Changements climatiques

Comprendre les combustibles fossiles et l’évolution vers les énergies renouvelables.

Si vous avez suivi l’actualité ces derniers temps, vous avez probablement beaucoup entendu parler des combustibles fossiles comme le gaz naturel et le pétrole. Nous utilisons des combustibles fossiles pour produire de l’électricité, chauffer nos maisons et alimenter nos véhicules depuis des décennies. Mais maintenant, nous sommes en train de les éliminer progressivement au profit de sources d’énergie renouvelables comme l’éolien et le solaire. Non seulement les combustibles fossiles nuisent à l’environnement et contribuent au changement climatique, mais ils sont également une grande partie de la raison pour laquelle les prix de l’électricité continuent d’augmenter. Bien que nous soyons plus que jamais conscients des dangers des énergies fossiles, la transition vers une énergie propre prendra du temps. C’est pourquoi il est important de savoir d’où vient votre énergie afin de pouvoir faire les choix les plus responsables.

Quels sont les trois types de combustibles fossiles ?

Il existe trois principaux types de combustibles fossiles – le charbon, le pétrole et le gaz naturel – mais ils peuvent être traités de différentes manières pour produire une large gamme de produits. Le pétrole, également connu sous le nom de pétrole, peut être raffiné en carburants de tous les jours comme l’essence. Les centrales électriques au charbon utilisent le charbon pour produire de l’électricité, tandis que le gaz naturel peut être pompé directement dans votre cuisine ou stocké sous forme liquéfiée. Le propane, le butane et le kérosène sont également dérivés de combustibles fossiles, tout comme de nombreux savons, plastiques et même certains ingrédients alimentaires courants. Bien que nous puissions penser que les combustibles fossiles sont principalement une source d’énergie, les sous-produits du pétrole brut et du gaz se sont retrouvés dans de nombreux autres domaines de notre vie.

Où trouve-t-on les combustibles fossiles ?

Les combustibles fossiles sont le résultat de millions d’années de chaleur et de pression transformant la matière organique – comme les plantes, les bactéries et les tissus animaux – en charbon, pétrole ou gaz. Les combustibles fossiles ne sont pas littéralement des fossiles – les os et les coquillages ne sont pas une grande source d’énergie – mais les gisements de pétrole et de gaz dont nous dépendons aujourd’hui remontent à l’âge des dinosaures, il y a plus de 65 millions d’années. En conséquence, la plupart de ces gisements se trouvent sous terre, dans des roches sédimentaires ou des sables bitumineux, et ils nécessitent des efforts importants pour les trouver et les extraire. Les combustibles fossiles ne sont pas répartis uniformément, de sorte que certaines régions sont plus abondantes en combustibles fossiles que d’autres. Selon l’Energy Information Administration, 32 États produisent du pétrole brut, mais le Texas représente plus de 42 % de la production américaine de pétrole brut. En termes de production énergétique mondiale, les États-Unis produisent le plus de gaz et de pétrole, tandis que la Chine produit le plus de charbon. Étant donné que les gisements de combustibles fossiles sont souvent situés loin des régions qu’ils approvisionnent, les pipelines peuvent être utilisés pour transporter les combustibles fossiles d’une région à une autre, créant ainsi davantage de risques environnementaux potentiels, tels que des fuites et des déversements pendant le transport.

Les énergies fossiles sont-elles renouvelables ?

Si les êtres humains mesuraient leur durée de vie en millions d’années, alors vous pourriez faire valoir que les combustibles fossiles sont renouvelables. Après tout, de nouveaux gisements de combustibles fossiles sont en train de se produire en ce moment même, tout comme de nouvelles chaînes de montagnes se développent et les continents se déplacent. Mais qui a autant de temps à attendre ? Pour nos besoins, les combustibles fossiles ne sont pas une source d’énergie renouvelable car notre utilisation actuelle des combustibles fossiles les épuise à un rythme beaucoup plus rapide qu’ils ne peuvent être remplacés.

Combien reste-t-il de combustible fossile dans le monde ?

