Pollution et Solutions

De quoi les Américains ont-ils le plus peur ? Fonctionnaires gouvernementaux corrompus et réchauffement climatique.

Si vous planifiez une maison hantée cet Halloween, vous voudrez peut-être réserver une pièce dédiée à la plus grande peur de l’Amérique. Cela pourrait ressembler un peu au Capitole des États-Unis.

Pour la quatrième année consécutive, une enquête universitaire a révélé que rien n’effraie plus les Américains que les responsables gouvernementaux corrompus. Selon l’Université Chapman, 73,6% des Américains déclarent avoir « peur » ou « très peur » de la corruption gouvernementale, plus que toute autre peur au menu.

Mais ce n’est pas la seule chose qui empêche les Américains de dormir la nuit.

Par rapport aux années précédentes, les Américains sont de plus en plus stressés par la dégradation de l’environnement. Cinq des 10 principales craintes de la liste sont liées à l’environnement, de la pollution des océans, des rivières et des lacs (peur n° 2) au réchauffement climatique et au changement climatique (peur n° 9).

Chaque année, l’Université Chapman commande une enquête auprès d’un échantillon de 1 190 adultes américains, choisis pour refléter la démographie réelle du pays. Les participants sont invités à classer à quel point ils ont peur des menaces potentielles, grandes et petites, du cyberterrorisme aux zombies. L’enquête a une marge d’erreur de plus ou moins 3,9 %.

Peurs croissantes

Alors que les « responsables gouvernementaux corrompus » figurent depuis longtemps en tête de liste des craintes, les Américains ont de plus en plus peur de leurs représentants : en 2016, environ 60 % ont déclaré avoir peur ou très peur de la corruption gouvernementale. Aujourd’hui, le nombre de personnes déclarant avoir peur est supérieur de près de 14 points. Cela reflète une augmentation globale de la peur dans toutes les catégories du top 10, ont découvert les chercheurs. En 2016, une seule peur (des fonctionnaires corrompus) était partagée par plus de la moitié des Américains. En 2018, chacune des 10 principales craintes effraie plus de la moitié du pays.

A lire aussi :  Une carte effrayante montre où le caca d'animal se transforme en pollution mortelle par l'ammoniac.

Après la pollution des rivières, des lacs et des océans, qui effraie 61,6 % des Américains, les Américains craignent le plus la pollution de l’eau potable (60,7 %) et le manque d’argent pour l’avenir (57 %). Au cinquième rang se trouve la peur personnelle que des êtres chers tombent gravement malades (56,5 %), suivie de près par la mort d’êtres chers (56,4 %). La pollution de l’air arrive en septième position (55,1 %), suivie de l’extinction des plantes et des animaux (54,1 %) et du réchauffement climatique et du changement climatique (53,2 %). Les factures médicales élevées complètent le top 10 (52,9%).

Les inquiétudes concernant l’American Health Care Act ou « Trumpcare », un projet de loi qui aurait partiellement abrogé l’Obamacare et qui était en cours de délibération à l’automne 2017 (mais qui n’a finalement pas été adopté), et la crainte que L’Amérique pourrait être impliquée dans une autre guerre mondiale ou que la Corée du Nord utiliserait des armes nucléaires.

De vraies peurs

L’évolution de la liste laisse entrevoir une préoccupation croissante pour l’environnement. Pas une seule préoccupation environnementale n’a fait partie du top 10 en 2016. En revanche, en 2017, les Américains se sont inquiétés de la pollution de l’eau, de la contamination de l’eau potable, du réchauffement climatique et de la pollution de l’air. En 2018, ils ont ajouté l’extinction des plantes et des animaux à cette liste. Et les préoccupations liées au réchauffement climatique ont légèrement augmenté, passant de 48 % déclarant avoir peur ou très peur du changement climatique en 2017 à 53,2 % déclarant cette peur en 2018.

A lire aussi :  Comment réaliser un audit des déchets domestiques?

Juste en dehors du top 10, 52,5 % des Américains craignent le cyberterrorisme, 51,6 % craignent que les États-Unis ne s’impliquent dans une guerre mondiale et 49,3 % craignent chacun les extrémistes islamiques et les suprématistes blancs. Un peu plus de 26 % craignent la brutalité policière, un lien virtuel avec la prise de parole en public.

Les moins craints sur la liste sont les clowns, qui effraient 7,1% des Américains – à peu près la même chose que la peur des étrangers (7%) ou des personnes qui parlent dans leur dos (6,7%). Enfin, 6,3 % des Américains ont très peur ou peur du sang, alors que seulement 3,7 % ont peur des animaux.

Bouton retour en haut de la page