurs de la pollution des océans

1. Effet des déchets toxiques sur les animaux marins

La marée noire est dangereuse pour la vie marine à plusieurs égards. Le pétrole déversé dans l’océan peut se déposer sur les branchies et les plumes des animaux marins, ce qui les empêche de se déplacer ou de voler correctement ou de nourrir leurs enfants. L’effet à long terme sur la vie marine peut inclure le cancer, une défaillance du système de reproduction, des changements de comportement et même la mort.

2. Perturbation du cycle des récifs coralliens

La marée noire flotte à la surface de l’eau et empêche la lumière du soleil d’atteindre les plantes marines et affecte le processus de photosynthèse. L’irritation de la peau et des yeux, les problèmes pulmonaires et hépatiques peuvent avoir un impact sur la vie marine pendant une longue période.

3. Diminution de la teneur en oxygène de l’eau

La plupart des débris présents dans l’océan ne se décomposent pas et restent dans l’océan pendant des années. Ils consomment de l’oxygène à mesure qu’ils se dégradent. En conséquence, les niveaux d’oxygène diminuent. Lorsque les niveaux d’oxygène diminuent, les chances de survie des animaux marins comme les baleines, les tortues, les requins, les dauphins et les pingouins pendant une longue période diminuent également.

4. Défaillance du système reproductif des animaux marins

Les déchets industriels et agricoles contiennent divers produits chimiques toxiques qui sont considérés comme dangereux pour la vie marine. Les produits chimiques provenant des pesticides peuvent s’accumuler dans les tissus adipeux des animaux, entraînant une défaillance de leur système reproductif.

5. Effet sur la chaîne alimentaire

Les produits chimiques utilisés dans l’industrie et l’agriculture sont rejetés dans les rivières et de là, ils sont transportés dans les océans. Ces produits chimiques ne se dissolvent pas et coulent au fond de l’océan. Les petits animaux ingèrent ces produits chimiques et sont ensuite mangés par de grands animaux, ce qui affecte toute la chaîne alimentaire.

6. Affecter la santé humaine

Les animaux de la chaîne alimentaire touchée sont ensuite mangés par les humains, ce qui affecte leur santé car les toxines de ces animaux contaminés se déposent dans les tissus des personnes et peuvent entraîner des cancers, des malformations congénitales ou des problèmes de santé à long terme.

A lire aussi :  Pluie de plastique dans les montagnes Rocheuses : une découverte alarmante

Solutions à la pollution des océans

La pollution des océans est un problème qui fait rage et qui doit être résolu le plus rapidement possible. Avec la pollution des océans, les écosystèmes marins sont gravement perturbés.

En outre, les réserves d’eau de la planète sont de plus en plus limitées. Dans ces conditions, il est essentiel de trouver des moyens de résoudre la pollution des océans. Certains de ces moyens sont les suivants :

1. Réduire l’utilisation des produits en plastique

Croyez-le ou non, les déchets plastiques constituent la plus grande partie des polluants océaniques. Sur les 260 millions de tonnes de plastique produites chaque année dans le monde, environ 10 % finissent dans les océans.

Ces plastiques mettent ensuite des milliers d’années à se décomposer, période pendant laquelle ils constituent une terrible menace pour la vie dans les océans. Ainsi, la réduction de l’utilisation des produits en plastique pourrait contribuer à réduire considérablement les taux de pollution des océans.

2. Utilisez des bouteilles et des couverts réutilisables

Les bouteilles et les couverts utilisés et jetés contribuent énormément à la pollution des océans. Il ne faut pas oublier que la plupart des bouteilles et des couverts non réutilisables sont fabriqués en plastique ou en polystyrène. Ces deux matériaux ont besoin de quelques centaines ou milliers d’années pour se décomposer.

Une bouteille en plastique a besoin d’environ 450 ans pour se décomposer complètement. Pendant ce temps, elle reste dans l’océan, libérant des toxines qui empoisonnent la vie marine.

3. Recyclez tout ce que vous pouvez

Les 3 R sont définitivement les sauveurs de la santé des océans. Avec l’augmentation de la population, il est vrai que les déchets produits augmentent également de manière significative. Comme il est de plus en plus difficile de trouver des décharges, une grande partie des déchets se retrouvent dans les fonds marins. Ces déchets qui sont déversés dans l’océan y restent longtemps, ce qui affecte la vie marine.

L’un des moyens utiles de réduire la production de déchets est le recyclage. Avant de jeter des objets, nous pouvons vérifier s’ils sont recyclables. Ensuite, les produits qui peuvent être recyclés peuvent être apportés au centre de recyclage le plus proche.

4. Arrêtez de jeter des déchets sur la plage et commencez à la nettoyer.

La plage est sans aucun doute l’un des endroits les plus agréables à visiter et à fréquenter. C’est pourquoi on y jette beaucoup de détritus. La première et principale chose qui doit vraiment cesser est celle-ci. De nombreuses poubelles devraient être placées sur les plages.

Si quelqu’un est vu en train de jeter des déchets, il doit être arrêté immédiatement et certaines règles strictes doivent être respectées à tout moment. De plus, si la plage semble désordonnée, nous pourrions ramasser les déchets et les jeter dans la poubelle.

5. Réduire l’utilisation d’engrais chimiques

Les eaux de ruissellement, elles aussi, polluent énormément les océans. Pour éviter cela, l’utilisation d’engrais chimiques doit également être contrôlée et réglementée. Il ne faut pas oublier que l’utilisation excessive d’engrais chimiques nuit non seulement aux sols, mais aussi aux masses d’eau situées à proximité et, finalement, à l’océan. Ces écoulements sont si toxiques qu’ils peuvent très facilement tuer la vie marine.

6. Réduire la consommation d’énergie

L’augmentation de la population entraîne une augmentation de la demande d’énergie. Une grande partie de cette énergie est produite à partir du pétrole. Ce pétrole est obtenu par le forage des fonds marins. Tout déversement au cours de la procédure peut nuire à la vie marine. En plus de cela, la procédure elle-même viole l’équilibre écologique marin. Ainsi, en contrôlant notre consommation d’énergie, nous pourrions également résoudre le problème de la pollution des océans.

Bouton retour en haut de la page