Glaciers

Causes et effets de la fonte des glaciers sur l’homme et l’environnement.

Un glacier est un gros morceau de glace qui est créé par la chute et l’accumulation de neige sur une période de temps. Ils se forment dans des zones où les températures sont extrêmement basses, notamment dans les zones situées au niveau de la mer et surtout dans les zones de haute altitude comme les sommets des montagnes. En raison des changements de chaleur, en particulier des températures relativement élevées, la fonte des glaciers se produit – un processus où la glace passe de l’état solide à l’état liquide ou à l’eau.

Dans un passé récent, les scientifiques ont découvert un taux alarmant de fonte des glaciers. Et même si les glaciers sont réputés être la source de l’eau douce disponible dans le monde, l’inquiétude vient du rythme actuel auquel la glace qui fond se déverse dans la mer. Cette fonte intense des glaciers produit un effet d’entraînement important, comme des inondations extrêmes et une perte de biodiversité, et les scientifiques ont averti que le monde perdait rapidement sa glace.

Les scientifiques de la NASA, par exemple, ont affirmé que les glaciers côtiers du Groenland sont condamnés. Mais quelles sont exactement les causes de la fonte des glaciers ? Beaucoup de gens pensent que la raison principale est l’industrialisation brutale et rapide qui a augmenté les températures mondiales. Voyons cela de plus près.

Causes de la fonte des glaciers

1. La combustion de combustibles fossiles

La combustion de combustibles fossiles a entraîné l’accumulation de gaz à effet de serre dans l’environnement, influençant ainsi la tendance au réchauffement, car ils retiennent la chaleur dans l’atmosphère. L’augmentation des températures entraîne la fonte de plus en plus de glaciers, ce qui finit par exposer la terre en dessous.

Les recherches montrent que les glaciers sont capables d’absorber environ 20 % de la chaleur du soleil et de renvoyer les 80 % restants. L’exposition de la terre change donc la donne, car la terre absorbe désormais la majeure partie de la chaleur et en réfléchit un moindre pourcentage. Il s’agit d’un cercle vicieux qui a déjà touché la plupart des régions de la planète et qu’il sera très difficile d’arrêter si des solutions ne sont pas mises en place dans les plus brefs délais.

Selon les recherches répétées de la NASA sur le réchauffement climatique, il apparaît que les bords de la calotte glaciaire du Groenland se rétrécissent rapidement. De plus, les glaciers de l’Himalaya Garhwal en Inde reculent à une vitesse telle que l’on pense qu’ils auront pratiquement disparu d’ici 2035.

2. Le forage du pétrole et du gaz

Le processus d’extraction du pétrole et du gaz émet également du méthane, qui est le principal constituant du gaz naturel. Ce gaz est plus nuisible à l’environnement que le dioxyde de carbone, car il retient plus efficacement la chaleur et aggrave le réchauffement de la planète. 21 % des émissions de gaz à effet de serre, dont le méthane, aux États-Unis proviennent du pétrole, du gaz et du charbon qui ont été retirés des terres publiques.

Les infiltrations évitables et les infrastructures défectueuses dans la fabrication du gaz naturel sont si fréquentes qu’elles aggravent considérablement la pollution par le méthane dans les régions et aux alentours. Les compagnies pétrolières et gazières rejettent également de manière intentionnelle du méthane dans l’atmosphère par le biais de l’émission, du rejet restreint de gaz naturel et de la combustion d’une partie de ce gaz dans l’atmosphère.

3. Déforestation

Les arbres jouent un rôle très important dans l’équilibre de l’écosystème et le refroidissement global du planeur. C’est peut-être pour cela qu’on les appelle les « ventilateurs naturels » de la planète. Ainsi, abattre des arbres pour créer plus d’espace pour les activités humaines s’avère en fait préjudiciable à l’équilibre environnemental.

A lire aussi :  Quels sont les différents types de formations de glace trouvées sur Terre ?

La déforestation a de nombreux effets négatifs, tels que l’augmentation du niveau des mers. En outre, les émissions de dioxyde de carbone augmentent, alors que les arbres en absorbent moins, car leur nombre diminue constamment en raison de la déforestation. Par conséquent, cela accélère le réchauffement de la planète et l’augmentation du niveau des mers.

Des études menées sur le Mont Kilimandjaro montrent que la glace sur la montagne a reculé et la raison principale a été établie comme étant la déforestation dans les zones environnantes. Si la tendance se poursuit et dans les zones où la plupart des arbres ont été abattus, les champs de glace de la montagne devraient disparaître complètement d’ici quelques années.

4. Navires brise-glace

Pendant les mois d’été, les navires brise-glace se dirigent vers le nord, dans l’océan Arctique. En brisant la glace en mer, les navires finissent par laisser des traces dans les eaux libres. La glace de mer de l’Arctique est capable de réfléchir la plupart de la chaleur, ce qui contribue à maintenir l’Arctique et le reste de l’hémisphère nord au frais.

Néanmoins, l’eau libre a une capacité moindre à réfléchir les rayons du soleil que la glace, et l’eau absorbe donc une plus grande partie de la chaleur. Cela finit par chauffer l’eau et, par conséquent, par faire fondre davantage de glace.

