Pollution et Solutions

Pratiques durables dans la gestion des déchets : Importance et solutions

L’homme produit beaucoup de déchets, dont une grande partie affecte aujourd’hui l’air que nous respirons, l’eau que nous buvons et les terres sur lesquelles nous vivons. Selon les Nations unies, environ 11,2 milliards de tonnes de déchets solides sont collectés dans le monde, dont la quasi-totalité provient de l’homme. Nous devons donc non seulement gérer ces déchets, mais aussi élaborer des stratégies pour les gérer de manière durable. Cet article traite de la gestion durable des déchets, de son importance et des stratégies de gestion durable des déchets.

La gestion des déchets fait référence à la pratique de la collecte, du transport, du traitement ou de l’élimination, de la gestion et du contrôle de divers déchets. Il est important de respecter le principe de durabilité dans ce domaine afin que chaque déchet puisse être géré de manière efficace au lieu d’être simplement jeté dans des décharges.

Qu’est-ce que la gestion durable des déchets ?

La gestion durable des déchets fait référence à la collecte, au transport, à la valorisation et à l’élimination des différents types de déchets, d’une manière qui ne mette pas en péril l’environnement, la santé humaine ou les générations futures. Elle comprend toute activité impliquée dans l’organisation de la gestion des déchets, de la production au traitement final.

Il est important de noter qu’il existe différents types de déchets, tels que les déchets municipaux, qui comprennent les déchets ménagers, commerciaux et de démolition ; les déchets électroniques, qui comprennent les pièces d’ordinateur ; et les déchets radioactifs, parmi de nombreuses autres formes de déchets.

L’objectif de la gestion durable des déchets est de réduire les quantités de ressources naturelles consommées, en réutilisant autant que possible les matériaux prélevés dans la nature et en créant le moins de déchets possible. Il est de notre responsabilité de maintenir la durabilité au profit de notre environnement et des générations futures. Un système de gestion durable des déchets qui fonctionne bien doit intégrer des boucles de rétroaction, se concentrer sur les processus, incarner l’adaptabilité et détourner les déchets de l’élimination.

La gestion durable des déchets est un concept clé de l’économie circulaire et offre de nombreuses opportunités et avantages à la fois pour l’économie, la société et l’environnement. La gestion durable des déchets implique la collecte, le tri, le traitement, le recyclage et, lorsqu’elle est correctement facilitée, la fourniture d’une source d’énergie et de ressources. Elle crée donc des emplois, améliore les méthodes de gestion des déchets et réduit l’impact des activités humaines sur l’environnement, améliorant ainsi la qualité de l’air et de l’eau. Elle permet également de réduire le gaspillage alimentaire, de maintenir à distance les coûts environnementaux élevés et de prévenir certains problèmes de santé, améliorant ainsi la vie humaine dans son ensemble.

4 façons de créer un plan de gestion des déchets efficace

Vous pouvez créer un plan efficace de gestion des déchets dans votre établissement en procédant de la manière suivante :

1. Envisager une gestion durable des matériaux

Ne considérez pas la gestion des déchets comme votre dernier recours pour gérer efficacement les déchets ; adoptez plutôt l’approche de la gestion durable des matériaux. Dans le premier cas, vous devez examiner tous les déchets générés et réfléchir aux différentes méthodes de recyclage ou de réutilisation des déchets. En revanche, la seconde vous permet de prendre des décisions délibérées et informées sur la manière dont les matériaux doivent circuler aux différentes étapes de la fabrication afin de générer moins de déchets.

2. Planifier à chaque étape

La planification de la gestion des déchets n’est pas un événement ponctuel, mais un processus composé de différentes étapes qui se conjuguent pour vous aider à atteindre vos objectifs. Suivez votre plan à chaque étape. En recourant à la planification stratégique, vous avez la possibilité d’apporter des améliorations durables aux pratiques locales de gestion des déchets, car elle permet de répondre à l’évolution constante des marchés des déchets et des matériaux récupérés.

3. Collaborer chaque fois que possible

Vous devez collaborer avec différentes organisations et entreprises qui partagent le même objectif. Les partenariats public-privé pour la prestation de services (PPPSD) sont l’une de ces approches qui favorisent les partenariats durables et autosuffisants entre diverses entreprises et les collectivités locales.

