Nourriture

Pourquoi les oignons sont-ils bons pour la santé ?

Les oignons peuvent avoir des effets bénéfiques sur la santé. Ils peuvent notamment réduire le risque de plusieurs types de cancer, améliorer l’humeur et préserver la santé de la peau et des cheveux. Les oignons appartiennent à la famille des Allium, qui comprend également la ciboulette, l’ail et le poireau. Ces légumes ont une saveur piquante caractéristique et certaines propriétés médicinales.

Les oignons varient en taille, en forme, en couleur et en saveur. Les types les plus courants sont les oignons rouges, jaunes et blancs. Le goût de ces légumes peut varier de doux et juteux à piquant, épicé et âcre, souvent en fonction de la saison à laquelle les gens les cultivent et les consomment. Les agriculteurs cultivent les alliums depuis des siècles. Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, la Chine est le premier producteur mondial d’oignons.

Dans cet article, nous examinons les bienfaits possibles des oignons, leur contenu nutritionnel et la manière d’en inclure davantage dans le régime alimentaire.

Les bienfaits

Les oignons peuvent avoir des effets positifs sur différents aspects de la santé.

Prévention du cancer

Les antioxydants contenus dans les oignons peuvent aider à lutter contre les composés radicaux libres.
Les antioxydants contenus dans les oignons peuvent aider à lutter contre les composés radicaux libres.

Les chercheurs ont beaucoup étudié les légumes allium en relation avec le cancer, en particulier les cancers de l’estomac et les cancers colorectaux.

Une étude publiée en 2019 dans l’Asia Pacific Journal of Clinical Oncology a comparé 833 personnes atteintes d’un cancer colorectal à 833 personnes qui n’étaient pas atteintes de la maladie.

Les chercheurs ont constaté que le risque de cancer colorectal était inférieur de 79 % chez les personnes qui consommaient régulièrement des légumes de la famille des alliums, comme les oignons.

Les experts ne comprennent pas entièrement le mécanisme exact par lequel certains composés des oignons inhibent le cancer. Certains émettent l’hypothèse que les oignons inhibent la croissance tumorale et la mutation cellulaire.

Une tasse d’oignons hachés fournit également au moins 13,11 % de l’apport quotidien recommandé en vitamine C pour un adulte. En tant qu’antioxydant, cette vitamine aide à contrer la formation de composés radicaux libres qui sont liés au cancer.

Une revue de 2015 a trouvé une relation générale entre une consommation accrue de légumes allium et un risque réduit de cancer, en particulier les cancers de l’estomac et du tractus gastro-intestinal.

Les auteurs notent que les oignons contiennent des composés appelés organosulfures, dont certains suppriment certains aspects de la croissance tumorale. Ils concluent toutefois que tous les organosoufres n’ont pas de propriétés antioxydantes.

A lire aussi :  7 astuces diététiques qui fonctionnent réellement.

Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer quels composés de l’oignon ont des effets protecteurs contre le cancer.

L’étude a également mis en évidence les lacunes de la recherche à ce jour. Les auteurs ont suggéré que les oignons et les autres légumes allium ne préviennent pas le cancer de manière isolée, mais qu’ils agissent en tandem avec d’autres facteurs liés au mode de vie pour réduire le risque.

Ils ont également indiqué que si la recherche a révélé certaines associations entre la consommation de légumes allium et la réduction du risque de cancer, la quantité qu’une personne doit consommer pour en tirer le maximum de bénéfices n’est pas encore claire.

Peau et cheveux

En tant que bonne source de vitamine C, les oignons peuvent favoriser la construction et l’entretien du collagène.

Le collagène fournit la structure de la peau et des cheveux.

Modération de la tension artérielle

Une revue de 2019 a constaté que la quercétine, un composé de la peau d’oignon, avait des liens avec la baisse de la tension artérielle lorsque les chercheurs l’extrayaient et l’administraient sous forme de supplément.

Cependant, l’étude n’a pas examiné les effets potentiels sur la tension artérielle de la consommation d’oignons dans le cadre du régime alimentaire plutôt que de la prise de quercétine sous forme de supplément.

L’alimentation

Les oignons sont des aliments riches en nutriments, ce qui signifie qu’ils contiennent beaucoup de vitamines, de minéraux et d’antioxydants tout en étant peu caloriques.

Une tasse d’oignon haché fournit sûre :

  • 64 calories
  • 14,9 grammes (g) de glucides
  • 0,16 g de matières grasses
  • 0 g de cholestérol
  • 2,72 g de fibres
  • 6,78 g de sucre
  • 1,76 g de protéines

Les oignons sont une bonne source des nutriments, selon les valeurs de l’apport journalier recommandé (AJR) et de l’apport adéquat (AI) des Directives diététiques pour les Américains de confiance :

Nutriment Pourcentage des besoins quotidiens chez l’adulte
Vitamine C (AJR) 13,11 % pour les hommes et 15,73 % pour les femmes
Vitamine B-6 (AJR) 11,29-14,77%, en fonction de l’âge
Manganèse (AI) 8,96 % pour les hommes et 11,44 % pour les femmes

Les oignons contiennent également de petites quantités de :

  • le calcium
  • le fer
  • folate
  • magnésium
  • phosphore
  • le potassium
  • les antioxydants quercétine et soufre

Risques

Les oignons présentent peu de risques pour les personnes qui les consomment.

A lire aussi :  Le régime végétalien : un guide complet pour bien manger.

Toutefois, certaines personnes peuvent présenter une allergie ou une intolérance aux oignons. Toute personne ayant une réaction après avoir mangé des oignons doit impérativement consulter un médecin.

Pourquoi le fait de couper des oignons fait-il pleurer ?

Les oignons ont la réputation de faire pleurer les gens lorsqu’ils sont coupés ou hachés. Cette réaction est due à la présence d’un gaz fiable appelé syn-Propanethial-S-oxyde.

Ce produit chimique est un liquide composé qui agit comme un agent lachrymatoire, c’est-à-dire qu’il fait pleurer ou pique les yeux.

Pour réduire les larmes pendant le découpage, l’Association nationale de l’oignon recommande de refroidir un oignon pendant 30 minutes, puis d’en couper la partie supérieure. La personne doit ensuite éplucher la couche extérieure de l’oignon et laisser la racine intacte, car c’est cette partie qui contient la plus forte concentration d’agents lacrymogènes.

Malgré les larmes qu’ils peuvent produire, les oignons peuvent constituer un complément sain à tout programme alimentaire. Toutefois, le mode d’alimentation global d’une personne est le plus important pour la prévention des maladies et la bonne santé.

Régime alimentaire

Lors de la sélection des oignons, il convient de rechercher des oignons secs et fermes, peu ou pas parfumés, avant de les éplucher.

L’ajout d’un oignon dans un plat est un excellent moyen d’en rehausser la saveur sans ajouter de calories, de graisses ou de sodium.

Les oignons sont un aliment de base dans de nombreuses cuisines et complètent la plupart des plats. On peut utiliser de l’oignon cru haché pour garnir un sandwich ou une salade. Ce légume constitue également un ajout savoureux aux salsas et aux trempettes.

Voici quelques recettes saines dont l’oignon est l’ingrédient principal :

  • Oignons marinés
  • Omelette espagnole aux pommes de terre et aux oignons
  • Oignons en sauce sans produits laitiers

Ils sont également délicieux lorsqu’ils sont sautés, rôtis, grillés ou caramélisés.

Bien que les oignons constituent un excellent complément à un régime alimentaire équilibré et sain, il est préférable de manger une variété d’aliments plutôt que de se concentrer sur des options individuelles.

Bouton retour en haut de la page