Si nous continuions à utiliser les combustibles fossiles au rythme actuel, Our World in Data estime qu’il nous resterait 114 ans de charbon et un peu plus de 50 ans de pétrole et de gaz naturel. Bien sûr, cela est basé sur les réserves connues, de sorte que la quantité réelle de combustibles fossiles restant dans le monde est susceptible d’être plus élevée. Mais à mesure que les réserves de combustibles fossiles deviennent plus difficiles à trouver, le coût de production augmenterait, faisant craindre une crise du « pic pétrolier ». Mais le risque de manquer de pétrole n’est pas la seule raison pour arrêter la combustion des énergies fossiles et repenser notre système énergétique. La production de combustibles fossiles présente d’autres inconvénients, notamment les dommages environnementaux et les effets sur la santé humaine.

A lire aussi :  Les extraterrestres morts pourraient-ils aider à sauver l'humanité ?

Quand avons-nous commencé à utiliser des combustibles fossiles ?

Malgré leur ancienneté, la combustion de combustibles fossiles est un développement remarquablement récent dans l’histoire humaine. En fait, pendant la majeure partie du temps où les humains ont habité la planète, nous avons compté sur une seule source d’énergie renouvelable : le bois. Jusqu’en 1825, le bois représentait 100 % de toute la consommation d’énergie aux États-Unis. En 1850, cette part était tombée à 90 % lorsque l’énergie au charbon est apparue et a contribué à stimuler la révolution industrielle. Le charbon était utilisé pour chauffer les maisons ainsi que pour propulser les trains et les bateaux. Le charbon représentait 71 % de la consommation d’énergie en 1900, bien qu’il soit depuis redescendu à 10 %, les autres combustibles fossiles augmentant leur part. Le pétrole est devenu le carburant dominant en 1975, en partie en raison de son utilisation dans le secteur des transports. Aujourd’hui, le bois ne représente que 2,1 % de la consommation d’énergie aux États-Unis, tandis que le gaz naturel et le pétrole représentent la majorité de l’énergie. L’énergie nucléaire, l’énergie hydroélectrique et d’autres formes de production d’énergie renouvelable représentent environ 20 %.

Pourquoi les combustibles fossiles sont-ils mauvais pour l’environnement ?

Le plus gros problème avec la combustion des combustibles fossiles est qu’elle produit du dioxyde de carbone, un gaz à effet de serre. Les émissions de carbone provenant des combustibles fossiles sont l’un des principaux contributeurs au changement climatique, avec le méthane provenant de l’agriculture animale. Les émissions de dioxyde de carbone continuent d’augmenter malgré les nouvelles politiques climatiques. Ces émissions augmentent le risque d’élévation du niveau de la mer et d’incendies de forêt en raison du réchauffement climatique. Les technologies de capture du carbone pourraient être en mesure de renvoyer une partie de ces émissions de gaz à effet de serre dans la Terre, mais elles ne sont pas encore suffisamment développées pour être totalement fiables. Le changement climatique n’est pas la seule façon dont les combustibles fossiles endommagent l’environnement. L’industrie des combustibles fossiles a été responsable de fuites et de déversements de pétrole majeurs, notamment le déversement de l’Exxon Valdez en 1989 et la catastrophe de Deepwater Horizon en avril 2020. À mesure que les gisements de combustibles fossiles deviennent plus difficiles à trouver, les producteurs d’énergie doivent recourir à des méthodes plus risquées, telles que la fracturation hydraulique (« fracking »), qui peut nuire à l’écosystème et contaminer les réserves d’eau souterraine. En Chine, qui dépend fortement de l’extraction et de la combustion du charbon, les décès prématurés dus à la pollution de l’air sont parmi les plus élevés au monde.

Pourquoi les combustibles fossiles sont-ils importants ?

Si les combustibles fossiles sont si nocifs pour l’environnement et la santé humaine, pourquoi les utilisons-nous encore ? Cela s’explique en partie par le fait qu’il faut du temps pour passer à des sources de carburant alternatives, telles que l’énergie éolienne, solaire et nucléaire. En attendant, les gens doivent alimenter leurs maisons et conduire leurs véhicules, de sorte que les combustibles fossiles restent une part importante de notre mix énergétique total. Par exemple, le réseau électrique du Texas tire 38 % de son électricité de sources d’énergie renouvelables et 42 % de centrales au gaz naturel. Même si cela va dans la bonne direction, éliminer les combustibles fossiles du jour au lendemain conduirait à des problèmes majeurs d’approvisionnement en électricité. Continuer à produire des combustibles fossiles aux États-Unis réduit également notre dépendance à l’égard des chaînes d’approvisionnement mondiales et des « États pétroliers » qui ne partagent pas nos valeurs.

A lire aussi :  Les physiciens prédisent que la Terre deviendra un monde chaotique, avec des conséquences désastreuses

Qu’est-ce qu’une transition énergétique juste ?

Une autre raison pour laquelle les combustibles fossiles ne sont pas purement et simplement interdits est d’assurer une transition énergétique juste et équitable pour tous. Exiger que tout le monde installe des panneaux solaires ou achète une voiture électrique tout de suite n’est tout simplement pas juste pour ceux qui n’en ont pas les moyens. Même des États comme la Californie, qui prévoit d’éliminer progressivement les véhicules à essence, n’interdiront pas complètement les nouvelles ventes avant 2035. La transition nécessitera des investissements majeurs dans l’efficacité énergétique, comme le déploiement de davantage de bornes de recharge pour véhicules électriques. L’élimination progressive des combustibles fossiles nécessite une planification à long terme en raison du temps nécessaire pour augmenter et réduire la production. Mais à mesure que les sources d’énergie renouvelables deviennent moins chères, les centrales électriques au charbon ferment à un rythme sans précédent. D’autres solutions pour réduire la dépendance aux hydrocarbures comprennent des incitations fiscales pour les personnes ou les entreprises qui choisissent d’investir dans des dispositifs de stockage d’énergie.

Quelles sont les alternatives aux combustibles fossiles ?

Alors que les combustibles fossiles deviennent de moins en moins pratiques pour une utilisation à long terme, par quoi pouvons-nous espérer les remplacer ? Certaines de ces sources d’énergie alternatives pourraient vous surprendre.

Biomasse

Les arbres ont été la source d’énergie d’origine pendant la majeure partie de l’histoire humaine. Pouvons-nous les utiliser pour produire de l’électricité à la place des combustibles fossiles ? La réponse n’est pas vraiment. Bien que le bois soit techniquement une source d’énergie renouvelable, il contribue toujours à la pollution de l’air et met du temps à se régénérer. D’autres formes de biomasse sont cependant prometteuses, notamment les granulés de bois et l’éthanol, qui peuvent être utilisés dans le secteur des transports.

L’énergie géothermique

L’énergie géothermique n’est pas une option partout dans le monde, mais les pays qui ont accès à l’énergie géothermique peuvent utiliser cette source de carburant bon marché et fiable. L’Islande prétend obtenir plus de 99% de son énergie à partir de sources géothermiques renouvelables, ce qui en fait l’un des pays les plus économes en énergie au monde.

Hydrogène

À ne pas confondre avec l’énergie hydroélectrique, qui utilise l’eau pour produire de l’électricité, les piles à hydrogène utilisent l’électrolyse pour produire de l’énergie. Étant donné que l’hydrogène est abondant et peut provenir d’un large éventail de sources, il n’y a aucun risque d’en manquer. De plus, cette méthode ne produit aucune émission de gaz à effet de serre, de sorte que les véhicules à pile à combustible à hydrogène peuvent être une alternative viable aux voitures à essence. D’autres sources d’énergie alternatives comprennent l’énergie éolienne, l’énergie solaire, l’énergie nucléaire et l’énergie marémotrice. À mesure que ces sources d’énergie deviennent plus répandues et fiables, nous pouvons nous attendre à ce que les combustibles fossiles appartiennent au passé.

Réduisez votre dépendance aux combustibles fossiles avec juste de l’énergie

Les combustibles fossiles ont eu leur temps sous les projecteurs, et il est maintenant temps de passer à des sources d’énergie plus propres. Mais en tant que consommateurs, nous n’avons pas toujours la possibilité de choisir des choix énergétiques durables pour chauffer nos maisons ou alimenter nos véhicules.

Bouton retour en haut de la page