Ecosystème

Effets graves de la marée noire sur l’environnement et la faune

Notre planète, la Terre, possède d’importantes réserves de pétrole et de gaz piégées profondément sous sa surface. Il arrive que ces réserves se fissurent et qu’une partie du pétrole ou du gaz s’échappe. Ce phénomène fait toutefois partie de la nature et ne cause que rarement des dégâts importants. En revanche, il arrive que le même problème soit causé par l’intervention de l’homme, ce qui peut causer des dommages considérables aux écosystèmes marins.

Au cours des trente dernières années, la question des marées noires et de leurs effets a pris beaucoup d’importance. En effet, lorsqu’une marée noire se produit, elle entraîne une multitude de problèmes pour l’environnement et pour nous.

Une marée noire se produit lorsque du pétrole liquide est déversé dans l’environnement par un véhicule, un navire ou un oléoduc. Elle se produit à grande échelle et est surtout observée dans les plans d’eau. Elle est due à la négligence humaine et constitue une forme majeure de pollution. Les sources de déversement sont multiples. Le pétrole brut peut être déversé par des camions-citernes sur la terre ferme. Dans les masses d’eau, le déversement est dû aux plates-formes de forage, aux plates-formes pétrolières offshore et aux puits.

Les déversements d’hydrocarbures et leurs effets peuvent également concerner le pétrole raffiné ou même les huiles usées provenant de grandes industries. Ce qui est commun à toutes ces situations, c’est que les dommages qu’elles causent sont permanents et qu’il faut beaucoup de temps pour les nettoyer.

Lorsque le pétrole se répand, il flotte sur l’eau et empêche la lumière du soleil de le traverser. La substance brillante que l’on voit parfois sur la couche supérieure de l’eau n’est rien d’autre que du pétrole, ce qui rend difficile la survie des plantes et des animaux marins. Le nettoyage d’une marée noire n’est pas une tâche facile. Plusieurs facteurs doivent être pris en compte avant de procéder aux opérations. Certains d’entre eux sont la quantité de pétrole déversée, la température de l’eau, le type de plages et bien d’autres encore.

Les marées noires peuvent s’avérer fatales pour les plantes, les animaux et la vie humaine. La substance est si toxique qu’elle peut entraîner une perte massive des espèces vivant dans la mer. Les déversements de pétrole pénètrent dans le plumage et la fourrure des oiseaux, réduisent les capacités isolantes des plumes, ce qui les rend plus lourds, les empêche de voler et les tue par empoisonnement ou hypothermie.

Même si l’attention du public à l’égard des marées noires s’est accrue au cours des trois dernières décennies, elles se produisent depuis plus d’un siècle. Depuis l’avènement de la révolution industrielle, de tels accidents se produisent. Toutefois, les problèmes à grande échelle qui découlent des marées noires et de leurs effets sont plus évidents aujourd’hui.

Effets graves de la marée noire sur l’environnement et la faune

1. Effets sur l’environnement

En fonction de l’ampleur de la marée noire et de son emplacement, de nombreux éléments de l’environnement peuvent être touchés, et les effets peuvent varier, allant de minimes à graves. Les marées noires peuvent avoir un impact majeur sur la perte temporaire de l’habitat des animaux et des poissons. Les huiles lourdes peuvent affecter plusieurs fonctions de l’organisme telles que la respiration, l’alimentation et la thermorégulation. Dans le même temps, l’ensemble de l’écosystème peut changer temporairement en raison des composants chimiques et des éléments du pétrole déversé qui sont toxiques pour l’environnement.

En général, les déversements d’hydrocarbures qui se produisent dans un milieu aquatique (par ex, les océans ou les mers, ou les fuites des plates-formes qui aboutissent dans l’eau) sont rapidement dégradées par rapport aux déversements d’hydrocarbures sur terre ou dans le sous-sol ; toutefois, si un déversement d’hydrocarbures en milieu aquatique est suffisamment important (comme dans le cas du déversement de l’Exxon Valdez en 1989 ou du déversement de BP en avril 2010 dans le golfe du Mexique à la suite de forages en mer), les effets sur la vie marine, les oiseaux, les êtres humains et les écosystèmes, y compris les marais et les zones humides, ainsi que les littoraux ou les côtes du golfe du Mexique, peuvent être graves.

A lire aussi :  Comment les progrès technologiques ont-ils aidé les entreprises à améliorer leur durabilité ?

2. Effets sur la faune

Il y a tout d’abord l’effet sur l’environnement. Les animaux qui vivent dans l’eau ou près du rivage sont les plus touchés par la marée noire. Dans la plupart des cas, le pétrole étouffe tout simplement les animaux. Les autres animaux sont confrontés à d’autres problèmes.

Le pétrole s’infiltre dans la fourrure et le plumage des animaux. Le pétrole détruit la capacité d’isolation des mammifères à fourrure, comme la loutre de mer, et l’imperméabilité des plumes des oiseaux, exposant ainsi ces créatures aux intempéries. Sans leur capacité à repousser l’eau et à s’isoler de l’eau froide, les oiseaux et les mammifères mourront d’hypothermie. Les oiseaux et les mammifères ont plus de mal à flotter dans l’eau ou à réguler leur température corporelle.

De nombreux bébés animaux et oiseaux meurent de faim car leurs parents ne peuvent pas détecter leur odeur corporelle naturelle. Les oiseaux qui se prélassent pour se débarrasser de l’huile avalent accidentellement l’huile et meurent en raison des effets toxiques.

Si le pétrole est mélangé à la colonne d’eau, les poissons, les mollusques et les coraux peuvent entrer en contact avec le pétrole, et les mollusques peuvent également être exposés dans la zone intertidale. Lorsqu’ils sont exposés aux hydrocarbures, les poissons adultes peuvent présenter une croissance réduite, une hypertrophie du foie, une modification du rythme cardiaque et respiratoire, une érosion des nageoires et une altération de la reproduction. Les œufs et les larves de poissons peuvent être particulièrement sensibles aux effets létaux et sublétaux. Même en l’absence d’effets létaux, les hydrocarbures peuvent rendre les poissons et les crustacés impropres à la consommation.

Dans de nombreux cas, les animaux deviennent aveugles en raison de l’exposition répétée au pétrole. Les dauphins, les loutres de mer, les poissons, d’innombrables espèces d’oiseaux et de nombreux mammifères océaniques sont confrontés à ces conséquences. Contrer ces effets et nettoyer le pétrole peut prendre de quelques semaines à plusieurs années, en fonction des dommages causés.

3. Impact sur l’homme

Les effets des marées noires sur la faune et la flore peuvent avoir un impact négatif sur l’homme. La contamination des écosystèmes locaux peut avoir un impact sur les communautés qui dépendent de ces écosystèmes pour survivre, les cultures et les sources de nourriture devenant toxiques ou disparaissant complètement en raison de la déstabilisation des chaînes alimentaires.

Les réserves d’eau des zones environnantes risquent d’être contaminées par les déversements d’hydrocarbures. En 2013, des marées noires ont interrompu l’approvisionnement en eau de 300 000 personnes à Miri, en Malaisie, et de 80 000 personnes à Coca, en Équateur.

Les pêcheurs et les travailleurs maritimes locaux peuvent perdre leurs sources de revenus en raison des problèmes de santé liés à l’exposition aux hydrocarbures, tels que les lésions respiratoires, la baisse de l’immunité et l’augmentation du risque de cancer. Cela pourrait priver les communautés des ressources essentielles et des revenus dont elles ont besoin pour subvenir à leurs besoins.

Les marées noires peuvent affecter la qualité de l’air dans les zones environnantes, en libérant des produits chimiques toxiques dans l’atmosphère. À la suite de la catastrophe de Deepwater Horizon en 2010, une étude réalisée en 2015 a révélé des concentrations de benzène et de particules fines dans le sud-est de la Louisiane qui étaient « suffisamment élevées pour dépasser les critères de santé publique, avec des disparités d’exposition mesurables dans les zones côtières les plus proches de la marée noire et des activités de nettoyage ».

Une étude réalisée en 2019 au Nigeria, le pays le plus peuplé d’Afrique et le plus grand producteur de pétrole, a révélé que les déversements de pétrole à proximité augmentaient la mortalité néonatale de 38,3 % pour 1 000 naissances vivantes. D’autres éléments suggèrent que ces effets persistent plusieurs années après une marée noire, l’étude décrivant l’impact comme « une tragédie humaine continue et alarmante ».