Ce type de collaboration permet de stimuler une meilleure coopération entre les parties prenantes publiques, privées et citoyennes. Il permet également de minimiser les effets négatifs des déchets dans les communautés pauvres, de contribuer à l’amélioration durable du recyclage et de la gestion des déchets solides, et d’améliorer les moyens de subsistance des personnes et des entreprises dans les communautés rurales et urbaines.

4. Éviter les décharges

Il faut s’efforcer de s’éloigner le plus possible des décharges. Les organismes municipaux doivent s’efforcer d’agir dans le cadre de diverses exigences législatives qui visent à atteindre des objectifs de détournement spécifiques. Déterminer le taux de détournement réel aux différents stades des programmes de recyclage. Vous devez connaître la quantité de matériaux utilisables dans la production de produits recyclables.

Importance d’un pesage précis dans le recyclage

Tous les acteurs de l’industrie du recyclage soulignent l’importance d’un pesage précis des matériaux. En fait, nous pouvons dire que l’industrie du recyclage dépend d’un pesage précis des déchets de recyclage, que vous soyez acheteur ou vendeur.

En incorporant des balances telles que des balances pour camions, chariots élévateurs, balances au sol, balances de table, etc., vous pouvez vous assurer que chaque déchet, quelle que soit sa composition, est pesé avec précision afin que vous sachiez exactement quelle quantité est recyclée, réduite et envoyée dans les décharges. Cela permet également d’obtenir la somme d’argent correspondant à la quantité exacte que vous vendez ou achetez.

A lire aussi :  Qu'est-ce que la gestion des déchets et les différentes méthodes d'élimination des déchets ?

Pourquoi la gestion durable des déchets est-elle importante ?

1. Elle crée de l’espace

Si les déchets n’étaient pas gérés, ils finiraient sur la terre, soit dispersés, soit centralisés dans une décharge quelque part. Les décharges sont grandes et peuvent utiliser beaucoup d’espace. Dans certaines zones confinées, vous devrez contrôler et gérer vos déchets de manière durable, afin d’en faire le meilleur usage possible.

Le meilleur exemple est Singapour, qui mesure environ 700 kilomètres carrés et abrite plus de 5,5 millions d’habitants. Les contraintes foncières y sont déjà très fortes et c’est pourquoi l’Agence nationale de l’environnement du pays comprend la nécessité de réutiliser les déchets et de les éliminer correctement.

2. Cela permet d’économiser et de gagner de l’argent

Lorsque vous réutilisez ou recyclez un objet, vous n’avez plus besoin d’en acheter un autre. Vous économiserez de l’argent qui aurait été utilisé pour acheter un article recyclable ou réutilisable. Cela signifie également que les agences qui s’occupent de nos déchets ne seront pas obligées de gérer constamment nos déchets puisqu’il y en aura moins.

L’augmentation du recyclage peut réduire nos coûts d’élimination et améliorer nos résultats. En accord avec le concept d’argent, la gestion durable des déchets peut aider à générer de l’argent pour certains établissements. Par exemple, les administrations municipales qui collectent les déchets peuvent facturer des frais de collecte et de recyclage, ce qui leur permet de gagner de l’argent. Cela découragera également les institutions qui produisent beaucoup de déchets, ce qui les rendra plus durables et plus responsables vis-à-vis de l’environnement.

3. Il renforce la durabilité

La gestion des déchets, de l’énergie et de l’eau, et l’amélioration de l’efficacité de cette gestion, sont au cœur de la durabilité. L’amélioration de notre durabilité individuelle, commerciale, gouvernementale ou organisationnelle peut améliorer notre image en tant qu’individus, entreprises, gouvernements et organisations, respectivement, et attirer davantage de locataires, de clients et de consommateurs de qualité dans nos établissements. Cela permet également d’impliquer positivement nos employés, nos bénévoles et nos citoyens.

4. Contrôle de la pollution

Chaque déchet que nous jetons a un effet particulier sur l’environnement. Par exemple, les déchets pharmaceutiques empoisonnent notre eau et les déchets alimentaires attirent les mouches et les rongeurs. La gestion durable des déchets nous aide à comprendre nos déchets et à les traiter au mieux.

