Déforestation

Comment la déforestation affecte-t-elle le changement climatique, les humains et les animaux ?

Par définition, la déforestation désigne l’activité consistant à déboiser le couvert forestier ou les arbres sur une grande étendue sans les remplacer. Le résultat de cet exercice conduit souvent à la destruction de la qualité de la terre, du temps et même du climat. Les principaux responsables de la déforestation sont les exploitants forestiers qui agissent sur la base d’instructions légales et illégales. Des études indiquent qu’environ la moitié des forêts tropicales du monde ont été déboisées par le biais de coupes de bois où aucun nouvel arbre n’a été planté.

Cela représente 18 millions d’hectares de terres et une perte considérable pour l’environnement. Cependant, l’abattage d’arbres n’est pas un acte criminel, mais la politique de préservation de l’environnement exige que les arbres abattus soient remplacés par de nouveaux arbres plantés. La déforestation a plusieurs conséquences. Voici une discussion détaillée sur la façon dont la déforestation affecte le changement climatique, les animaux et les humains.

Selon le National Geographic,

« La déforestation est un déboisement massif des forêts de la planète, qui se traduit souvent par une dégradation de la qualité de la terre. Les forêts couvrent encore environ 30 % des terres émergées, mais des étendues de la taille du Panama disparaissent chaque année. Au rythme actuel de la déforestation, les forêts tropicales pourraient disparaître complètement dans cent ans. »

L’une des choses que les gens ne réalisent pas, c’est que cette beauté naturelle, ces forêts récréatives, ont également un impact sur le développement économique de l’État.

~ Ed Rendell

Comment la déforestation affecte-t-elle le changement climatique ?

  • Elle réduit l’humidité du sol et conduit à la désertification

En temps normal, le sol contient de l’humidité. Cette humidité doit être conservée et cela ne peut se faire que s’il y a une couverture forestière. Les arbres jouent un rôle crucial en couvrant le sol et en l’empêchant de perdre la vapeur d’eau. Lorsque le sol est chauffé, de la vapeur est perdue, mais lorsque le couvert forestier est présent, il n’y a pas d’excès de vapeur perdue.

Mais avec les actes continus de déforestation, la vapeur d’eau est perdue et le cycle de l’eau est interrompu. En retour, il n’y aura pas de précipitations en raison de l’absence d’arbres. L’ensemble du processus peut aboutir à l’émergence d’un désert. Certains des pires taux de conversion des déserts en Afrique subsaharienne ont été associés à la déforestation des forêts d’Afrique occidentale et centrale.

  • Augmentation de l’effet de serre

Dans des circonstances normales, les arbres jouent toujours un rôle important dans l’absorption des gaz à effet de serre tels que le dioxyde de carbone, l’azote et bien d’autres. Une étude menée par le Global Forest Research Assessment a révélé que la déforestation a entraîné la libération d’environ un milliard de tonnes de dioxyde de carbone en 2010. Avec l’abattage des arbres, qui entraîne l’appauvrissement de la couverture forestière, la concentration des gaz à effet de serre augmente le taux de réchauffement de la planète.

Cela entraîne un changement climatique inévitable et des phénomènes météorologiques défavorables tels que de graves inondations ou des sécheresses. Parmi les effets négatifs de l’effet de serre, on peut citer l’augmentation des incidences de La Nina et d’El Nino. L’augmentation de l’effet de serre accroît également les niveaux d’évaporation et d’évapotranspiration, et les températures plus élevées entraînent des périodes de sécheresse prolongées et l’exacerbation des conditions de sécheresse.

  • Fonte des icebergs

La déforestation dans les régions polaires froides entraîne également une perturbation des calottes glaciaires. En fin de compte, la fonte des glaces s’accentue, ce qui entraîne une élévation du niveau des océans ou de la mer. Le changement climatique est également une conséquence de cette activité. Lorsque ces arbres sont coupés et que la glace commence à fondre, il y a une altération du modèle météorologique qui s’étend également au changement des conditions climatiques dans les régions polaires. La fonte des icebergs entraîne une élévation du niveau des mers qui peut provoquer des inondations importantes.

Comment la déforestation affecte-t-elle les humains et les animaux ?