Les tentatives de nettoyage des marées noires risquent d’exacerber les problèmes, comme les brûlages contrôlés des nappes de pétrole, qui peuvent contribuer à la pollution de l’air, ou les dispersants utilisés pour dissiper les nappes de pétrole, qui peuvent potentiellement accroître la contamination des eaux et de la faune environnantes. Dans les zones plus froides, les microbes qui se nourrissent d’hydrocarbures sont ralentis, ce qui rend ces zones particulièrement vulnérables aux déversements d’hydrocarbures.

A lire aussi :  Remplacez la moitié de votre viande et de vos produits laitiers par des produits végétaux pour sauver les forêts

4. Effets sur l’économie

Le deuxième effet majeur de la marée noire concerne l’économie. La perte de pétrole brut précieux ou de pétrole raffiné affecte la quantité de pétrole et de gaz disponible. Cela signifie qu’il faut importer davantage de barils d’autres pays. Vient ensuite le processus de nettoyage de la marée noire, qui nécessite un financement important. Bien que l’entreprise responsable des marées noires et de leurs effets doive les nettoyer, l’aide du gouvernement est nécessaire à ce stade.

Les travailleurs recrutés pour nettoyer la marée noire sont confrontés à d’énormes problèmes de santé plus tard dans leur vie. Leur traitement médical doit être pris en charge et devient la responsabilité du gouvernement. La mise en place et le suivi de toutes les méthodes de récupération mobilisent des ressources pour d’autres tâches plus importantes et frappent l’économie de manière subtile mais puissante.

5. Effet sur l’industrie du tourisme

L’industrie touristique locale subit un énorme revers car la plupart des touristes se tiennent à l’écart de ces lieux. Les oiseaux morts, l’huile collante et les énormes boules de goudron sont monnaie courante. De ce fait, diverses activités telles que la voile, la natation, le rafting, la pêche, le parachute ascensionnel ne peuvent être pratiquées. Les industries qui dépendent de l’eau de mer pour leurs activités quotidiennes interrompent leurs opérations jusqu’à ce que l’eau soit nettoyée.

6. Effets sociaux

L’opinion publique s’insurge contre la pratique du transport du pétrole et contre l’entreprise responsable dans presque tous les cas de déversement de pétrole. Lors de la marée noire de l’Exxon Valdez, 38 000 personnes ont poursuivi l’entreprise pour les dommages causés à l’environnement. Les plaignants ont finalement obtenu 287 millions de dollars de dommages compensatoires et 380,6 millions de dollars de dommages punitifs. Ce même incident a également fait échouer le projet de construction d’une installation destinée à extraire le pétrole de l’Arctic National Wildlife Refuge. Les opposants s’inquiétaient des effets possibles d’une marée noire sur des terres situées dans un habitat protégé.

En outre, la marée noire de 1969 à Santa Barbara, en Californie, a entraîné l’adoption de nombreuses lois à l’encontre des compagnies pétrolières opérant aux États-Unis et dans les environs. Elle a imposé un moratoire sur la construction de nouvelles raffineries de pétrole, ainsi qu’un certain nombre de règles concernant le transport du pétrole.

L’une des plus grandes marées noires de l’histoire s’est produite pendant la guerre du Golfe, lorsqu’environ 240 à 336 millions de gallons de pétrole brut se sont déversés dans le golfe Persique. Elle a été considérée comme l’une des pires catastrophes, devançant la marée noire d’Ixtoc 1 au Mexique. Une récente marée noire de grande ampleur s’est produite lorsqu’une plate-forme pétrolière, Deepwater Horizon, a coulé dans le golfe du Mexique.

La marée noire a déversé entre 172 et 180 millions de gallons de pétrole brut dans l’environnement. Au cours de la seule année 2010, six marées noires ont été observées aux États-Unis. En dehors des États-Unis, des marées noires se sont produites au Canada, au Nigeria, en France, au Royaume-Uni et en Chine.

Si les problèmes à long terme causés par les marées noires et leurs effets n’ont pas encore été pleinement observés, les problèmes quotidiens sont évidents. Cependant, la plupart des entreprises n’ont toujours pas mis en place de plan solide pour faire face à cette situation d’urgence.

Il faut comprendre que les marées noires ne sont pas la seule menace à laquelle la vie marine est confrontée. L’augmentation de la pollution, la contamination par des produits chimiques industriels, l’exploitation des ressources qu’elles fournissent sont autant de menaces sérieuses.

Bouton retour en haut de la page