Ainsi, les déchets pharmaceutiques doivent être rapportés à leur fabricant d’origine pour être éliminés de manière appropriée, par exemple par incinération, les déchets alimentaires doivent être compostés et les plastiques peuvent être recyclés. Toutes ces mesures, et d’autres encore, contribueront à lutter contre la pollution. Ainsi, les déchets pharmaceutiques n’empoisonneront pas l’eau, les plastiques n’obstrueront pas la vie marine et les déchets alimentaires n’inviteront pas les rongeurs.

5. C’est le cœur de la conservation de l’environnement

Le plus grand ennemi de l’environnement est l’homme. Nous produisons des déchets à un rythme incroyablement rapide et nos méthodes de gestion des déchets sont encore médiocres. La gestion durable des déchets est donc au cœur de la conservation de l’environnement, car elle contribuera à préserver et à améliorer l’environnement, non seulement pour nous, mais aussi pour les autres espèces et les générations futures.

Elle préserve donc les ressources, notamment les arbres, les métaux et l’eau, réduit les émissions de gaz à effet de serre qui contribuent au réchauffement de la planète et améliore les ressources existantes, notamment en fournissant des déchets compostables qui nourrissent le sol.

6. Il fait de nous des habitants de la terre meilleurs et plus responsables

L’homme ne peut pas vivre sans produire de déchets. Ainsi, la gestion durable des déchets nous aidera à devenir des citoyens meilleurs et responsables de la planète en gérant soigneusement, efficacement et durablement nos déchets. Nous trouverons de meilleurs moyens de gérer les déchets, de nouvelles technologies pour traiter nos déchets et les meilleures alternatives pour chaque déchet. Par exemple, les restes de nourriture et les fruits peuvent être compostés, les plastiques recyclés et le papier incinéré au lieu d’être mis en décharge.

Meilleures solutions pour une gestion durable des déchets

1. Se passer du papier

Bien que le monde soit de plus en plus avancé sur le plan technologique, la plupart des entreprises utilisent encore du papier et de l’encre, qui constituent l’une des catégories de déchets les plus importantes. Pour devenir durablement responsables de l’environnement, nous devons réduire la quantité de papier et d’encre que nous utilisons. Nous devons nous débarrasser du papier autant que possible et mettre en œuvre des politiques qui permettent aux particuliers et aux entreprises de passer au numérique, d’aller en ligne et d’utiliser le stockage dans le nuage.

N’imprimez qu’en cas d’absolue nécessité et, dans ce cas, imprimez sur les deux faces du papier et réduisez les marges afin de réduire le nombre de feuilles à utiliser. Imprimez en mode « brouillon » pour réduire votre consommation d’encre et dans la salle de bain, utilisez des sèche-mains pour éliminer les serviettes en papier.

2. Incinérer les déchets

L’incinération est une technique qui transforme les déchets par le feu. La combustion des déchets produit de la chaleur et de l’électricité, mais elle pollue l’air. L’incinération fonctionne bien lorsqu’il n’est pas nécessaire de stocker les déchets dans un lieu central et lorsque les déchets ne peuvent pas être utilisés à d’autres fins.

A lire aussi :  Les microplastiques sont partout - et cela inclut probablement votre caca.

Singapour, par exemple, incinère environ 8 200 tonnes d’ordures par jour, réduisant ainsi son volume de déchets de 90 %. Ses usines d’incinération produisent à leur tour plus de 2 500 MWh d’énergie par jour, ce qui est suffisant pour alimenter 900 foyers par jour. Bien qu’ils polluent l’air, les programmes d’incinération de Singapour récupèrent des métaux réutilisables qui peuvent être vendus à profit. Cependant, le pays est en train d’amplifier ses programmes de recyclage.