  • Disparition des espèces (perte de biodiversité)

De nombreuses espèces dépendent des habitats forestiers pour leur survie, leur reproduction et leur développement. On estime qu’environ 80 % des espèces de la planète vivent dans les forêts tropicales humides. Ces espèces sont spécifiquement soutenues par les riches environnements forestiers qui leur fournissent de la nourriture et des abris. Dans la plupart des cas, lorsqu’il y a déforestation, de nombreux animaux qui dépendent des arbres pour leur subsistance sont désavantagés.

Pour être précis, les oiseaux, les reptiles, les amphibiens et de nombreuses autres classes d’animaux dépendent des arbres pour se nourrir et s’abriter. Chaque fois qu’il y a déforestation, ces espèces disparaissent, soit par la mort, soit par la migration, soit par la dégradation générale de leur habitat. Par exemple, de nombreuses espèces animales qui vivaient dans la forêt équatoriale d’Afrique de l’Ouest ont disparu sans laisser de traces. En outre, certaines espèces animales, comme la chouette tachetée de l’ouest des États-Unis, ne peuvent pas survivre dans un habitat forestier secondaire.

  • Faible production agricole

L’homme n’est peut-être pas directement touché, mais il doit subir les conséquences de ses actes en raison du changement climatique. La déforestation entraîne un changement de climat. Cela entraîne une modification des schémas météorologiques. Cela peut se caractériser par des chaleurs extrêmes ou des précipitations trop abondantes.

La déforestation dégrade également la qualité des sols et constitue l’une des principales causes de la désertification rapide dans le monde. Ces phénomènes météorologiques et ces changements environnementaux contribuent à l’effondrement de la production agricole. Les humains sont touchés par la pénurie alimentaire en raison de la faiblesse de la production agricole.

  • Climat extrême et qualité de vie médiocre

Nombreux sont ceux qui dénoncent les conditions climatiques extrêmes, telles que la chaleur intense aux États-Unis, en Inde et dans de nombreuses autres régions du Moyen-Orient, ou les précipitations extrêmes en Amérique du Sud. Mais peu de gens pensent que la déforestation en est le principal responsable. Cette ramification est si grave. Elle diminue la qualité des conditions de vie et entraîne l’apparition de divers problèmes pouvant conduire à la mort.

Les changements climatiques extrêmes peuvent modifier les habitats des créatures et réduire la disponibilité de l’eau et de la nourriture. Cela peut entraîner une perte de biodiversité, la mort et même l’extinction des créatures qui ne disposent pas des mécanismes d’adaptation nécessaires.

  • Catastrophes naturelles

Bien que cela ne soit pas directement lié à la déforestation, il s’agit d’une conséquence du changement climatique. Les catastrophes naturelles telles que les inondations peuvent être causées par le changement climatique et entraînent le plus souvent la mort ou le déplacement de personnes. Sans les arbres, l’érosion du sol augmente, ce qui réduit la fertilité du sol et aboutit à la perte de terres arables. À long terme, cela entraîne la famine, la faim et l’insécurité alimentaire. La déforestation accroît également la possibilité d’une désertification complète qui peut aggraver les effets de la sécheresse et de l’aridité.

  • Des moyens de subsistance perturbés

Des milliers et des milliers de personnes dans le monde entier dépendent des forêts pour la chasse, la cueillette et la médecine, l’agriculture à petite échelle et les ressources forestières telles que le caoutchouc et l’huile de palme. Cependant, la déforestation perturbe la vie de ces personnes, parfois avec des conséquences désastreuses.

Dans certaines régions, la déforestation a contribué aux migrations et aux conflits sociaux. Ainsi, des milliers de personnes perdent leurs moyens de subsistance à cause de la déforestation.

  • Perturbation du cycle de l’eau

Les arbres jouent un rôle essentiel dans la continuité du cycle de l’eau, qui contribue à maintenir l’équilibre entre l’eau présente dans l’atmosphère et l’eau présente sur la terre. Mais lorsque la déforestation a lieu, l’équilibre de l’eau disparaît, ce qui entraîne des changements dans le cycle de l’eau.

Le résultat direct est l’altération des habitats qui dépendent d’un modèle particulier de précipitations, du débit des rivières ou de la disponibilité de l’eau à partir des sources d’eau adjacentes. Des pertes d’espèces peuvent se produire chaque fois que le cycle de l’eau est perturbé.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité