Animaux

Éléphants : où vivent-ils, pourquoi sont-ils en danger, diverses menaces et comment les sauver de l’extinction

L’éléphant est le plus grand animal terrestre qui existe aujourd’hui. Les éléphants se distinguent par leurs longues défenses, leurs grandes oreilles, leurs grandes pattes et leur peau dure et sensible. Cependant, les caractéristiques sont différentes selon l’espèce de l’éléphant. Aujourd’hui, il existe trois espèces, la brousse africaine, la forêt africaine et l’éléphant d’Asie. La variété africaine a des oreilles plus grandes et un dos plus concave, tandis que les homologues asiatiques ont des oreilles plus petites et un dos plat.

Malgré sa taille importante, l’éléphant d’Afrique est vulnérable tandis que l’éléphant d’Asie est considéré en danger par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Voici plus de faits sur les éléphants.

l'éléphant

Cet article décrit pourquoi les éléphants sont en danger, où ils vivent, pourquoi ils sont importants pour la faune, les menaces qui pèsent sur les espèces d’éléphants et comment les sauver de l’extinction.

Où vivent les éléphants ?

Les éléphants, en particulier les éléphants de brousse africains, sont originaires de plus de 35 pays d’Afrique. Un peu plus de 400 000 éléphants subsistent aujourd’hui dans le monde, ce qui les rend menacés et vulnérables. Les éléphants aiment tout habitat qui a beaucoup de nourriture et d’eau. C’est pour cette raison qu’ils sont éparpillés dans toutes les savanes d’Afrique subsaharienne.

Leurs homologues asiatiques se trouvent principalement au Népal, en Asie du Sud-Est et en Inde, dans les forêts tropicales et les forêts de broussailles. Ils vivent souvent en groupes familiaux où plusieurs familles se réunissent pour socialiser. Les femelles vivent en groupes familiaux qui peuvent comprendre au moins une femelle et ses petits et d’autres femelles apparentées avec leur progéniture. Ces groupes sont souvent sans la compagnie des hommes et sont dirigés par une matriarche, qui est la plus âgée de toutes.

L’éléphant de brousse africain est prédominant dans les savanes sèches, les marais, les rives des lacs et les déserts, ainsi que dans les élévations du niveau de la mer aux zones montagneuses au-dessus de la ligne de neige. L’éléphant de forêt d’Afrique vit principalement dans les forêts équatoriales et peut également être vu dans les écotones et les forêts galeries qui se situent entre les forêts et les savanes.

Enfin, l’éléphant d’Asie vit dans une zone avec un mélange d’herbes, d’arbres et de plantes ligneuses basses, principalement dans les forêts sèches de broussailles épineuses du Sri Lanka et du sud de l’Inde et les forêts à feuilles persistantes de la péninsule malaise.

Pourquoi les éléphants sont-ils importants pour la faune ?

1. Ils modifient l’écosystème

Les éléphants sont les plus grands mammifères terrestres. En conséquence, ils jouent un rôle essentiel dans l’équilibre de l’écosystème. Ils créent des clairières dans les forêts en piétinant et en encourageant d’autres plantes à pousser. Le dégagement permet à plus de lumière d’atteindre les sols forestiers et, par conséquent, les plantes situées plus bas ont une chance de pousser.

2. Ils aident les autres animaux à se nourrir

En raison de leur taille, ils peuvent piétiner les forêts et les prairies denses, laissant la place à des espèces plus petites pour se nourrir et coexister. De plus, leurs excréments sont collectés par les bousiers, qui les stockent comme ressources alimentaires pour leurs larves. Les blaireaux se nourrissent ensuite des larves de bousiers.

3. Ils aident les autres animaux à boire de l’eau

Ils sont également chargés de créer des trous d’eau qui peuvent être utilisés par d’autres animaux pour creuser des lits de rivière asséchés lorsque les précipitations sont faibles. Ils créent les trous en utilisant leurs troncs, leurs défenses et leurs pieds. En conséquence, d’autres animaux peuvent boire l’eau recueillie dans les trous.

4. Ils aident à la croissance de nouvelles plantes

Les éléphants voyagent sur de vastes parcours. En conséquence, ils disperseront les graines dans leurs excréments sur tout le territoire, aidant à générer de nouvelles plantes. Le fumier est également un excellent engrais qui permet aux graines de germer et de pousser. Une telle dispersion est appropriée car elle permettra aux plantes de coloniser de nouvelles zones.

A lire aussi :  Pangolins : que sont-ils, pourquoi sont-ils en danger, où vivent-ils et que mangent-ils ?

5. Ils attirent les touristes

Les éléphants font partie des animaux qui incitent les touristes à visiter les pays dont ils sont originaires. En fait, la majorité des revenus générés en Afrique subsaharienne proviennent de touristes européens et américains qui parcourent les pays pour observer ces créatures majestueuses, entre autres.

Diverses menaces pour les espèces d’éléphants

1. Braconnage

Pour être classé en voie de disparition, l’éléphant a fait face à plusieurs menaces. La principale est la crise du braconnage. Plus de 35 000 éléphants sont tués chaque année pour leurs défenses par des braconniers illégaux. Ils tuent les animaux pour l’ivoire et laisse le corps pourrir.

2. Taux de croissance démographique lents

La deuxième menace la plus importante est le fait que leur taux de croissance naturel n’a pas encore dépassé le taux de meurtres. Cela signifie pour chaque éléphant qui naît; il y a plus d’un tué. De plus, il faut près de deux ans pour qu’une éléphante enceinte donne naissance. Au cours de cette période, environ 70 000 personnes auront été tuées.