3. Donner tout ce qui est utile

Tout ce qui a été utilisé ne doit pas être jeté à la poubelle. Faites don des objets que vous n’utilisez plus ou dont vous n’avez plus besoin, car ils profiteront à ceux qui les reçoivent. Par exemple, les restaurants, les hôtels et les épiceries devraient faire don des denrées alimentaires périssables et préparées supplémentaires aux centres d’hébergement et aux banques alimentaires. Faites don de savons, d’articles de toilette, de shampooings et de produits de soins de la peau, de vieux ordinateurs, d’imprimantes, de matériel informatique et d’autres appareils électroniques, ainsi que de vieux meubles tels que des bureaux et des chaises à ceux qui pourraient en avoir besoin.

4. Réduire, réutiliser, recycler

Le recyclage permet d’économiser de l’énergie, d’éviter la mise en décharge et l’incinération des matériaux et de fournir des matières premières pour de nouveaux produits. Disposez d’un plus grand nombre de poubelles pour collecter les produits recyclables tels que le papier, le verre, le plastique et bien d’autres, qui peuvent ensuite être recyclés. Dans la mesure du possible, réutilisez certains produits comme les bouteilles en plastique au lieu de les jeter dès que vous les utilisez.

La réutilisation permet de ne pas jeter ces produits et d’autres encore à la poubelle, ce qui préserve l’environnement. Réduisez également votre utilisation de certains de ces produits. Par exemple, au lieu de prendre des plats à emporter dans des seaux et des gobelets qui finiront à la poubelle, allez au restaurant et prenez les plats dans des assiettes qui seront nettoyées et utilisées encore et encore.

5. Compostez vos repas

Le compostage est un moyen écologique et formidable d’éliminer les déchets. À la maison, mettez les aliments dans un sac et au travail, faites-le dans la salle de pause ou à la cafétéria. Vous pouvez composter les fruits excédentaires, les sachets de thé, les coquilles d’œuf, les filtres à café, les boîtes de pizza graisseuses et bien d’autres choses encore. Fermez hermétiquement le bac ou le sac de compostage pour minimiser les odeurs et les mouches à fruits.

Veillez également à utiliser des sacs compostables pour transférer facilement les déchets vers votre propre tas de compostage. Le tas de compost sera un bon complément à votre bureau ou à votre jardin, car il nourrira le sol. Le compostage, en général, convertit et récupère la matière organique en produits stabilisés, hygiéniques et semblables à du terreau, riches en composés humiques qui enrichissent le sol.

6. Digestion anaérobie des déchets

Il s’agit d’un processus similaire au compostage, bien qu’il n’utilise pas d’oxygène. La digestion anaérobie permet de traiter les déchets organiques et les boues par fermentation, en l’absence d’oxygène. Les matériaux ou déchets sont enfermés et les bactéries vivent de la matière organique elle-même.

Il s’agit d’un processus plus lent que le compostage, mais qui peut donner des résultats bien plus utiles. La digestion anaérobie des déchets produit du méthane, un composant clé du biogaz, qui est une source d’énergie renouvelable pouvant être utilisée pour cuisiner, générer de la chaleur et même produire de l’électricité pour la maison.

7. Collecte des déchets

La collecte des déchets ne devrait pas être laissée aux autorités municipales, mais relever de la responsabilité de chaque individu, entreprise, organisation et gouvernement. La collecte des déchets ménagers est effectuée par des camions à ordures qui se rendent à chaque point de production d’ordures pour les ramasser.

Ces systèmes devraient être rationalisés ou centralisés afin que tous les déchets soient classés et collectés de la même manière. Ce qui peut être recyclé doit l’être, et ce qui ne peut l’être ne doit pas contaminer les déchets recyclables. De cette manière, il est possible de profiter de certains avantages des déchets, comme la récupération d’énergie, qui pourrait générer du carburant ou de l’électricité, comme nous l’avons vu plus haut.

8. Éduquer les masses

Nous savons par nature que nous devons prendre soin de nos déchets. Cependant, tout le monde ne sait pas comment le faire de manière durable. Il est donc important de comprendre les quantités et les types de déchets que nous produisons, ainsi que la manière de les gérer efficacement et durablement.

Nous devons également savoir comment réduire nos coûts de transport et négocier des services de gestion des déchets et de recyclage adaptés à nos besoins. Après avoir acquis toutes ces connaissances, nous devons les partager avec les autres, par le biais de livres, de vidéos, d’articles, de séminaires et de tous les autres moyens disponibles.

Bouton retour en haut de la page