Par conséquent, les scientifiques confirment que le réchauffement continu de l’eau augmentera le réchauffement et la perte de la glace de mer dans l’Arctique. Walt Meier, scientifique du NSIDC, a déclaré que même en été, la glace de mer est capable de réfléchir au moins 50 % de la chaleur du soleil, alors que l’océan n’est capable de réfléchir qu’environ 10 % de la chaleur, 90 % étant absorbés, ce qui réchauffe l’océan et l’environnement.

Effets de la fonte des glaciers sur l’homme et l’environnement

1. Pénurie d’électricité

Dans de nombreux endroits du monde, la production d’électricité dépend exclusivement de l’écoulement constant de l’eau des glaciers qui fondent. Réduire ou arrêter l’écoulement de l’eau signifie arrêter la production d’électricité. Le monde moderne ne peut pas se passer d’électricité. Dans ce cas, les gens auront recours à d’autres formes de production d’électricité, dont certaines finiront par polluer l’environnement et aggraveront encore le réchauffement de la planète.

2. Inondations extrêmes

Dans certaines régions, les glaciers se trouvent en altitude et dégèlent rapidement. Leur fonte entraîne une augmentation brutale de l’apport d’eau dans d’autres masses d’eau telles que les rivières, les lacs et les mers. L’excès d’eau peut conduire à la création de nouveaux lacs qui continueront de croître en taille.

Ces phénomènes sont très alarmants car les masses d’eau pourraient être très importantes en volume. Le résultat est le débordement, qui sera un désastre majeur car il détruira tout sur son passage, et fera des milliers de personnes sans abri comme le cas au Bangladesh.

3. Perte de biodiversité et animaux perdant leur habitat

De nombreux organismes vivants dépendent principalement des glaciers pour continuer à exister. Certains animaux ont besoin de températures fraîches pour leurs activités quotidiennes, comme l’ours bleu.

Certains oiseaux dépendent également des poissons que l’on trouve dans les glaciers qui viennent de fondre. L’augmentation de la température et du niveau de l’eau va commencer à affecter les plantes aquatiques. En conséquence, les espèces de poissons vont diminuer et il en sera de même pour la survie des oiseaux et des animaux qui dépendent et sont adaptés aux habitats des glaciers.

A lire aussi :  16 Times Antarctica Revealed Its Awesomeness in 2019.

4. Les récifs coralliens vont disparaître

Les récifs coralliens ont besoin de la lumière du soleil pour le processus de photosynthèse, qui permet leur survie. Lorsque le niveau de l’eau augmente en raison de la fonte des glaciers, les coraux ne pourront pas recevoir suffisamment de lumière solaire.

Cela affaiblira leur qualité, et finira probablement par les tuer à long terme. Certaines espèces de poissons dépendent des coraux pour se nourrir. Sans les récifs coralliens, ils mourront également. De plus, les personnes qui dépendent des poissons pour se nourrir dans ces zones seront affectées.

5. Recontamination de l’environnement

Beaucoup de personnes ne connaissent pas le DDT et d’autres pesticides de ce type, car ils ont été interdits dans le monde entier il y a des années. Des recherches ont montré qu’un grand nombre de ces polluants chimiques et pesticides ont été transportés dans l’air et se sont finalement déposés dans les régions froides où se trouvent les glaciers. La fonte rapide des glaciers rejette désormais ces produits chimiques dans l’environnement et les masses d’eau.

6. Les coûts économiques de la fonte des glaciers affectent le monde entier

Les conséquences de la fonte des glaciers ne se limitent pas à une seule partie du monde, mais touchent le monde entier. Chaque continent subit les effets néfastes de la fonte rapide des glaciers, tels que des inondations et d’autres catastrophes liées aux glaciers, dont l’atténuation nécessite un énorme capital financier d’intervention. Le pire, c’est qu’il n’est pas possible d’arrêter la fonte rapide des glaciers en raison de l’accélération du réchauffement climatique.

7. Réduction de la production agricole

Les plantes agricoles qui dépendent principalement de la pluie ne seront probablement pas affectées par la fonte des glaciers. Néanmoins, ces endroits sont peu nombreux et ne contribuent pas à la majeure partie des terres agricoles. Pendant les périodes de sécheresse, l’eau douce provenant des glaciers se fera rare, ce qui entraînera l’assèchement des terres qui ne sont pas adaptées à l’agriculture. La conséquence sera une réduction de la production agricole globale.

8. La rareté de l’eau douce

Des études montrent que seulement 2% de l’eau disponible est de l’eau douce que les gens peuvent consommer. Plus de 70% est constituée de glaciers et de neige. L’eau qui a fondu se renouvelle en se transformant en glace par refroidissement pour former des glaciers. Dans de nombreuses régions de l’univers, c’est la principale source d’eau douce. Cependant, avec l’augmentation de la population et la réduction de la masse des glaciers, il y aura une grave pénurie d’eau douce dans les années à venir.

9. Augmentation du réchauffement climatique

Les glaciers jouent un rôle important dans la réflexion et l’absorption de la chaleur sur terre. Cela signifie que si les glaciers continuent à fondre, les températures dans le monde entier continueront à augmenter au même rythme. Dans certains endroits, de petits glaciers ont déjà disparu, mettant la terre à nu. La terre n’est pas en mesure de dévier autant de chaleur que les glaciers. La chaleur continuera donc à augmenter, les glaciers à fondre et le niveau des eaux à monter.

Bouton retour en haut de la page