3. Meurtres en représailles

La troisième menace la plus importante est les attaques de représailles des agriculteurs et des colons humains. La population humaine continue de croître, et avec elle, la demande pour plus de zones de peuplement et de fermes. À leur tour, ils s’aventurent dans des territoires qui devraient être réservés aux éléphants et autres animaux. De plus, l’éléphant pourrait manger les cultures cultivées par les agriculteurs, et à leur tour, les agriculteurs tueront les éléphants pour protéger leurs plantes.

4. Changement climatique

L’utilisation des terres par l’homme et le changement climatique ont dégradé les terres sauvages et brisé les habitats des éléphants, entravant les couloirs migratoires. Il met donc l’espèce en danger d’extinction, mettant potentiellement en péril l’écosystème dont dépend l’animal.

éléphant-eau-potable

Pourquoi les éléphants sont-ils considérés comme des espèces en voie de disparition ?

1. Abattage illégal

Ils sont braconnés, les braconniers ne cherchant que leurs défenses en ivoire. Les défenses sont vendues pour des sommes incroyablement élevées, ce qui rend le commerce illégal si attrayant. Comme les braconniers n’ont aucun autre intérêt dans le corps de l’animal, on le laisse pourrir.

On estime que 35 000 éléphants sont tués chaque année pour leurs défenses, et le taux de croissance de leur population est maintenant inférieur au taux de leurs massacres. C’est une triste scène qui a été observée dans tant de régions d’Afrique, principalement, qui rapprochent dangereusement l’animal de l’extinction.

2. Destruction de leur habitat

Les habitats naturels des éléphants sont progressivement endommagés ou anéantis. En conséquence, ils ne peuvent plus se déplacer librement comme ils le faisaient autrefois pour trouver les quantités de nourriture dont ils ont besoin quotidiennement.

La majorité d’entre eux meurent donc de faim. Alors que leurs habitats continuent d’être détruits, ils finissent par se battre pour les petites quantités de nourriture qui leur sont actuellement disponibles. Bien que les éléphants puissent parcourir de longues distances pour trouver de la nourriture, s’ils n’en ont pas assez, ils s’affaiblissent, ne peuvent plus bouger et meurent de faim.

3. Tué par des fermiers

Dans de nombreuses régions du monde, les éléphants sont très appréciés. Cependant, pour les agriculteurs, ils représentent la destruction de leurs récoltes, de leurs fruits et d’autres objets de valeur pour eux. Il est donc possible que les agriculteurs tuent les éléphants pour qu’ils ne détruisent pas les récoltes.

A lire aussi :  L'extinction menace une espèce de reptiles sur cinq, selon des chercheurs.

4. Durées prolongées avant de se reproduire

Les éléphants sont connus pour prendre environ 22 mois avant d’avoir un seul bébé. Il devient difficile d’augmenter la population s’il faut près de deux ans avant d’avoir un veau.

De plus, les femelles ne s’accouplent pas avant d’avoir atteint 14 ans, et il est possible de les faire tuer avant qu’elles n’atteignent cet âge. Les mâles, quant à eux, ont environ 40 ou 50 ans au moment de l’accouplement.

Comment sauver l’éléphant de l’extinction ?

1. Accroître la sensibilisation

Tout le monde ne comprend pas tout à fait le sort des éléphants. En conséquence, leur nombre continuera de baisser sans grande intervention. Si une prise de conscience est créée, tout le monde deviendra plus vigilant et plus dur pour protéger les éléphants d’aujourd’hui.

2. Mettre fin à la demande d’ivoire

Les éléphants sont principalement chassés pour leurs défenses en ivoire. Sensibiliser à ce sujet et devenir sérieux par la suite en mettant fin au commerce de l’ivoire arrêtera le braconnage. Si cela est réalisé, les éléphants en bonne santé pourront s’accoupler et produire une progéniture solide.

Toutes les nations, en particulier celles qui se vantent d’avoir une population d’éléphants, devraient rendre illégal le commerce de l’ivoire et d’autres parties d’éléphants. Dans le même temps, la Chine, qui est le plus grand consommateur d’ivoire, devrait interdire le commerce, mettre fin au braconnage et au commerce illégal des produits de la faune.

Les agriculteurs et les personnes vivant à côté des habitats des éléphants devraient apprendre à vivre avec les éléphants, ou du moins à se protéger et à protéger leurs produits contre la destruction par l’animal massif. Les éclaireurs de la faune devraient également être augmentés pour surveiller les frontières, mettant fin à l’hostilité entre les gens et l’animal. Cela réduira les meurtres de représailles qui réduisent la population d’éléphants.

4. Donnez aux éléphants de la place pour se déplacer

Comme déjà mentionné, les éléphants parcourent une assez longue distance, parfois d’un parc national à l’autre. Les gouvernements, les communautés et les individus doivent réserver suffisamment de terres pour l’utilisation de la faune, en donnant aux animaux suffisamment d’espace pour se déplacer. Cela éliminera le problème de la perte d’habitat et les risques que les animaux soient tués en représailles.

5. Faites un don aux organisations qui aident dans la lutte

Une autre façon de sauver l’animal est de contribuer à des organisations qui aident dans la lutte pour sauver l’éléphant. Cela pourrait être financier, avec des ressources, de la main-d’œuvre et même du temps. Une grande partie de l’argent qu’ils collectent est consacrée à des projets qui sauveront l’éléphant, éduqueront les enfants et les communautés autour de leurs habitats et achèteront plus de terres pour que les animaux puissent se promener.

6. Introduire une législation stricte

Chaque pays, territoire ou État devrait promulguer des lois interdisant le commerce de parties d’animaux. De plus, la législation devrait punir sévèrement les auteurs et les braconniers qui contribuent à la destruction de l’éléphant et d’autres animaux en voie de disparition. Les gens devraient également soutenir une telle législation et être les ambassadeurs des espèces en voie de disparition.

 

Bouton retour en haut de la page